Mieux lire le Web

Qui voit encore les sites web dans leur jus ?

26 décembre 2013, 14 janvier,
par Romy Têtue

Mots-clefs associés à cet article :

Les pages web sont tellement peu aisées à lire que plusieurs solutions fleurissent pour les « nettoyer » afin d’en améliorer la lisibilité et faciliter l’accès à l’information.

La lecture à l’écran est difficile pour plusieurs raisons. L’une d’elle est que le texte est encore trop souvent un bloc compact, en caractères trop petits, pas suffisamment contrastés, trop nombreux, freinant la lecture plus qu’ils ne la facilitent. L’autre est que l’information qui nous intéresse est souvent noyée dans une multitude d’éléments distrayants comme la publicité, les blocs annexes ou les éléments de navigation.

Des outils pour améliorer la lisibilité

Readability a été le premier à faire le pari de proposer des articles expurgés du superflu, pour ne garder que le contenu textuel. Texte dont vous pouvez ensuite personnaliser la mise en forme pour l’adapter à vos préférences de lecture : agrandir, contraster, etc. Readability a ouvert une voie qui a été suivie par d’autres.

Plusieurs outils permettent d’améliorer le confort de lecture des pages web consultées : fonctionnalité native ou extension du navigateur, bookmarklet ou application dédiée. Voir par exemple le mode « Affichage lecture » sur le navigateur Silk ou le mode « lecteur » de Safari.

L’extension Clearly est ce que j’utilise le plus souvent : dans mon navigateur de bureau, Chrome ou Firefox, elle permet de nettoyer, d’un clic, toute page web pour l’afficher expurgée et pouvoir la lire de façon immédiatement plus confortable.

Pocket et Instapaper sont les outils de lecture différée les plus utilisés sur smartphone et tablette. Je préfère Readability, qui me sert à mémoriser les pages web qui m’intéressent, pour les lire plus tard, dans l’appli dédiée sur tablette, tranquillement vautrée dans mon canapé. Mais plus que la lecture différée, c’est la lisibilité qui m’intéresse ici.

Le Web est illisible

Tous ces outils se rejoignent en ce qu’ils ont compris que le plus important dans la lecture numérique est d’optimiser, de toutes les manières possibles, le confort de lecture. Les pages web sont expurgées du superflu, en supprimant tous les éléments inutiles et nuisibles à la lecture — publicité, navigation, bloc latéraux —, pour ne garder que l’essentiel : les contenus, texte et illustrations. Voici ce que ça donne sur cet article par exemple :

  • Le mode lecteur de Safari
  • Extension Clearly dans Chrome
  • Instapaper sur desktop
  • Readability sur desktop
  • La page originale

Qui préférera l’original ? Dans l’exemple pris ici, la lisibilité du texte du site éditeur est mauvaise : le contraste est suffisant, mais le corps de texte trop petit, proche de l’Arial 11px, avec trop de caractères par ligne et des paragraphes trop resserrés. La lisibilité peut se mesurer. Pour se donner des ordres de grandeur, voici un tableau comparatif :

Lisibilité comparée d’un même texte dans ces différents outils 
taille interligne longueur contraste
page originale 12px
Arial
1.4
(17px)
env. 120 caractères par ligne 8,45
#4D4D4D sur #FFFFFF
valeurs idéales 100%
zoomable
> 1.5 80 <  > 4,5:1
Clearly 16px
"PT Serif"
1.5
(24px)
env. 80 caractères par ligne 17,02
#1F0909 sur #F3F2EE
Instapaper 18px
Georgia
1.7
(30.6px)
env. 80 caractères par ligne 12,63
#333333 sur #FFFFFF
 Readability 24px
’Sentinel SSm A’v
1.6
(38.4px)
env. 55 caractères par ligne 3,77
#302C22 sur #F8F8F8

Si la page originale est en deçà des valeurs minimales pour une bonne lisibilité, on voit bien comme ces outils n’hésitent pas à les augmenter pour améliorer le confort de lecture.

À quoi ressemble le web ?

Je me rends compte, en ce début d’année 2014, que je n’utilise presque plus les navigateurs traditionnels. Je ne vois plus que rarement les sites web dans leur jus. Je reçois des liens via diverses sources (twitter, courriel, discussion IRC, etc.), et en consulte le contenu seul, non plus dans le navigateur, mais extrait par un outil tiers. Sait-on combien ces outils sont répandus, et surtout qui lit encore les sites web « dans leur jus » ? Et vous, comment voyez-vous le Web ? Avec quel(s) outil(s), et quelle mise en forme, êtes-vous en train de lire cet article ?

Bien souvent, je n’ai plus la moindre idée de ce à quoi ressemble la page web originale. D’ailleurs, cela a-t-il encore un sens ? Qu’est-ce que l’original d’une page web ?

De mon point de vue, l’original est la page HTML nue, c’est-à-dire non habillée de CSS. L’habillage graphique prévu par le site éditeur n’est qu’une des vues possibles parmi d’autres. Ces différents outils s’en affranchissent et permettent aux internautes de choisir leur confort de lecture. Dès lors, pourquoi tant investir en graphisme web ? Et surtout, pourquoi ne pas fabriquer des sites directement lisibles ?

Partagez cet article :

Voter pour cet artice sur hellocoton.fr Netvibes Del.ico.us

Vos commentaires

  • Le 15 janvier à 17:01, par Romy Têtue En réponse à : Mieux lire le Web

    Parmi les dix tendances vouées à disparaître en 2014, la première pointe justement le fait que les pages web sont souvent encombrées d’éléments non pertinents : trop de texte, d’icônes, de visuels, sidebar inutile… qui dégradent l’expérience utilisateur.

    Lire : 12 Outdated Web Features That Need to Disappear in 2014, Mashable, 14/01/2014

  • Le 15 janvier à 17:35, par Simon Tripnaux En réponse à : Mieux lire le Web

    Une réflexion vraiment intéressante ... Pour pas mal de gens le web se résume d’ailleurs désormais à Facebook, où ils scannent à toute vitesse les titres des médias sans jamais cliquer le moindre article. Le web comme un vaste flux RSS géant aux couleurs de quelques réseaux sociaux, ça ne me plaît pas vraiment, à vrai dire !

  • Le 15 janvier à 21:08, par nicosomb En réponse à : Mieux lire le Web

    Très intéressant, forcément.
    Je consomme le web de la même façon.

    Et les « gros » consommateurs de web agissent sûrement de la même façon. Et Adblock & cie contribuent à cette bonne lisibilité également.

    (tiens, j’aurais cru que t’aurais évoqué poche ;-) )

  • Le 15 janvier à 22:18, par nicosomb En réponse à : Mieux lire le Web

    Tiens, j’ajoute également dans la liste des « outils » que les sites proposent maintenant de faire payer leur manque de lisibilité. Exemple avec LeMonde.fr qui propose une formule Zen (pour virer tout ce que LeMonde.fr a ajouté pour nous polluer la vue)... Ils nous proposent gratuitement un texte pas très lisible et attendent de nous qu’on paie pour lire le texte.

  • Le 15 janvier à 23:39, par Romy Têtue En réponse à : Mieux lire le Web

    @nicosomb : j’ai témoigné de mon usage et effectivement, je n’utilise pas encore Poche. Mais il va falloir que j’essaye, d’autant plus que la V2 adopte Tiny Typo, yeh !

    Et oui, bien vu sur l’approche du Monde et son mode « lecture zen », réservé aux seuls abonnés, qui permet d’occulter tout ce qui n’est pas du texte et de présenter l’article sous un format proche d’une maquette papier, avec lettrine, larges blancs latéraux et paragraphes très aérés. (Mediaculture, avril 2013). Il eût été plus malin de tirer profit des outils existants…

  • Le 16 janvier à 11:37, par Clochix En réponse à : Mieux lire le Web

    Hello,

    Je rejoins ton analyse. La question à présent est de savoir comment les sites Web vont réagir à cette nouvelle tendance. Idéalement, on devrait ajouter une bonne pratique « vérifier le rendu avec les principales extensions de lecture ». (en effet, j’ai parfois des problèmes où le reformatage automatique vire certaines informations comme le chapô ou des intertitres).

    Mais on peut aussi craindre que rapidement certains apprennent à contourner nos outils, par exemple en ajoutant des réclames textuelles dans le corps même de l’article, indistinguables par les algorithmes. Ça m’est déjà arrivé, et à la lecture j’ai dû ouvrir l’article original pour m’apercevoir que si certains paragraphes détonnaient, c’est que c’étaient des contenus annexes insérés au milieu de l’article.

  • Le 6 mars à 12:48, par AudreyyLT En réponse à : Mieux lire le Web

    je viens de télécharger clearly, ça change mon expérience utilisateur.
    Merci !

  • Le 7 mars à 07:20, par redaction web madagascar En réponse à : Mieux lire le Web

    Une analyse pertinente et intéressante. Merci pour tous ces conseils et explication bien détaillée.

  • Le 9 mars à 19:15, par passant En réponse à : Mieux lire le Web

    euh...
    ben...
    en fait, y’a un truc qui me guide et qui marche pas mal du tout dans ma sélection de texte.
    d’abord, y’a les sujets eux-mêmes
    genre, les trucs d’info dites d’actualité, je sais d’avance que c’est des bourres, donc je cherche même pas.
    je vais sur le net pour trouver des pensées d’autres gens sur des sujets, genre questions scientifiques, philosophiques, ou techniques
    donc on peut les circonscrire à des thèmes, des termes, assez précis...
    et là le truc
    d’abord, c’est de pas passer par google
    ensuite
    dès que je tombe sur une présentation graphique encombrée de merdes, qui ressemblent à ce qu’on voit justement chez les organes de propagandes comme lemonde, liberation... ou sur des sites faisant genre contestataire, comme rue89... avec aussi des animations flash, javax et j’en passe... ben je quitte, j’ai même pas besoin de voir le texte, je vois directement qu’il est réduit à une portion congrue, donc qu’il va rien m’apporter, à part une conversation écoutable dans un bar.
    et donc il reste les autres.
    et les autres
    ben comme par hasard
    leur présentation graphique est sobre
    et quand je la mets de côté sur mon « poche » ou sur mon « shaarli », c’est que justement, y’a un truc à réutiliser, à relire, à partager. que j’ai déjà lu. et que j’ai pas besoin de nettoyer.

    mais bon
    je suis pas un gros consommateur du web, j’ai pas de téléphone portable, j’ai jamais eu de téléviseur...
    et évidemment, toutes mes machines sont installées en ligne de console...
    mais, j’ai plus de travail depuis longtemps, parce que quand on me pose des questions de « culture générale »... ben évidemment, je sais pas quoi répondre tellement les questions sont connes : je réponds que je sais pas parce que j’ai pas la télé et que je lis pas les pub sur le net.

  • Le 31 mars à 12:08, par Baptiste En réponse à : Mieux lire le Web

    Il est évident que plus un site présente bien, plus l’utilisateur de ce dernier peut y passer du temps. Je me demandais si justement ce facteur pouvait jouer sur le référencement du site. Existe t-il des indicateurs permettant d’évaluer la qualité d’un site aux yeux de Google ?

    Merci pour l’article de qualité.

Un message, un commentaire ?


Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom