Appelle-moi dès que tu bloques

Points bloquants dans la découverte de SPIP

16 août 2010,
par Romy Têtue

Mots-clefs associés à cet article :

Cela faisait un moment que je n’avais pas eu l’occasion de former à SPIP et j’ai dernièrement accompagné sa découverte [1], à distance, en laissant l’autre (qui a déjà fait quelques sites en PHP/HTML/CSS) progresser à son rythme et chercher, lui indiquant quand même quelques ressources, avec la consigne : Appelle-moi dès que tu bloques.

Ce n’était pas le but, mais ça a permis d’isoler les étapes bloquantes dont j’ai donc pris note. Certains de ces écueils peuvent être assez simplement évités, d’autres soulèvent des réflexions pas si simples. Voici donc :

  1. Je n’arrive pas à installer SPIP. Enfin si, mais je n’ai pas toute l’interface d’admin : il en manque apparemment la moitié...

    En réalité, l’installation s’est bien passée et il ne manque rien. Mais elle se termine tellement en queue de poisson que mon apprenti-SPIP tournait autour depuis 2 ou 3 jours, sans savoir quoi faire, recommençant l’install, car la pensant incomplète.

    Suggestion :

    • Conclure l’install par un message confirmant son succès :-)
  2. Ah bon... et... euh... et que faut-il faire maintenant ?
    Par où je commence ?

    Après l’installation, la page d’accueil de l’espace privé, trop vide, ne donne aucune idée de ce que l’on doit ou peut faire pour commencer son site. De même, le site public semble vide, incomplet, et donne la sensation d’un problème d’affichage à résoudre plutôt que d’un site à compléter.

    Suggestions :

    • En fin d’install, mieux vaudrait arriver directement sur la page de configuration du site, où renseigner le nom du site, son descriptif, etc., comme suggéré ici.
    • Afficher des contenus pré-remplis (au moins 1 rubrique et 1 article ?) pour faire la démonstration par l’exemple de ce à quoi sert SPIP, comme évoqué ici ;
    • et/ou à l’accueil de l’espace privé, lorsque la base est vide, afficher un message invitant à créer un premier article, plutôt que d’expliquer cela sur une page web externe que personne ne songe à consulter en pareil moment.
  3. Je ne comprends pas les "articles" et les "rubriques"...
    Si on dit qu’un article = une page, alors à quoi servent les rubriques ? Pourquoi dois-je en faire quand même ?

    Mon apprenti-SPIP avait butté sur les articles et rubriques et cru qu’il fallait compléter SPIP d’un plugin pour pouvoir créer des pages (en l’occurrence Pages uniques, qui ne sert pas à ça), mais n’arrivait pas alors à naviguer entre elles...

    La répartition des pages du site en articles et rubriques n’est pas facile et paraît complètement arbitraire. Je suis incapable de l’expliquer car effectivement, les articles et rubriques sont comparables aux fichiers et dossiers d’un ordinateur : ça n’est pas comme les pages d’un site web ! Ma consigne est donc de commencer par créer un article par page en ignorant les rubriques, puis de créer des rubriques, dans un second temps, seulement pour y ranger et regrouper ces pages entres elles.

    Coté code, ce n’est pas facile, pour mon apprenti-SPIP, de comprendre et retenir pourquoi, pour afficher des choses identiques (en l’occurrence un titre suivi d’un descriptif), on doit boucler ici sur des rubriques et là sur des articles. Réellement compliqué de faire un menu de navigation simple, qui liste les items à la racine et le premier niveau inférieur, quand ce dernier est hétérogénement constitué d’articles et rubriques, ce qui est pourtant très courant et difficilement évitable (voir par exemple le pied de page de ce site)...

    Suggestions :

    • « Supprimer » les rubriques ? Il faut au moins les distinguer des articles, en les réduisant à un seul champ. Puisqu’elles servent à arborer le site, interfacer en conséquence : proposer une interface de gestion de l’arborescence, à part, et ne plus les présenter comme objet éditorial sur le même plan que les articles.
    • Le plugin Menus [**] apporte une solution, du moins pour la fabrication de menus de navigation, qu’il interface et facilite d’autant.
  4. Pourquoi ma page ne s’affiche-t-elle pas ?

    Mon apprenti-SPIP se trompe, dans l’espace privé, et crée des rubriques au lieu d’articles et inversement (erreur fréquente, que je commets parfois moins-même)... et s’étonne que telle rubrique pleine de texte (mais vide d’article) ne s’affiche pas. Il fallait créer un article, seul, dans une rubrique homonyme, ce qui n’est vraiment pas intuitif.

    Suggestions :

    • Dans l’espace privé, ne plus présenter les rubriques parmi les articles, mais à part.
    • Distinguer visuellement les formulaires de saisie des rubriques et des articles de façon à ne plus les confondre par erreur.
    • Désactiver par défaut les champs texte et descriptif de rubrique. Ne laisser que le titre.
    • Une rubrique vide de contenu devrait paraître comme telle dans l’espace privé, présentant une page visuellement très vide.
    • Indiquer plus ostensiblement le statut (publié ou non) de l’objet, dans l’espace privé, comme suggéré dans ce proto.
  5. Je n’arrive pas à afficher la page tutoriel.php3...

    Le tuto qui me servait de référence, « Mon premier squelette », est devenu trop difficile à lire et à appliquer. Pire, il induit en erreur. Il ne permet plus d’apprendre par soi-même de façon autonome.

    Suggestions :

    • Corriger ce tuto ? en refaire un nouveau ?
    • Proposer une mini aide en ligne (genre anti-sèche) avec un exemple de syntaxe des boucles dans l’éditeur de squelettes ?
  6. J’ai fait un nouveau squelette, mais pourquoi n’est-il pas pris en compte ?

    Le réflexe est ici de placer les gabarits HTML/CSS dans le répertoire squelettes, qui contient donc un fichier par type de page : accueil.html, page.html, galerie.html et contact.html. Évidemment, ça ne marche pas.

    Après avoir renommé accueil.html en sommaire.html non sans quelque récrimination (Ah mais non, c’est une page d’accueil que je veux faire, pas un "sommaire" !), comment expliquer simplement que certains fichiers sont pris en charge par SPIP de façon automatique en raison de leur nom et les autres ignorés ? Quelle en est la règle et comment introduire aux variantes ? Comment faire un squelette indépendant, toto.html, qui marche quand même ? Comment expliquer qu’il faille le lier avec #URL_PAGE{toto} et non pas #CHEMIN{toto} ni #URL_ARTICLE{toto} ? Et enfin, parmi ces différentes approches, comment choisir et pourquoi ?

    Suggestions :

  7. Comment aller à la ligne, mais sans sauter de ligne ?

    Aucun souci, lors de la saisie des contenus textuels, pour comprendre la création de paragraphes et apparemment pas trop de mal à adopter les autres raccourcis SPIP (qui sont générés pas les boutons de la barre typo, ça aide). L’aide en ligne est consultée, mais mon apprenti-SPIP a beaucoup de mal à comprendre, puis mettre en pratique, le raccourci pour aller à la ligne.

    Suggestion :

    • Régler SPIP pour qu’il respecte par défaut les retours-chariot, en maintenant le raccourci « _  » pour rétrocompatibilité, afin de ne plus contraindre les nouveaux venus et les nouveaux projets avec ce fonctionnement qui a sa raison d’être historique, certes, mais est déstabilisant.
  8. Déplacer un article...
    La question ne m’a pas été posée, car mon apprenti-SPIP ne bloquait pas et n’a donc pas appelé à l’aide, mais je me suis rendue compte qu’au lieu de le déplacer, mon apprenti-SPIP supprimait l’article pour le recréer ailleurs. SPIP lui paraissait donc assez limité...
    Déplacer un article a été une opération peu intuitive, avec beaucoup d’incompréhension quand à la nécessité de se rendre sur l’article, d’une part, puis de cliquer Modifier cet article, alors que le souhait est seulement de le déplacer.

    Suggestions :

    • Ne plus cacher le formulaire de déplacement d’article à l’intérieur du formulaire d’édition d’article, mais l’en séparer pour le rendre accessible en dehors (voir ce proto).
    • Pourquoi ne pas séparer davantage l’édition du classement, en permettant le déplacement depuis les listes d’articles et/ou en proposant une interface d’organisation de l’arborescence à part ?
  9. Pourquoi ce n’est pas dans le bon ordre ?

    Après avoir disserté sur ce qu’est le bon ordre, il a bien fallu reconnaître qu’il n’est pas aisé d’ordonner les objets dans SPIP... J’ai indiqué la méthode mais elle n’a pas été suivie et les éléments sont restés en vrac. Trop compliqué ?

    Suggestions :

    • Tout classer par défaut {par num}, sans qu’il soit nécessaire d’affecter explicitement ce critère.
    • Par défaut, ne pas afficher les numéros de titre sur le site public [*].
    • Dans l’espace privé, proposer un champ dédié au « num » (quelque soit la technique à l’œuvre derrière et peu importe celle-ci) juste pour rendre la chose plus accessible au rédacteur,
    • pourquoi pas en automatisant la numérotation, comme le propose plugin Numérotation Rapide.
  10. C’est super, il y a même des statistiques ! Mais... pourquoi y a-t-il des visites alors que je n’ai pas encore publié le site ?

    Si le site établit des liens externes, qui apparaissent donc comme referers sur les sites cibles, il suffit que l’un soit consulté en retour pour dévoiler l’existence du site, qui n’est encore qu’en construction, à une adresse temporaire. Ce n’est souvent pas très grave, mais ça donne le sentiment très désagréable de se balader nu en pleine rue alors qu’on se croyait chez soi.

    Suggestions :

    • Le site public devrait, par défaut, rester caché derrière le message « en travaux » pour n’être visible que des personnes connectés, comme le fait le plugin En travaux [*].
    • La publication du site doit être une action consciente, dont le webmestre devrait avoir la maitrise !

Je n’ai pas tout noté de façon méthodique. Voici aussi, en vrac :

  • SkelEditor [**] est vraiment très chouette. Pédagogique, il permet d’apprendre en mettant directement le nez dans le code.
  • Éviter les inclusions dans le code sensé servir d’exemple ; la notion d’inclure n’est pas abordable à ce stade où, à l’inverse, le code non immédiatement visible est considéré comme inexistant (considéré comme perdu avec risque d’être recrée en double). De ce point de vue, avec ses fichiers nombreux, morcelés, inclus, ZPIP semble beaucoup trop complexe pour le débutant. Si elle a toujours des prétentions pédagogiques, la dist devrait être expurgée : sans noisette, ni microformat, ni...
  • Pendant cette phase de construction du site, vider le cache à chaque modification est vraiment trop pénible, surtout qu’on oublie une fois sur deux, ce qui fait perdre du temps à comprendre pourquoi ça ne s’affiche pas comme souhaité. C’est très perceptible au téléphone, où la conversation et toute la réflexion en cours sont épisodiquement interrompues par des Ah mais, pourquoi ça marche pas... attends... je ne comprends pas... (...) Ah mais j’ai oublié de vidé le cache ! Je recommence. Ah mais du coup, il faut que j’annule ma correction ! Râh merde... Bon, je te rappelle. Un bouton de désactivation du cache, pour une durée temporaire, comme dans le Couteau KISS [*], éviterait bien des crises de nerfs.
  • Le vocabulaire spécifique de SPIP, comme « squelettes » et « espace privé », ne semble pas trop problématique, puisqu’assez vite adopté. Les notions d’articles et rubriques restent quant à elles toujours confuses.
  • L’interface de gestion des plugins, avec chargement auto, est très bien : rapidement découverte, aussitôt adoptée et utilisée, elle permet de découvrir des fonctionnalités de façon autonome, aiguisant la curiosité. Bravo !

Conclusion ?

Ces points bloquants ne sont pas si nombreux, mais certains sont bêtement dommageables, notamment les deux premiers, surtout quand on sait que mon apprenti-SPIP avait essayé à plusieurs reprises au cours des derniers mois, sans jamais dépasser ce stade.

Ils seront tous surmontés avec mon accompagnement — mais ne l’auraient pas été sans, ou alors avec une bonne dose d’acharnement — et au final, mon apprenti-SPIP exprime sa satisfaction d’avoir réussi : à produire un site, rapidement et au niveau d’exigence souhaité ; au point d’envisager faire ses prochains sites avec SPIP. Dire qu’il a failli rater ça !

Le vrai problème est la perte d’autonomie : il ne semble plus possible, aujourd’hui, de découvrir SPIP en solo, de façon indépendante. D’où la récente proposition de Davduf de lancer un site destiné aux débutants de SPIP (annoncé et discuté ici sur la liste des utilisateurs). D’autres suggestions ?

{#TITRE,#URL_ARTICLE,#INTRODUCTION}

Vos commentaires

  • Le 16 août 2010 à 11:18, par hozho En réponse à : Appelles-moi dès que tu bloques

    Super le plug’in Bandeau, installé et testé de suite, ça marche du tonnerre !

    merci M’dame

  • Le 16 août 2010 à 11:23, par Fil En réponse à : Appelles-moi dès que tu bloques

    Tu soulèves plein de bonnes questions, et tu as plein de bonnes suggestions (un bouton de config dans le panneau d’accueil, en travaux par défaut...) ; d’autres posent problème car tu oublies de chercher les raisons qui sont à l’origine de ce comportement peut-être déroutant à première vue.

    Par exemple, une rubrique vide de contenu publié ne s’affiche pas car elle n’est pas encore... publiée ; c’est nécessaire car, si on l’affiche, ça veut dire qu’il devient impossible de préparer à l’avance un dossier qu’on voudra voir apparaître le moment venu en publiant les articles. Faut-il perdre cette notion ? Non. Mais on devrait ajouter un bouton « publier » sur la rubrique, bouton qui disparaîtrait automatiquement dès lors qu’on publierait un article de la rubrique.

    Le couteau KISS est une aberration (je ne parle même pas du couteau suisse !!) ; quand on programme des options cachées, c’est 1. pour aller vite 2. parce qu’on veut les mettre en test ou les offrir dans des cas limites. Dès lors qu’on veut les rendre officielles et maintenues, il faut faire un réglage dans le core, les chaînes de langue, etc.

    Pour prendre un exemple, le multilinguisme de SPIP n’est pas conçu autour de $forcer_lang, qui ne doit donc pas devenir officiel.

    Plein de choses à faire et à discuter, en tous cas :-)

  • Le 16 août 2010 à 11:55, par Romy Têtue En réponse à : Appelles-moi dès que tu bloques

    @Fil : je comprends parfaitement qu’une rubrique vide n’apparaisse pas et il y a souvent de bonnes raisons historiques à tout ce qui fait SPIP, mais c’est l’existence même de rubriques qui m’interroge, de plus en plus, et je suis à court tant d’argument pour l’expliquer que de suggestions pour l’améliorer.

    Souvent les rubriques m’encombrent, pas seulement leur interface, mais aussi conceptuellement, pour construire la navigation et les pages du site, puis concrétement dans les boucles et urls... J’ai du mal à imaginer à quoi ressemblerait un SPIP sans rubrique, mais je rêve d’expérimenter ça :-)

    Que mon apprenti-SPIP butte également sur ce concept m’indique qu’il y a effectivement à repenser sur les rubriques. Mais quoi ?

  • Le 16 août 2010 à 12:06, par Ben En réponse à : Appelles-moi dès que tu bloques

    pas encore lu, mais je tenais juste à dire que le logo de l’article est excellent !

  • Le 16 août 2010 à 13:25, par speciale En réponse à : Appelles-moi dès que tu bloques

    Afficher des contenus pré-remplis en spécifiant qu’il ne sont là que à guise de bienvenue et qu’il peut le modifier tout de suite me paraît une excellente idée.
    Pour la question des rubriques|articles, et si on supprimait les rubriques en ajoutant aux articles les potentialités de la rubrique (avoir des enfants, déterminer un secteur) ? Je crois qu’il ne faudrait pas faire beaucoup de changements : ajouter les champs des articles aux rubriques (qu’on nommerait articles avec des enfants, par exemple), permettre aux articles d’être affichés avec une ID rubrique null ou zéro (comme le fait Pages, de Rasta), et comme en réalité on ne changerait rien, ça permettrait la compatibilité avec les anciennes, non ?

    A +

    Luis

  • Le 16 août 2010 à 13:26, par SuperYMS En réponse à : Appelles-moi dès que tu bloques

    Je me suis fait souvent les mêmes réflexions durant mon apprentissage de SPIP, content de voir que je n’y pensais pas tout seul dans mon coin.

    A vrai dire voici mes propositions :

    • la rubrique disparaître ? en fait oui et non ! lol
      j’aime l’idée de limiter la rubrique à un titre.
      ensuite c’est vrai qu’il faudrait d’abord créé des articles, puis les placer dans des rubriques de manière aisée, sans avoir à devoir passer par modifier un article (trop de clics pour rien) : pourquoi ne pas ajouter une checkbox a coté de chaque article, un bouton en haut et/ou en bas, pour : déplacer vers, changer de statut, ... (une petite liste vous propose les différentes possibilités ou bien d’en créer un nouveau surtout pour les rubriques !), un peu comme sur gmail pour les labels (moi je trouve ça très efficace !)
      l’emplacement de cet affichage serait bien sur : la page « A suivre », chaque page de rubrique contenant des articles, ...

    ceci permettra de modifier l’emplacement de plusieurs articles d’un seul coup, ce qui n’est pas possible à l’heure actuelle et c’est pas mal de temps passer à ouvrir des articles quand on a des centaines ou des milliers !
    adopter le même système pour les mots-clés...sinon c’est plusieurs jours de boulot un à un !

    • un effort explicatif aux débutants est vraiment nécessaire...je suis disposé à collaborer dessus, indiquez moi juste le chemin.

    Voilà et merci pour ton super article !

  • Le 16 août 2010 à 13:28, par speciale En réponse à : Appelles-moi dès que tu bloques

    Mon png est au nab ! Horreur ;)

  • Le 16 août 2010 à 14:49, par Romy Têtue En réponse à : Appelle-moi dès que tu bloques

    @speciale : j’aime beaucoup l’idée de supprimer les rubriques et donner la possibilité aux articles d’avoir des enfants.
    Ça correspondrait tellement mieux à l’évolution éditoriale d’un site, où ce qui est initialement une page peut être, dans un second temps, développé en plusieurs pages.
    Pour faire cela, SPIP impose actuellement de changer d’objet éditorial (remplacer un article par une rubrique contenant plusieurs articles) et donc, bien souvent, de devoir modifier les gabarits de page : beaucoup trop contraignant !

  • Le 16 août 2010 à 14:50, par Shnoulle En réponse à : Appelle-moi dès que tu bloques

    Salut,

    L’organisation par rubrique me semble au contraire intéressante, par contre : l’impossibilité de placer un article en dehors d’une rubrique est mauvaise.

    Le plugin page unique rempli un rôle tout à fait convenable. WP offre aussi la possibilité de création de page en dehors des rubriques : les ’A propos’, note légale, ... ont en général tout à fait leur place la dedans.

    Concernant un bouton publier sur les rubriques : pourquoi le faire disparaitre ? Je peut vouloir publier une rubrique avec 10 articles directement, non ?

    Dans ce cas, et avec le point 10 en plus.

    • un bouton publier global pour le site.
    • un bouton publier pour une rubrique (vide ou non), nommé prépublier si le site n’est pas publié
    • un bouton publier sur l’article/breve/site ... , nommé prépublier si le site ou la rubrique n’est pas publié.

    Concernant le 7. c’est tout de même assez général et non limité à Spip pour conserver cet état, non ?

    Le 9 me semble tout à fait approprié, c’est dailleurs souvent la première chose que je fait dans mes squelettes.

    Pour le 8 : oui bien sur , et séparer aussi édition d’article et ajout de document dans le portfolio, et tous les autres système. (obligatoire de passer par l’édition du texte pour modifier autre chose que le texte).

  • Le 16 août 2010 à 17:09, par Thibaud En réponse à : Appelle-moi dès que tu bloques

    Salut Romy !

    Vu que tu es intéressée par les logiciels libres et leur ergonomie, tu pourrais nous rejoindre à ergolibre (je te laisse deviner ce que veux dire ce mot !). Nous sommes en train de mettre en place un système d’agrégation d’articles sur le sujet, tu es tout à fait la bienvenue pour participer ou simplement garder le contact, ce qui peut t’aider à promouvoir tes articles - même s’ils ne parlent que de spip ;-).

    A bientôt,
    Thibaud.
    http://ergolibre.tuxfamily.org

  • Le 16 août 2010 à 17:19, par Romy Têtue En réponse à : Appelle-moi dès que tu bloques

    @Thibaud : Je ne connaissais pas l’initiative... très intéressant, effectivement !

  • Le 17 août 2010 à 11:30, par davduf En réponse à : Appelle-moi dès que tu bloques

    Bonjour à tous,

    Hé bien, quel article ! Et quelle énergie !

    Je laisse évidemment les développeurs... développer.
    Mais ce que je sens, confusément, ici et , c’est qu’il y a bien un besoin à combler envers les néophytes...

    Personnellement, je pense vraiment que cela vaudrait le coup de s’y pencher.

    C’est chouette.

    A vite,
    Davduf

  • Le 18 août 2010 à 17:53, par backick En réponse à : Appelle-moi dès que tu bloques

    Vraiment bien ton article.

    Le plus incompréhensible n’est pas tant la notion de « rubrique » et d’"article" mais comme tu l’indiques leurs présentations similaires comme objet éditorial alors que la rubrique me semble plus un objet de classement qu’un objet éditorial à proprement parlé.

    L’autre point qui est incompréhensible est l’impossibilité (sauf erreur de ma part) de créer des articles directement à la racine (ne pourrait-on pas faire une boucle sur id=0 ou racine ?).

    La page d’accueil de spip de base n’est vraiment pas optimale (à mon avis) notamment pour notre site qui a plus d’une centaine de rubriques à la racine (comme le notre), cela déroute à la fois les administrateurs (mais aussi, plus génant, les rédacteurs).

    Peut-être qu’une présentation en arborescence (comme MacOS X ou Windows) aiderait à comprendre la différence entre rubriques et articles, faciliterait la présentation (même pour les gros sites) et ouvrirait des possibilités de déplacement en glisser-lacher (comme l’expérimentation sur le navigateur de rubriques de spip).

    Le problème de retour chariot peut paraître anecdotique mais c’est aussi un point de blocage chez le rédacteur (ce qui est assez problématique, surtout pour les rédacteurs occasionnels).

    En tout cas, le chantier de l’ergonomie me semble important et les questions que tu poses et les pistes que tu suggères me semblent intéressantes.

  • Le 19 août 2010 à 11:26, par Stéphane Deschamps En réponse à : Appelle-moi dès que tu bloques

    La répartition des pages du site en articles et rubriques n’est pas facile et paraît complètement arbitraire. Je suis incapable de l’expliquer car effectivement, les articles et rubriques sont comparables aux fichiers et dossiers d’un ordinateur : ça n’est pas comme les pages d’un site web !

    [...]

    Coté code, ce n’est pas facile, pour mon apprenti-SPIP, de comprendre et retenir pourquoi, pour afficher des choses identiques (en l’occurrence un titre suivi d’un descriptif), on doit boucler ici sur des rubriques et là sur des articles.

    Oui mais c’est ce qui permet des tas de fantaisies de squelettage dans spip et pas dans les autres. Un mal pour un bien.

    (cela dit sur ce point-là Moveable Type est une tuerie, je suis très impressionné, mais la learning curve est beaucoup plus abrupte)

  • Le 20 août 2010 à 13:54, par Philippe En réponse à : Appelle-moi dès que tu bloques

    Je suis pour les rubriques.

    Récemment j’ai travaillé sur 2 projets réalisés par un graphiste papier, avec toutes les pages du site réalisées sur un logiciel d’images, toutes quasi différentes, et la seule solution que j’ai trouvée a été de réaliser des squelettes différents pour chaque rubrique, et de les alimenter par les articles.
    Seules les rubriques sont utilisées pour la navigation.

    A part utiliser TYPO3 (mais l’hébergement ne le permettait pas) pour créer ces sites, je n’ai pas trouvé d’autres solutions que d’utiliser les rubriques.

    Ce que je n’aime pas sur SPIP, la gestion de l’url-rewriting, le manque d’éditeur de texte.

  • Le 21 août 2010 à 12:12, par Romy Têtue En réponse à : Appelle-moi dès que tu bloques

    @Philippe : la situation que tu évoque est assez courante mais pas débutante, puisque tu as l’idée de bidouiller avec les différents objets éditoriaux de SPIP. La disparition des rubriques, remplacées par des articles capables d’être parents, n’empêcherait pas d’y répondre. Sans empêcher les fantaisies de squelettage, ce serait même plus simple à coder, puisqu’il n’y aurait que des boucles articles ;-)

  • Le 22 août 2010 à 18:33, par Philippe En réponse à : Appelle-moi dès que tu bloques

    Arghh, je ne peux que m’incliner devant LA spécialiste de SPIP

  • Le 22 août 2010 à 20:17, par Nicolas Krebs En réponse à : Appelle-moi dès que tu bloques

  • Le 22 août 2010 à 20:21, par Romy Têtue En réponse à : Appelle-moi dès que tu bloques

    Arf !

  • Le 23 août 2010 à 20:25, par Philippe En réponse à : Appelle-moi dès que tu bloques

    comment fais tu pour gérer les urls ? c’est énervant que Spip coupe les url à 35 caractères

  • Le 26 août 2010 à 08:56, par Philippe En réponse à : Appelle-moi dès que tu bloques

    Je viens de découvrir quelque chose de surprenant.

    Sous Firefox Skype me pourri la publication du texte quand je suis sur un article contenant un numéro de téléphone, en rajoutant.

    begin_of_the_skype_highlighting 33 (0)x xx xx xx xx end_of_the_skype_highlighting

  • Le 26 août 2010 à 13:22, par speciale En réponse à : Appelle-moi dès que tu bloques

    @Romy : « La disparition des rubriques, remplacées par des articles capables d’être parents ».

    En réalité on peut déjà le faire je crois, mais avec les champs extra. On ajoute aux rubriques les champs qui manquent (en comparaison avec les articles) et le tour est joué, non ? Les articles deviennent de brèves mastoc et les brèves, des brèves ;) Et par exemple (tout con), une boucle pour un menu (sempiternel ul li) serait plus simplette vu qu’on ne traiterait qu’un seul objet, les rubriques.

  • Le 1er septembre 2010 à 13:45, par Valéry En réponse à : Appelle-moi dès que tu bloques

    @Philippe : pour allonger les URL, je crée dans le répertoire « squelettes » un sous répertoire « url » dans lequel je copie le fichier /ecrire/urls/propres.php où je modifie la ligne n°88 (cf. http://trac.rezo.net/trac/spip/browser/branches/spip-2.1/ecrire/urls/propres.php ).

    Ensuite il y a sans doute un moyen de le faire via mes_options sans surcharger le fichier complet mais seulement la fonction mais je ne sais pas faire.

  • Le 1er septembre 2010 à 13:52, par Valéry En réponse à : Appelle-moi dès que tu bloques

    @Romy : « donner la possibilité aux articles d’avoir des enfants ».

    Je plussoie. La répartition rubriques / article avait du sens quand SPIP était spécialisée dans la gestion éditoriale de publication de type magazine.

    Elle a aussi un avantage pédagogique sur la notion d’organisation de l’information sur un site.

    Toutefois je n’ai jamais travaillé sur le moindre projet qui permettait de respecter strictement la logique rubrique / articles et il a toujours fallu passer par des hacks/bidouilles.

    L’arrivée des plugins Pages et Menu aident considérablement mais autant aller au bout de la logique en adoptant le système de page mère et page fille.

  • Le 1er septembre 2010 à 18:57, par Philippe En réponse à : Appelle-moi dès que tu bloques

    @ Valéry merci pour l’astuce, en plus j’utilise une de tes réalisations

  • Le 8 septembre 2010 à 08:22, par Cyril En réponse à : Appelle-moi dès que tu bloques

    Hello Romy,
    Bon article, complet et pertinent !
    Pour l’apprentissage des rubriques, je parle de « boites » ou plutôt de « cartons » dans lesquels on peut mettre, soit des articles, soit d’autres cartons... Ça se comprend assez vite, d’autant que le symbole des rubriques est justement... un carton [1]. Pour le texte et descriptif des rubriques, il est alors facile d’indiquer qu’on peut s’en passer : sur un carton en général on ne met qu’une étiquette (un titre).
    Et « accueil » plutôt que « sommaire », ce serait évidemment plus logique, mais un nouveau SPIP « accueil » ne serait sans doute plus compatible avec un SPIP « sommaire ».

    [1] pour les rubriques de 1er niveau

  • Le 4 avril 2011 à 04:15, par Med En réponse à : Appelle-moi dès que tu bloques

    @ Philippe : ajoute simplement @define(’_URLS_PROPRES_MAX’, 100) ; dans ton fichier mes_options.php, et le tour est joué.

  • Le 25 septembre 2012 à 16:38, par Mélinda En réponse à : Thème « Lucida Simple » pour l’interface SPIP 3

    Je suis d’accord ce type de manipulation sur SPIP n’est pas évidente mais je trouve que c’est bien pratique ! Sinon il y a la solution de s’entrainer sur le site de démo : http://demo.spip.net/spip.php

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Raccourcis : {{gras}} {italique} -liste [bla->url] <q> <quote> <code>.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom