Des putes à gogo pour les supporters !

Acheter du sexe n’est pas un sport

27 janvier 2006,
par Romy Têtue

Mots-clefs associés à cet article :

La Coalition Internationale Contre la Traite des Femmes (CATW) lance une pétition internationale contre l’organisation de la prostitution à l’occasion de la Coupe du Monde de Football en juin et juillet 2006 [1].

Douze villes allemandes accueilleront la coupe du monde de Football, du 9 juin au 9 juillet prochains. Trente six millions de spectateurs environ — majoritairement des hommes — sont attendus, et 40 000 femmes sont « importées » d’Europe Centrale et de l’Est vers l’Allemagne pour les « servir sexuellement ».

L’Allemagne a légalisé le proxénétisme et l’industrie du sexe en 2002 [2], mais les quartiers réservés ne pourront contenir les milliers de touristes sportifs/sexuels prévus. En prévision de cet afflux, l’industrie du sexe Allemande a érigé un gigantesque complexe prostitutionnel en prévision du « boom commercial » durant la Coupe du Monde.
Le football et le sexe vont bien ensemble déclare Norman Jacob, l’avocat du nouveau méga bordel de 3000 m², pouvant accueillir 650 clients masculins, érigé à côté du principal stade de la Coupe du Monde à Berlin. Sur des zones clôturées de la taille d’un terrain de football, sont construites des « cabanes du sexe » ressemblant à des toilettes et appelées « cabines de prestation ». Capotes, douches et parking sont à la disposition des « acheteurs » avec un souci particulier de protéger leur « anonymat ».

Déjà, les Jeux Olympiques de Sidney et d’Athènes ont été l’occasion d’une explosion de cette forme d’esclavage et d’une recrudescence d’ouverture de bordels, en totale contradiction avec l’esprit olympique qui prône la santé, la paix, l’égalité des sexes et la coopération. Pourtant la traite des femmes dans les milieux de la prostitution bat des records à chaque nouvelle grosse manifestation sportive [3].
Non, acheter du sexe n’est pas un sport !

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom