Une fillette excommuniée pour avoir avorté

9 mars 2009,
par Romy Têtue

Mots-clefs associés à cet article :

L’église catholique est fermement opposée à l’IVG, jusqu’au mépris de la vie de la mère. Et pire encore. Au Brésil, une petite fille de 9 ans vient d’être excommuniée, parce qu’elle a avorté, alors qu’elle était enceinte à la suite d’un viol.

L’interruption volontaire de grossesse est interdite au Brésil, sauf en cas de viol ou de danger pour la vie de la mère. Cela n’empêche pas un million de Brésiliennes d’avorter clandestinement, lors d’opérations qui coûtent la vie à des milliers d’entre elles chaque année, selon les autorités.
L’état de la fillette s’appliquait aux deux cas et, comme médecins, nous ne pouvions pas faire courir de risques à une enfant de 9 ans, dont les organes ne sont pas encore formés précise le docteur qui a pratiqué l’intervention [1].
La mère de l’enfant et les membres de l’équipe médicale ont été excommuniés pour avoir autorisé cette intervention et pour l’avoir pratiquée. Les autorités ecclésiastiques n’ont en revanche pas jugé bon d’excommunier le violeur — le beau-père de la fillette la violait depuis des années — estimant que le viol est moins grave que l’avortement [2]. Il n’est même pas tenu responsable de ce que l’Église qualifie d’infanticide : c’est la mère de la fillette que l’excommunicateur songe poursuivre en justice.

Plusieurs organisations non gouvernementales de défense des femmes ont soutenu l’interruption de grossesse de la fillette. Le ministère de la Santé tente de dépénaliser l’avortement mais il se heurte à la réaction de l’Église. Le Brésil est le plus grand pays catholique du monde.

Quelques jours après cette excommunication, le pape Benoît XVI a célébré la prière de l’angélus du 8 mars, Journée Internationale des Femmes, en espérant voir les femmes toujours plus respectées et valorisées. Quel mépris !

Non moins méprisant, le quotidien du Vatican a célébré la journée des femmes en estimant que — plus que la pilule, le droit à l’avortement ou l’accès au travail — la machine à laver était l’un des objets qui a le plus participé à l’émancipation des femmes occidentales au XXe siècle [3]. Écœurées, non ?

Vos commentaires

  • Le 14 mars 2009 à 19:14, par Sunny En réponse à : Une fillette excomuniée pour avoir avorté

    Le pouvoir qu’ont les religions m’écœure et me navre toujours plus...

  • Le 17 mars 2009 à 20:02, par Maïeul En réponse à : Une fillette excommuniée pour avoir avorté

  • Le 2 avril 2009 à 15:53, par Joanny En réponse à : Une fillette excommuniée pour avoir avorté

    « Le drame de la petite Brésilienne de Recife révèle un cas dans lequel le Vatican pourrait admettre l’avortement « indirect ». Rome précise ses positions au retour du pape d’Afrique. »

    source : http://www.ouest-france.fr/actu/act...

  • Le 5 mars 2010 à 21:19, par Loïkat En réponse à : Une fillette excommuniée pour avoir avorté

    je sais, j’arrive en retard. J’ai entendu parler de cette histoire quand même. Je m’intéresse beaucoup à ça. A 9ans, on peut pas mener à terme une grossesse. En PLUS, la fillette a été VIOLEE. Je sais pas si l’église (je refuse de mettre une majuscule !) sait ce que ça signifie. Je ne défend pas l’avortement mais celui-ci a SAUVE SA VIE ! L’église est intolérante, dénuée de compréhension et d’intelligence, cruelle, hypocrite et j’en passe. L’AUTEUR DU CRIME s’en est tiré à bon compte. C’est lui qui aurait du être excommunié ! Cet avortement était légal, j’ai vu qu’au Brésil c’était autorisé en cas de viol ou de dangers pour la santé. Je comprends pas, vraiment. L’église, l’église...et ses pédophiles. Ces idiots ont-ils été excommuniés ? Avec leurs airs de saints...mais ce sont eux les premiers à ne rien respecter. Je précise que je suis pour l’avortement en cas de viol, inceste et dangers pour la santé.

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom