Pangolin européen

19 mars,
par Romy Têtue

Mots-clefs associés à cet article :
  • COVID

Alors que je me désolais de n’avoir pas de féline compagnie pour traverser cette période de confinement, un chat est soudain apparu dans mon salon… Magie !

La (seule) bonne nouvelle du soir — tandis que, dans le poste, le président essaye vainement de parler peuple pour s’adresser aux citoyens et citoyennes indociles, répétant comme un bègue de longue haleine que « nous sommes en guerre » (contre qui ? contre quoi ? personne n’a rien compris) —, c’est qu’il est revenu. Réclamer ses croquettes.

Il se comporte comme s’il avait toujours habité là. À tel point que je me demande si ce n’est pas moi qui me suis trompée d’appart de confinement… o_O

J’ai vérifié : y’a pas de croquettes dans les placards.

Je m’entraîne à être végétarienne un mois par an (pour l’instant j’arrive seulement à être pesco-végétarienne) et faut qu’il arrive à ce moment-là. Y’a aucune viande chez moi, châton !

Il a refusé la boîte de thon.

Ça mange quoi, un chat, à part des croquettes ?

Ça miaule si impérativement que je me demande si je ne dois pas risquer une sortie nocturne pour aller acheter des croquettes en urgence…

Il a pas été clair, le président, là-dessus. Je peux sortir acheter des croquettes malgré le couvre-feu ? À condition d’être en tenue de jogging, c’est bien ça ?

Fichtre, Décathlon est fermé, m’apprend @STPo. Je ne peux donc pas aller acheter un jogging pour aller acheter des croquettes.

En tout cas, il est très bien élevé. Il attend sagement. En miaulant sporadiquement mais très clairement. Sans monter nulle part. Même pas sur le lit moelleux.

Pourquoi ne rentre-t-il pas chez ses maîtres (qui ont des croquettes, eux) ? Aurait-il été abandonné par des voisins fuyant Paris ?

À propos… ça fait un moment que je n’ai pas entendu mes voisins s’engueuler (vous savez, celleux qui s’engueulaient sur la façon de bien se laver les mains) ni autre bruit de voisinage.

Merde… ne me dites pas que je suis restée seule dans l’immeuble et que c’est pour ça qu’il m’a « choisie » ??

Ou alors, il est contaminé ?

Skoi cette race de chat ? Spa un pangolin européen ??

Bon, faudra bien que je finisse par trouver des croquettes. Il a quand même essayé de me bouffer l’orteil. Maintenant il boude.

Ah, le ministre de l’Intérieur dit qu’on peut sortir le chien. Avec un papier imprimé « attestation de déplacement dérogatoire ». Mais toujours rien sur les croquettes pour chat. Et je n’ai pas d’imprimante. Récapitulons donc : acheter un jogging, pour pouvoir sortir acheter une imprimante, pour pouvoir sortir acheter des croquettes. J’ai bon là ?

Ah, sa seigneurie (le chat, hein, pas le ministre) a fini de bouder et — après avoir inspecté le nid douillet que je lui ai préparé et essayé le carton d’emballages divers et crunchy gracieusement mis à disposition — a fini par s’installer. Au bout de MA couette.

Nous avons réussi à nous mettre d’accord : comme ce chat ne ronronne pas — WTF — c’est moi qui ronronne.

Bon, l’idylle fut de courte durée. Minuit, le voilà déjà reparti…

Maintenant j’ai des #croquettes. Mais plus de chat…

Voir en ligne : https://twitter.com/tetue/status/1239646505507 (...)

{#TITRE,#URL_ARTICLE,#INTRODUCTION}

Vos commentaires

  • Le 24 mars à 11:43, par Pierrot En réponse à : Pangolin européen

    Si tu ne vas pas à la nourriture, la nourriture viendra à toi :-)
    Un confit de chat ? car jamais confit ne ment !!
    Je suis déjà sorti. —>
    P.

Répondre à cet article

forum message

Raccourcis : {{gras}} {italique} -liste [bla->url] <q> <quote> <code>.

Qui êtes-vous ? (optionnel)

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom