SVN sert à fabriquer SPIP, pas vos sites !

13 octobre 2007,
par Romy Têtue

Mots-clefs associés à cet article :

Attention, la version SVN sert à fabriquer SPIP, pas vos sites ! Ne confondez pas version de développement et version stable !

Vous avez peut-être lu ce message dernièrement, affiché en lieu et place des pages de mon site :

« Site fermé pour cause de maintenance pénible : je maudis le faux frère qui m’a conseillé d’un air avisé, de passer un site en ligne, le mien en l’occurrence, en version SVN de SPIP ! Et je fais comment maintenant pour revenir à une version stable et pouvoir continuer à publier tranquillement ? »

Explications.

Bande de geeks !

Spimestres du dimanche, comme moi, vous avez certainement entendu parler de « la SVN » — à prononcer avec des étoiles dans les yeux et des paillettes dans la voix — cette fameuse version de SPIP qui fait aussi le café, genre : Mais ma pauvre vieille, tu n’es pas à jour là, avec ton vieux polatouche ! Si t’avais la SVN… et depuis vous ne pensez plus qu’à ça : essayer vous aussi la version de développement de SPIP et découvrir dès maintenant toutes ses fabuleuses nouveautés, plutôt que d’attendre sagement la sortie de la prochaine version stable.

Surtout, n’écoutez pas ces sirènes grecques ! Ne cédez pas à la tentation de vous taper la frime en affichant vous aussi le numéro de version SVN dans les header HTTP de vos pages [1], ce dont tout internaute normalement constitué, c’est-à-dire simplement humain, se contrefiche.

— Bon alors qui c’est le « faux frère » qui t’as convaincue de passer sous SVN ? Alleeeeez, dis-le nous !

Je ne sais plus qui m’a conseillé de passer mon site sous SVN. Il fallait que ce soit quelqu’un de diablement convaincant pour m’avoir ainsi fait perdre mon bon sens et m’avoir conduite à faire ce que je décommande par ailleurs. Vi, mais je suis une grande, je saurais m’en dépatouiller, me suis-je certainement dit. Tu parles ! La SVN vit sa vie, turbulente comme il se doit.

« La SVN » sert à fabriquer SPIP, pas à faire des sites !

Si l’on est un tant soit peu sérieux — à moins d’être un des co-développeurs du machin et d’avoir un incompressible et légitime besoin de tester la chose en environnement réel —, on ne fait pas tourner un site en ligne sous SVN [2]. Pourquoi ?

— Mais pourquoi prendre une SVN ? C’est super risqué et instable !
— C’est ce que je répète à qui veut l’entendre, et pourtant, tu vois, je me suis fait avoir, moi aussi !

Ce que l’on appelle « la SVN » est la version de SPIP en cours de développement. Vous pouvez la télécharger sur le site officiel de SPIP, où vous êtes explicitement prévenus :

« La version en cours de développement peut, selon le moment, corriger un bug récent ou être totalement inutilisable. »

C’est une version de travail, qui aboutira peut-être, mais pas surement, à la prochaine version de SPIP. Elle est modifiée plusieurs fois par jour [3], autant dire qu’elle est particulièrement instable. En perpétuelle mutation, elle n’est compatible avec rien : vos squelettes et vos plugins ont du mal à causer avec elle et, conséquence logique, votre site s’effrite [4].

Une impasse sans retour possible

L’autre inconvénient, que j’ignorais naïvement bien qu’il soit de taille, c’est qu’une fois passé en SVN, on ne peut pas revenir en arrière. Non. Jamais. C’est la fuite en avant, la course au dernier commit, à l’upgrade perpétuelle.

— Bon, j’en ai marre des bugs de la SVN. Ça ne m’amuse plus du tout. Comment dois-je faire pour revenir à une version stable ?
— Tu ne peux pas.
— Comment ça ? tu plaisantes, j’espère ?
— Non. Quand tu passe sous SVN, tu ne peux pas faire marche arrière : ta base MySQL a été modifiée et n’est plus compatible avec les versions stables. Ça casserait ton site. Tu es condamnée à suivre la SVN. Tu as forké quoi ! C’est mort.

Oui, c’est mort. Un site dont la maintenance est pénible et aléatoire est un site mort. J’ai soudain réalisé que ça durait depuis trop longtemps : mon site souffrait trop, il fallait l’achever.

— Mais qu’arrive-t-il à ton site ? C’est la SVN qui l’a cassé ? On peut t’aider à le réparer ?
— Nan, il n’est pas cassé, il est seulement pénible à maintenir. Je n’ai pas assez de temps pour ça. Ce n’est pas la SVN qui l’a tué, c’est moi qui l’ai suicidé. Paf !

Pour « suicider » mon site rapidement et proprement, sans manipuler le moindre fichier, j’ai activé un plugin très chouette qui permet de mettre temporairement un site SPIP « en travaux » en remplaçant toutes les pages dudit site par un message explicatif [5]. Malheureusement ma SVN n’est pas copine avec les plugins. L’activation de ce plugin a eu pour effet secondaire — c’était inespéré ! — de remplacer toutes les pages, y compris celles de l’espace privé, me privant définitivement de toute possibilité de modification de mon site, ne me permettant pas d’en faire une sauvegarde qui, de toute façon, ne serait compatible avec rien. Paf, kaput !

Alors, comment sauver son site ?

— Alors, tu as finalement réussi un retour en arrière ? Mais comment as-tu fait ?
— J’ai embrassé un garçon et… pof ! je n’ai pas tout compris…

Mon site est revenu d’entre les morts, sans trop de casse [6] et son sauveteur vous partage sa bidouille dans cet article de SPIP-Contrib : Rétrograder de SPIP 1.9.3 SVN vers SPIP 1.9.2c.

Une chose est sûre cependant, c’est que je vais me choisir quelque chose de moins risqué. J’ai profité de cette interruption de service pour aller essayer les blogs et… ça ne m’a pas déplu.

{#TITRE,#URL_ARTICLE,#INTRODUCTION}

Vos commentaires

  • Le 15 octobre 2007 à 16:59, par Igor En réponse à : Ne passez surtout pas votre site en SVN !

    Ravi de te retrouver :-)

    Ca me rappelle une mésaventure du même ordre aux débuts de la 1.9, j’avais voulu faire pareil avec mon site perso sauf... que j’avais renseigné la base de donnée d’un autre site sur mon même espace d’hébergement.

    Un grand moment de solitude :-D

  • Le 18 octobre 2007 à 01:37, par MaRRocK En réponse à : Ne passez surtout pas votre site en SVN !

    Bonjour,

    En voyant ton problème, j’ai tout de suite pensé à la contribution sur spip-contrib.
    Et j’allais te donner l’info, mais il est déjà trop tard.

    A une prochaine.

  • Le 25 octobre 2007 à 10:24, par Stéphane Deschamps En réponse à : Ne passez surtout pas votre site en SVN !

    J’ai embrassé un garçon et... pof !

    Tiens c’est marrant, ça me rappelle un mien camarade, mufle de son état, qui s’approche d’une mienne camarade et lui sussure : « dis donc, si je t’embrasse, tu te transformes en jolie princesse ? »

    J’en ricane encore...

    Cela dit, il faudra qu’on cause sur tes choix d’outils de blog... Parce que bon : l’interface de SPIP 2.0 ne se fera pas toute seule, hein :)

  • Le 30 octobre 2007 à 22:27, par Romy Têtue En réponse à : Ne passez surtout pas votre site en SVN !

    Je n’aime du tout cette private joke à laquelle je me suis laissée allée là ! Mea culpa mille fois ! Maintenant que c’est écrit, je ne vais pas l’effacer, mais c’est une connerie de laisser entendre que les choses se résolvent par magie, qui plus est parce qu’on aurait embrassé un garçon :-(

  • Le 11 novembre 2007 à 22:16, par Loiseau2nuit (ex. Zzz.) En réponse à : Ne passez surtout pas votre site en SVN !

    QUOIQUOIQUOI ??? :shocking : Tu veux changer de CMS ??? Ah Ménonménonménon ! Bon Zeus ! Et qui pour aller au tableau à la prochaine DiPi, il ne sera pas dit que l’écureuil laissera fuir ses talent chez la concurence, ah mais non, ca alors ! :P

    Bon, en tout cas, merci au bon vent qui m’a conduit à me dire « tiens, et si j’allais voir le site de Romy ? » en cet instant puisque ya pas une heure, je disais à un presque futur spipien de mes collègue « ouééé je passerais bien mon site en SVN histoire de pas me galérer avec les remises à jour » ben paf tiens, perdu ! Heureusement que je n’ai pas eu le temps de m’executer :P

  • Le 11 novembre 2007 à 22:23, par Romy Têtue En réponse à : Ne passez surtout pas votre site en SVN !

    Ne t’inquiète pas, je ne vais pas partir bien loin, puisque j’ai craqué pour Spip-Clear ;-)

  • Le 14 novembre 2007 à 03:09, par Loiseau2nuit En réponse à : Ne passez surtout pas votre site en SVN !

    Ah ben je préfère ça !!! :D

    Je m’étais tenté à spipclear aussi mais j’avais pas réussis à le « mettre tout bien comme je le voulais » Du coup, j’avais finis par simplement piquer une ou deux fonctionalités qui me plaisaient bien (le filtre |me pour forum mégalo notament :P )

    Mais je n’ai toujours pas réussis à faire fonctionner correctement la boucle des archives, du coup je suis passé chez la concurence (Davduf :D )

  • Le 22 novembre 2007 à 17:51, par Neko En réponse à : Ne passez surtout pas votre site en SVN !

    Hello,
    je voudrai juste préciser que SVN permet de gérer plusieurs versions de fichier mais aussi de projet

    Ainsi, si SVN est bien utilisé, on devrait trouver des versions du projet tagués. Cela permet de passer d’une version à une autre sans forcement récupérer a chaque fois les dernières version de chaque fichiers.

    Plus concrètement, quand les développeurs considèrent que le projet a atteint une bonne stabilité, ils figent une version. C’est cette version qu’il est conseillé d’utiliser et non pas la HEAD.

  • Le 23 novembre 2007 à 09:42, par Romy Têtue En réponse à : Ne passez surtout pas votre site en SVN !

    NON ! Ce qu’il est conseillé d’utiliser, c’est une version stable, de celles proposées au téléchargement sur le site officiel de SPIP, proprement empaquettées.
    Utiliser une version SVN, c’est à vos risques et périls. Et on ne revient pas si aisément à une version antérieure (quid de la base MySQL ?). Il faut cesser de laisser entendre que c’est simple et facile.

  • Le 23 novembre 2007 à 12:58, par Neko En réponse à : Ne passez surtout pas votre site en SVN !

    CF le site (http://trac.rezo.net/trac/spip) : "Spip est développé selon deux branches parallèles. La branche officielle (« stable ») dans laquelle seules des mises à jour de sécurité ou des corrections de bogues sont effectuées. La [source:spip/ courante (aussi appelée « head » ou « trunk »), dans laquelle le développement se fait."

    Donc, forcement, si vous n’utilisez pas la bonne branche, vous pouvez récupérer du code en développement potentiellement instable.

    Alors oui, si on fait n’importe quoi, et que l’on ne prend pas le temps de comprendre comment ça fonctionne, il ne faut pas utiliser SVN mais plutôt des paquets.

  • Le 23 novembre 2007 à 13:04, par Romy Têtue En réponse à : Ne passez surtout pas votre site en SVN !

    Walaaaaaa :-)

    Libre à vous de vouloir/savoir prendre des risques, mais n’oubliez pas que la plupart des humains ordinaires que nous sommes sont loin de savoir se servir de SVN ;-)

  • Le 1er janvier 2008 à 22:38, par Mathilde En réponse à : Ne passez surtout pas votre site en SVN !

    Oulà ! J’ai commencé à m’amuser en local avec cette SVN, et comme y’a des chouette nouveaus trucs qui donnent envie, j’étais en train de me dire que j’allais faire le grand saut.

    Tu m’as calmée, merci ! Y’a plus qu’à attendre, patiemment ...

  • Le 22 janvier 2008 à 15:52, par Nostromo En réponse à : Ne passez surtout pas votre site en SVN !

    Bonjour, je cherchais comment interfacer sous SPIP des docs stockées sous SVN et je tombe sur votre site.Je pense qu’il y a confusion entre SVN et SPIP.SVN (SubVersioN) au même titre que CVS (Concurrent Versions System),ou RCS (Revision Control System ) sont des logiciels qui proposent au travers d’outils de gèrer des projets.
    Ces gestionnaires permettent de « versionner » les constituants d’un projet.
    Que le projet SPIP soit sous SVN pourquoi pas, comme des milliers d’autres projets informatiques ; mais la notion de « LA SVN » ne signifie absolument rien.Les personnes qui vous parlent de « LA SVN » n’ont absolument rien compris, tentent de vous en mettre plein la vue.
    Adherez donc sans restrictions aux commentaires avisés de « Neko ».

    Cordialement.

  • Le 22 janvier 2008 à 16:24, par Romy Têtue En réponse à : Ne passez surtout pas votre site en SVN !

    Nostromo : comme dit dans l’article, « La SVN » est le petit nom habituellement attribué, entre spipmestres, certes abusivement, à la version de SPIP qui est en cours de développement. La confusion qui fait mal est celle qui fait passer cette version, dite SVN, pour une version stable — sans doute parce qu’une stable tarde effectivement à sortir et que beaucoup se mettent à utiliser la version SVN, non pas pour la tester, mais pour produire leurs sites.

    Laissez donc Neko à son utilisation avancée. Mais laissez-moi mettre en garde les autres spipmestres : SVN sert à fabriquer SPIP, pas à motoriser votre site.

  • Le 21 mars 2010 à 10:05, par Laurent En réponse à : Ne passez surtout pas votre site en SVN !

    Ce que tu explique n’a rien à voir avec SVN en lui même. Tu a juste été assez con (j’vois pas d’autres mots) pour utiliser une version de développement/beta/pré-beta sur ton site en production... et là j’vois toujours pas d’autres mots... faut être con.

  • Le 21 mars 2010 à 12:34, par Romy Têtue En réponse à : Ne passez surtout pas votre site en SVN !

    Aaaaah, merci Laurent ! Enfin quelqu’un qui me comprend !

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Raccourcis : {{gras}} {italique} -liste [bla->url] <q> <quote> <code>.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom