Noëlie n’a plus besoin de sang

Faire suivre ou comment se donner bonne conscience sur le dos des autres

22 novembre 2005,
par Romy Têtue

Mots-clefs associés à cet article :

Les chaînes de solidarité par mail, les récits émouvants et autres appels à l’aide m’agacent souverainement : d’aucune utilité pour la cause défendue, ils ne servent qu’à donner bonne conscience à leurs expéditeurs et expéditrices. Au détriment des autres.

Tout ce que produisent ces messages, c’est un engorgement du système de courrier électronique, sans être d’aucune utilité pour la cause défendue. Il y a encore des usagers qui l’ignorent, et qui, croyant bien faire, font pire que mieux en faisant suivre ces messages à tout leur carnet d’adresses.

J’en veux pour exemple un certain Toto, qui, prétendant avoir lui-même vérifié l’information, m’envoie (à moi ainsi qu’à près de plusieurs centaines d’autres destinataires) un appel à don du sang pour la petite Noëlie, atteinte d’une leucémie rare.

Toto aurait mieux fait de consulter le site spécialisé sur ce genre de messages [*], où l’on apprend en moins de deux clics que ce mail circule depuis au moins un an, et que la petite Noëlie est décédée, en juin 2004.

J’ai à peine le temps d’effectuer cette recherche que Toto nous réécrit, confus, que Noëlie est « décédée suite à sa maladie », mais que « l’appel aux dons est toujours valable pour venir en aide aux autres malades ». Sa réponse nous enseigne aussi qu’en guise de vérification de l’information, ce Toto n’a fait qu’écouter le répondeur téléphonique de l’hôpital cité, un comble pour lui qui s’annonce rédacteur en chef. À ce stade, et à lui seul, Toto a déjà envoyé plus d’un millier de messages.

J’hésite un peu à intervenir au risque d’en rajouter une louche, mais ceci n’invitant toujours pas à cesser le transfert du message, au contraire, je me fends d’une réponse informative expliquant, en une courte citation, l’inconvénient de la chose : Le mail comme vecteur de solidarité, l’idée est belle… mais dépasse systématiquement ceux qui s’y risquent (…) Une fois encore, une famille se lance à la recherche de donneurs potentiels et se retrouve prise au piège du hoax qui tourne sur lui-même sans fin (...) il est un fait avéré que chacun de ces e-mails génère un dérèglement total du système pouvant aller jusqu’à son asphyxie par engorgement [*] et j’invite à consulter la page d’information correspondante sur HoaxBuster.

Se donner bonne conscience sur le dos des autres

Je croyais ne plus entendre parler de Noëlie, mais la bêtise n’ayant pas de limite, je reçois un nouveau message, l’un des 500 spamés volant au secours de l’irresponsable Toto, répondant à tous (encore !!!), pour rappeler aux destinataires grincheux que la touche suppr permet en une fraction de seconde de faire disparaître l’objet de leur courroux. Ce monsieur n’a vraisemblablement rien compris lorsqu’il explique que le désagrément d’un spam est moindre que celui causé par l’absence de réactions.

À ce stade, nous en sommes, pour ce que je peux constater à mon modeste niveau, à plusieurs milliers de messages. Si cela ne faisait qu’agacer les destinataires, ce ne serait pas si grave. Ces messages non sollicités sont tout de même contraires à loi de protection des données personnelles, diffusant entre autre et en ce qui me concerne, mon adresse e-mail (en copie non cachée).

Mais ce n’est pas tout. Si ce monsieur avait pris la peine de lire la page d’HoaxBuster conseillée, il aurait compris les ravages de ce genre de message : Nous avions déjà dû publier un message du même type en 2001, les centres de transfusion se trouvent complètement paralysés par ce type d’action (…) ça n’est certainement pas un afflux massif d’appels au Centre de transfusion (jusqu’à 600 par jour en ce moment) qui résoudra quoique ce soit. À part saturer le système, rien d’autre ne se passera [*]. Drôle de façon d’aider les malades que de saturer et paralyser le système de soins !

Enfin, pensons à la famille : continuer à faire tourner ce message, qui génère fatalement des réponses à leur intention, « doit être un déchirement pour les parents » et HoaxBuster de conclure : « on souhaite bon courage à tout ceux dont les coordonnées sont incluses aux versions en circulation » [*].

Faites plutôt un don de sang !

Je souhaiterais répondre à ce monsieur, et à tous ceux et celles qui, comme lui, s’entêtent et encouragent à faire suivre parce qu’« on ne sait jamais, moi je préfère transférer même si c’est faux, ça permet au moins de sensibiliser les gens » et s’en tiennent à leur sensibilité et à la bonne intention, parce qu’au moins « ça veut dire qu’on est encore vivant » : cessez de vous donner bonne conscience à peu de frais, et même pire, au détriment des autres internautes et, en l’occurrence, d’un service hospitalier et d’une famille déjà assez éprouvée. Ce que vous pensez être une bonne action n’est qu’une lâcheté qui vous évite la démarche citoyenne et responsable de vous impliquer concrètement dans la vie réelle.

En ce qui concerne Noélie, ce n’est pas ce mail qui l’a aidée, mais le fichier mondial de donneurs. Alors, plutôt que d’encombrer les messageries, rendez-vous réellement utile, en faisant don de votre sang. Pour toute information sur le don : Établissement Français du Sang.

Et ce n’est pas fini !

Comble de l’affaire, c’est maintenant à moi que les spammé·e·s s’en prennent pour exprimer leur mécontentement : puisque je suis intervenue pour rompre la chaîne, je me trouve être la dernière expéditrice, à laquelle ils répondent donc, machinalement, croyant certainement répondre à l’initiateur du hoax, qui, lui, pense déjà à tout autre chose.

À l’heure qu’il est, mon adresse mail a dû faire le tour d’Internet, je vais encore devoir en changer, les messages s’accumulent dans ma BAL, heureusement plutôt par dizaines que par milliers, mais parfaitement agaçants, le premier ayant même planté ma messagerie… Merci Toto, merci :(

J’ai eu le malheur de suivre le conseil de HoaxBuster : nous vous demandons de faire un geste citoyen et de faire tout votre possible pour contribuer à l’arrêt de cette chaîne [*]. Moralité ? la prochaine fois je bâillonne ma citoyenneté, ou je demande à Toto de rattraper sa bourde pourvu qu’il se prenne la flopée de mails en retour lui-même.

Voir en ligne : http://www.hoaxbuster.com/hoaxliste/don-du-san (...)

{#TITRE,#URL_ARTICLE,#INTRODUCTION}

Vos commentaires

  • Le 4 janvier 2006 à 16:33, par Jacques En réponse à : Faire suivre ou comment se donner bonne conscience sur le dos des autres

    Pour ma part, je fais parvenir un mail tellement assomant et ceux qui le reçoivent prenne un tel coup que :

    1. ils ne m’adressent plus la parole pendant longtemps
    2. ils ne transferrent plus ce genre de chose
    3. et quand un an plus tard, ils en reçoivent un nouveau, ils commencent par me demander gentiment de leur reparler de ce site qui traque les hoax.

    Les Hoax ou Attrapes nigauds

  • Le 4 juillet 2008 à 12:45, par Audrey En réponse à : Noëlie n’a plus besoin de sang A rhésus négatif

    Merci pour cet article, je suis 100% d’accord avec toi. Ca doit faire 20 fois en 2 ans que j’essaye moi aussi de rompre la chaine...Tu expliques très bien dans ton article les nefaste de ces chaines de mail.

  • Le 8 septembre 2008 à 15:58, par Rk En réponse à : Noëlie n’a plus besoin de sang A rhésus négatif

    J’aime beaucoup ce que vous avez écrit ici... et je suis parfaitement d’accord sur tous les points !!
    Juste une petite réctification, cependant, puisée sur le site Hoaxbuster : Noëlie a été sauvée sur le coup, en janvier 2004, après une greffe de sang placentaire réalisée aux USA, mais elle est décédée en juin 2004...

  • Le 30 mars 2011 à 16:59, par Didier Robbalier En réponse à : Noëlie n’a plus besoin de sang A rhésus négatif

    Oui RK exactement, et elle a été sauvé... grâce à la chaine de mails !!!
    donc vous voyez il vaut mieux transférer dans le doute que de briser une chaine qui pourra sauver une vie.
    Merci pou elle et toutes les autres qui suivront.

  • Le 30 mars 2011 à 17:22, par Romy Têtue En réponse à : Noëlie n’a plus besoin de sang A rhésus négatif

    NON, Didier, non :

    Compte-tenu du nombre ahurissant de messages comportant le désormais célebre « on ne sait jamais, moi je préfère transférer même si c’est faux, ça permet au moins de sensibiliser les gens », on souhaite bon courage à tout ceux dont les coordonnées sont incluses aux versions en circulation.

    Prenez le temps de lire cette page dédiée au hoax Noëlie. S’il vous plaît. Par respect pour les personnes concernées.

  • Le 28 août à 20:52, par quote En réponse à : Noëlie n’a plus besoin de sang

    Des années après, ça continue encore, perturbant le système de soins :

    Parce que ça re-re-re-re-recommence, depuis 2003, nous re-re-re-re-repartageons cet article.

    NON, un hôpital ne fera pas de demande en scannant un papier daté. Si demande de l’hôpital il y a, elle se fera via une communication officielle. En 2017, tout de même.

    Nous recevons des MP 15, 20 fois par jour sur ce sujet. Merci de lire, partager cet article auprès des personnes qui vous l’ont transféré, de les pousser à le partager également... Contrairement au Hoax, cela aura un effet utile, le CHU de Nantes en ayant assez de cette chaîne.

    Ne pas oublier en effet que se dire « On sait jamais », dans ce genre de cas, n’est pas une bonne idée. Encore une fois, les conséquences de ces partages peuvent être la surcharge des lignes du CHU, pouvant avoir des conséquences sur leur fonctionnement et leurs urgences.

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Raccourcis : {{gras}} {italique} -liste [bla->url] <q> <quote> <code>.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom