romy.tetue.net

Conception web, UI et UX,
sémantique, ergonomie et accessibilité.


TourMaG.com m’envoie balader

8 janvier 2010,
par Romy Têtue


Ouverture forcée de nouvelles fenêtres, non signalée, clic droit interdit... ce site fait tout pour contrarier la navigation de ses internautes.

Voici un usage que je déteste : quand on navigue sur ce site, on se retrouve vite avec plein d’onglets ouverts... c’est pénible à refermer et on perd de vue la fenêtre initiale, oubliant ce qu’on était venu faire là. Bref, TourMaG.com m’envoie balader partout et ne me laisser pas surfer en paix sur son site.

Mais pourquoi TourMaG.com ne me laisse-t-il pas surfer tranquillement !?

Allez comprendre pourquoi certains onglets de la barre de nav ouvrent une nouvelle fenêtre et pas les autres. C’est d’un pénible ! L’ouverture forcée d’une nouvelle fenêtre est une mauvaise habitude persistante sur Internet, justifiée par la volonté de matérialiser la frontière entre les sites : lien sortant => nouvelle fenêtre. On ne s’attend pas du tout à ce comportement au niveau de la barre de navigation qui sert habituellement à présenter les principales entrées d’un site : une barre de nav n’est jamais constituée que de liens internes.
Quand bien même il s’agirait effectivement de liens externes — ce qui n’est pas le cas du second onglet, sortant ouvrant, « Inscription Newsletter », mais semble l’être du 9ème, « Brochures en ligne », également sortant ouvrant — l’internaute se fiche complètement de cette frontière arbitraire qui ne répond en rien à ses préoccupations et perturbe sa navigation.

Ce n’est pas tout. Non seulement ce site force l’ouverture des liens dans une nouvelle fenêtre (ou nouvel onglet selon le paramétrage du navigateur), mais il ne laisse pas le choix pour les autres liens, puisqu’il me prive du clic droit. Plutôt que d’inviter les internautes à utiliser toutes les possibilités de navigation qui leurs sont offertes, ce site décide à leur place du comportement des liens et en déduit hâtivement que le clic droit, de fait, n’a aucune utilité, et s’en sert donc pour autre chose... afficher un message d’avertissement, qui dit texto ceci : © Copyright - TourMaG.com, 1er portail des professionnels du tourisme francophone pensant que le clic droit ne sert qu’à copier et violer leurs droits. La vision qu’à TourMaG.com de ses internautes est très simple : ce sont des délinquants en puissance, qu’il faut recadrer et brimer. La confiance règne...


Annonce de la page http://www.tourmag.com : @ Copyright - TourMaG.com, 1er portail des professionnels du tourisme francophone

Je me retrouve même le nez dans une messagerie qui n’est pas la mienne, à cause d’un lien « mailto » non signalé [1] : en effet ce type de lien lance automatiquement le logiciel de messagerie du poste utilisé et comme je ne suis présentement pas sur le mien, ça me placarde les messages de mon collègue, ce dont je n’avais pas la curiosité. Mais pourquoi ce site ne me laisse-t-il pas surfer tranquillement !?

Interdire le clic droit : pourquoi c’est mal ?

- D’abord, si le but est d’empêcher la copie... empêcher le clic droit ne sert à rien ! C’est un contresens sur le Web, dont le fonctionnement consiste précisément à copier la page sur l’ordi de l’internaute. En effet, pour être visible et consultable, tous les éléments d’une page sont chargés sur son poste où le navigateur reconstitue la page. L’internaute peut assez facilement extraire n’importe quel composant de la page. Pas besoin d’être un geek pour ce faire : la liste de tous médias de la page est disponible depuis le menu du navigateur. La vraie et seule façon d’éviter ça, de ne pas être copié, c’est de ne pas publier sur le Web.

- Ensuite, il n’est pas interdit de copier. Non. Il est interdit de reproduire, nuance. En effet, j’ai le droit de copier une image sur mon ordinateur, pour la regarder comme bon me semble sur celui-ci. Par contre, si la licence de celle-ci ne l’autorise pas, je n’ai pas le droit de la reproduire et de la diffuser sur mon blog.

- Trop d’internautes l’ignorent, mais le clic droit est super utile ! Il sert à afficher un menu contextuel, qui propose des actions ou comportements en rapport avec l’objet pointé ou l’action en cours. Comme par exemple décider d’ouvrir ce lien dans une nouvelle fenêtre, si je veux, merci.

Il faut cesser de prendre les internautes pour des cons, en présumant qu’ils ne sont pas capables de gérer eux-mêmes le comportement des liens : c’est sûr qu’en bridant la fonctionnalité, on ne leur permet pas de se l’approprier.

Comment améliorer ?

Dans l’immédiat, désactiver JavaScript permet ici de retrouver l’usage du clic droit, ouf ! mais pas moyen, par contre, d’empêcher l’ouverture intempestive de nouvelles fenêtres.

Webmestres, pensez à faire mieux :

  • Ne forcez pas le comportement, mais laissez la main — c’est le cas de le dire — à l’internaute : à ses préférences de navigation personnelles, prédéfinies ou ponctuelles.
  • Pensez à avertir l’internaute d’un comportement inattendu, comme par exemple l’ouverture d’une nouvelle fenêtre, le téléchargement d’un PDF ou le lancement de son logiciel de messagerie.

Lire aussi : Liens ouvrant une nouvelle fenêtre et Signaler les liens externes par un picto.


[1] Ce qui est contraire à la bonne pratique Opquast V2 - Critère 137 : Les liens provoquant l’ouverture d’un logiciel externe ont un libellé explicite.

Voter pour cet artice sur hellocoton.fr Netvibes Del.ico.us

Un message, un commentaire ?


Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d'abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n'oubliez pas d'indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom