Saint François prêchant aux oiseaux

8 août 2000

Mots-clefs associés à cet article :

J’ai grand amour du peintre Giotto et de Saint François dont il peignit la vie.

À une époque où la peinture italienne est encore dominée par la tradition byzantine, très codée et stylisée, la peinture de Giotto marque un renouveau décisif, qui inspira les artistes de la Renaissance. C’est un précurseur. Qu’il s’agisse de la représentation physique ou psychologique de l’homme et de sa spiritualité, Giotto fut le premier artiste à surmonter la stéréotypie de l’art médiéval.

Saint François prêchant aux oiseaux, Giotto Di Bondone, fresque (270 x 200), église supérieure San Francesco, Assise, 1297-1299

Les fresques de la Vie et Légende de saint François d’Assise, nous montrent un saint humble et proche de la nature. Par son goût pour le réalisme et l’expressivité nouvelle qu’il donne aux figures, Giotto humanise le divin et nous le rend plus proche.

{#TITRE,#URL_ARTICLE,#INTRODUCTION}

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Raccourcis : {{gras}} {italique} -liste [bla->url] <q> <quote> <code>.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom