N’identifiez pas vos amis sur les photos !

Vœux empoisonnés via Facebook

3 janvier 2011,
par Romy Têtue

Mots-clefs associés à cet article :

Prenez une bienveillante résolution : n’identifiez jamais personne sans son accord sur une photo ou une vidéo sur Facebook ! Respectez leur droit à l’image et ne fichez pas vos amis et amies.

L’année commence mal. Alors que je croyais les avoir toutes désactivées, j’ai soudain reçu des dizaines de notifications de Facebook, disant que « Bidule Truc a commenté une photo de vous. » Et merde, me voilà épinglée…

Tout le monde sait désormais qu’il faut se méfier de Facebook, ce réseau social peu respectueux de la vie privée, dont l’utilisation relève du « fichage volontaire ». Dans les CGU que vous avez acceptés, Facebook considère que tout ce que vous mettez sur le site lui appartient, et qu’il peut l’utiliser comme bon lui semble : photos, vidéos, textes, etc. N’oubliez jamais cela et utilisez le service en conséquence.

Souriez, vos amis vous fichent !

Mais cette vigilance ne suffit pas, car rien n’empêche les autres de publier des informations vous concernant, notamment des photos et vidéos, en vous identifiant explicitement dessus. C’est une opération très simple, facilitée par Facebook, qui se sert de vos amis pour obtenir des informations sur vous, malgré vous : il suffit de cliquer « identifier cette photo » pour y associer le nom des amis qu’on y reconnaît, ce qui a aussi pour effet de publier l’image sur leur profil, c’est-à-dire de la rendre publique — selon les modalités définies sur leur profil, généralement réglées par défaut, aux « amis » et « amis d’amis », c’est-à-dire potentiellement tout le monde. C’est pourquoi la jurisprudence estime que Facebook s’apparente à un espace public. Contrairement à ce que vous croyez, ce qui est publié sur un site social ouvert appartient à la sphère publique.

Identifier cette photo sur Facebook : c'est si facile !

Pour ne pas vous en faire des ennemis, assurez-vous d’abord de leur accord, avant de taguer vos amis sur une image. Vous-mêmes, êtes-vous d’accord pour que n’importe qui publie et commente, à tort ou à raison, des images de vous sur Facebook, dont les informations peuvent être utilisées par les renseignements généraux, pour compléter leurs fichiers, ce qui pose un sérieux problème de libertés individuelles ? Souriez, vous êtes filmés, et ce sont vos amis qui vous fichent !

Selon Facebook, plus de 100 millions de tags sont ainsi effectués chaque jour sur des photos. Ça n’est vraisemblablement pas suffisant, puisque le site déploie depuis peu une technologie de reconnaissance faciale pour marquer plus rapidement les photos, en les comparant avec celles déjà marquées. Raison de plus pour cesser vos identifications intempestives.

Comment empêcher les autres de vous marquer sur des images sur Facebook ?

  • La meilleure façon d’éviter cela, est de ne pas ouvrir de compte sur Facebook, point barre. Sinon, c’est trop tard. Tout ce qui se passe sur Facebook y reste gravé : vous ne pouvez pas supprimer votre compte, qui ne sera que désactivé, et toutes vos informations et médias restent enregistrés.
  • Il n’y a pas moyen d’empêcher le taggage des photos et autres médias. Ce n’est pas dans l’intérêt de Facebook, qui souhaite collecter un maximum d’informations sur vous : si ce n’est pas par vous, ce sera via vos « amis ». Mais vous pouvez limiter les dégâts en personnalisant vos paramètres pour restreindre l’accès aux photos taguées publiées sur votre mur, à « Seulement moi ». Ce qui n’empêche pas des « amis d’amis » qui vous sont totalement inconnus de les consulter chez l’ami qui vous a tagué.
  • Même si c’est trop tard et que le mal est fait, vous pouvez supprimer le marquage, comme je le fais systématiquement. Mais ça ne suffit pas : la photo reste visible et ça n’empêche pas vos « amis » de récidiver.
  • Pensez donc à le dire en commentant directement sous la photo, publiquement, pour avertir les uns et les autres et éviter qu’ils ne vous identifient à nouveau, sur une autre photo.
  • Pour supprimer la photo ou la vidéo qui diffuse votre image, il ne suffit pas de demander à celui ou celle qui l’a publiée de la retirer, car elle reste présente sur les serveurs du site, donc potentiellement consultable, notamment par qui en connaît l’URL. Adressez-vous d’abord à Facebook, en cliquant sur « Signaler cette photo », pour demander d’exercer votre droit à l’image, selon l’article 226-1 du code pénal français. Si ça ne suffit pas, déposez plainte.
  • Si cela se reproduit, il n’y a pas d’autre solution que destituer l’ami récidiviste, puisqu’en effet seuls vos « amis » peuvent vous tagguer. Efficace, mais pas très amical. Mais en y réfléchissant bien, celui ou celle qui ne veut pas comprendre le désagrément de ce fichage ne vous veut pas assez de bien pour être vraiment un ami, si ?

Ça ne me serait jamais venu à l’idée mais, si certains vous épinglent sur les photos du réveillon sans que vous ayez eu le temps de crier gare, d’autres font maintenant leurs vœux sur Facebook, en taguant une belle image avec tous leurs amis et amies, se servant du taggage manifestement moins pour les identifier que pour les notifier, d’où le flood de ma boîte mail en ces premiers jours de l’année. Drôle de façon de vous souhaiter du bien...

Supprimer l'identification sur Facebook ne suffit pas

Si vous ne pouvez raisonnablement pas interdire tous les objectifs photo en votre présence, ni contrôler les prises de vue, vous pouvez par contre initier vos amis au respect du droit à l’image dont Facebook se moque et facilite tant la transgression. Avec mes meilleurs vœux pour 2011 !

Vos commentaires

  • Le 3 janvier 2011 à 11:18, par ChristopheC En réponse à : Vœux empoisonnés sur Facebook

    1000% d’accord avec toi Romy, d’autant que je viens de subir durant les fêtes de fin d’années ce type de marquage pour du flood/spam à la con ! je tempeste.

  • Le 3 janvier 2011 à 11:38, par KlarAgora En réponse à : Vœux empoisonnés sur Facebook

    "La meilleure façon d’éviter cela, est de ne pas ouvrir de compte sur Facebook, point barre."


    A l’image de cette sentence, cet article me paraît un peu excessif.
    Pour ce qui me concerne, aucun visuel de moi n’est a priori visible sur la Toile, mis à part dans les photos persos de mes amis qui m’ont taguée. Ces photos ne s’affichent pas sur mon mur puisqu’elles sont toutes privées par défaut, mais ça me permet de revoir des photos de soirées ou de vacances.
    Les personnes victimes de mauvaises expériences (comme la crainte fantasmée de vous aux WC ou complètement bourré) doivent être beaucoup plus sujettes à ce genre de craintes. Ton avis ?

  • Le 3 janvier 2011 à 13:17, par Elvira En réponse à : Vœux empoisonnés sur Facebook

    Merci pour cet article, qui vient de provoquer sa preuve :
    Je n’ai pas de compte facebook. J’ai envoyé un lien vers cet article à un ami que je sais très assidu sur ce réseau « social », qui me répond en joignant une photo de moi, prise il y a moins d’une semaine, et trouvée sur facebook...

    J’imagine que n’étant pas inscrite je ne peux y être taguée, mais du coup, je ne peux même pas savoir qui l’y a mise. Quoi qu’il en soit, je suis piégée et je ne suis plus propriétaire de mon image. Super...

  • Le 3 janvier 2011 à 13:57, par Google En réponse à : Vœux empoisonnés sur Facebook

    Ahaha, I Like !

  • Le 3 janvier 2011 à 17:50, par Yohann En réponse à : Vœux empoisonnés sur Facebook

    Entièrement d’accord. Ça part d’une bonne intention mais que c’est chiant !
    Sinon, on peut supprimer son compte Facebook définitivement (je l’ai déjà fait) et ils affirment que toutes les données son supprimées des serveurs. Néanmoins, ça prend 30 jours et le lien pour accéder à la page est bien caché :(

  • Le 3 janvier 2011 à 18:39, par quidam En réponse à : Vœux empoisonnés sur Facebook

    Ce type d’articles m’énerve : il faut avoir des trucs à se reprocher pour être si parano ? Etre tagué sur une jolie image de montagne marquée « Happy new Year » vous met dans des états pareils ? Sauf qu’il y avait derrière une belle intention de vous souhaiter de bonnes choses de la part de quelqu’un qui vous veut donc du bien... et je ne vois pas en quoi cela va passionner les renseignements généraux...
    Alors, si malgré tout cela vous dérange d’avoir une belle photo de montagnes ou de bougies sur votre profil, supprimez l’identification, et contrairement à ce que vous affirmez, plus personne ne sera autorisé à vous marquer de nouveau.
    Et puis lâchez-nous un peu sur le sujet. halte à la psychose, véritable maladie du siècle. Bonne année cool et sereine... Big Brother se fout probablement complètement de qui vous souhaite la bonne année :-D

  • Le 3 janvier 2011 à 19:36, par Nicolas En réponse à : Vœux empoisonnés sur Facebook

    Concernant la suppression du compte, c’est tout à fait possible. La procédure prend deux semaines (!), il ne faut pas se reconnecter durant ce délai ni utiliser une application liée au réseau, mais ça marche bien. Le compte est entièrement supprimé, son contenu avec, le marquage des photos également.

    Par contre, la page de suppression est introuvable à moins d’avoir l’url : https://www.facebook.com/help/contact.php?show_form=delete_account

    C’est toujours bon à savoir ;)

  • Le 3 janvier 2011 à 21:13, par Kouzbe En réponse à : Vœux empoisonnés sur Facebook

    Attention, contre sens !!

    • Chaque utilisateur peut régler les paramètres pour décider qui peut ou ne peut pas voir une photo tagguée de lui. Or n’importe qui peut tomber sur une photo non tagguée qui se balade sur facebook et vous reconnaître. Et vous n’avez aucune emprise sur une quelconque photo dans laquelle vous n’êtes pas taggués.
    • Conclusion : tagguez tagguez au contraire et, dans vos paramètres, restreignez le nombre de personnes qui peut visionner « Pictures and videos you’re tagged in »

    See ?

  • Le 3 janvier 2011 à 21:47, par bohwaz En réponse à : Vœux empoisonnés sur Facebook

    Ma technique est d’abord de faire supprimer la photo par facebook, puis si la personne récidive, de demander la suppression de son compte, ce qui est parfois exaucé.

  • Le 3 janvier 2011 à 22:38, par Guib En réponse à : Vœux empoisonnés sur Facebook

    Je partage l’avis de Quidam.
    Il faut vraiment être parano pour en arriver là et s’exciter à ce point dans un article.
    Si l’identification d’une photo vous représentant peut être dommageable, ce n’est certainement pas le cas avec une carte de vœux associée à votre nom.
    A vous de bien configurer vos paramètres de sécurité et pour qui ne veut plus être tagué à l’avenir, il suffit tout simplement de supprimer l’identification.
    A bon entendeur ...

  • Le 4 janvier 2011 à 00:01, par fran6 En réponse à : Vœux empoisonnés sur Facebook

    Un bon moyen de ne pas se stresser avec toutes ces possibilités de fichage via facebook est d’utiliser un pseudo.

  • Le 4 janvier 2011 à 01:21, par Romy Têtue En réponse à : Vœux empoisonnés sur Facebook

    @KlarAgora : tu crois contrôler tes informations, parce que l’ambiance y est sympa et paraît confidentielle, mais une fois sur Facebook, elles sont publiques et alimentent les fichiers de profiling publicitaire et les fichiers RG, tel que « Périclès, grand mix de données personnelles ». Ce n’est pas moi qui exagère, mais la loi d’orientation et de programmation pour la performance de la sécurité intérieure (LOPPSI), adoptée en décembre dernier, qui renforce le fichage et va puiser à la source des « sites de socialisation (tels Facebook ou MySpace) ».

    @Elvira : d’où l’intérêt d’avoir un compte ! Au moins pour savoir ce qui se dit de vous et pouvoir intervenir.
    J’ai déjà vu, sous une photo, les noms de personnes qui ne possèdent pas de compte Facebook.

    @quidam : faux ! comme le précise cet article, la suppression de l’identification ne suffit pas et ça fait des années que ces taggages intempestifs m’embêtent malgré tout.
    La bonne conscience et l’angélisme n’ont jamais sauvé personne...

    @Nicolas : La suppression du compte semble effectivement possible et ton lien a déjà rendu service. Merci de l’info !

    @Guib : en y repensant, se laisser identifier sur des images sans rapport (carte de vœux ou portrait d’un autre) est peut-être une façon intéressante de brouiller les pistes, surtout avec l’arrivée de la reconnaissance faciale automatisée. Ça peut même être rigolo :-)

  • Le 4 janvier 2011 à 09:58, par Aymeric Jacquet En réponse à : Vœux empoisonnés sur Facebook

    Romie, tu es mon idole de ce début d’année. ;)

    C’est ce que je dis toujours, le problème sur facebook, ce n’est pas forcément vous, c’est vos amis.

  • Le 4 janvier 2011 à 10:43, par S En réponse à : Vœux empoisonnés sur Facebook

    "La meilleure façon d’éviter cela, est de ne pas ouvrir de compte sur Facebook, point barre."

    Tout est dit : ça évite de devoir passer sa vie dans le « menu de confidentialité » et de devoir expliquer constamment à ces benêts pourquoi « non, big brozer ne s’en fout pas ».

  • Le 4 janvier 2011 à 15:06, par Couette En réponse à : Vœux empoisonnés sur Facebook

    Le pire, c’est quand on a accepté un ado parmi ses amis pour faire plaisir à la famille. X(

  • Le 4 janvier 2011 à 17:30, par Yohann En réponse à : Vœux empoisonnés sur Facebook

    @Couette : Aujourd’hui, la plupart des ados connaisent bien mieux les notions de vie privée et tout ce qui concerne les réseaux sociaux que les adultes qui ont vécus à l’époque Minitel et qui écrivent constamment en Caps Lock. La généralisation est donc quelque peu erronée.

  • Le 4 janvier 2011 à 20:12, par Rastapopoulos En réponse à : Vœux empoisonnés sur Facebook

    En tout cas, je ne vois rien d’excessif à ne pas avoir de compte Facebook. :)

  • Le 5 janvier 2011 à 11:14, par Stéphane Deschamps En réponse à : Vœux empoisonnés sur Facebook

    Romy je t’aime.

    J’ai fermé mon compte facebook voilà plusieurs années (mais comme je suis technophile j’avais évidemment ouvert le compte « avant tout le monde »).

    Ma douce quant à elle, qui trouvait tout cela bien bénin et ne voyait pas le danger (car je suis quand même très parano de réputation), avait le sien, et a découvert des photos de famille prises par une de ses cousines, où elle était taggée, et qui sont donc remontées sur son mur (on dit encore comme ça ?).

    Et paf, nos enfants étaient très, très facilement identifiables sans effort, et tant pis pour la protection de la vie privée.

    Elle a fini par fermer son compte elle aussi, après avoir demandé à sa cousine de détagger l’image.

    En vrac pour les gens qui s’étonnent de cette défiance :

    1. peut-être que ça se règle, mais les paramètres de Facebook changent tout le temps, et trouvez-moi parano, mais je trouve que ça fait assez « fait exprès » pour m’ôter toute confiance ;
    2. plein de gens de mon entourage ont une vie semi-publique (conférences, activités très liées au web donc très « documentées » dans les moteurs de recherche) et ne souhaitent pas forcément y associer (plus ou moins de force) leur vie privée.

    Bref, pas de compte Facebook pour moi, et rien d’exagéré dans cet article.

    Paix, amour, et meilleurs vœux.

  • Le 5 janvier 2011 à 22:27, par Romy Têtue En réponse à : Vœux empoisonnés sur Facebook

    Ah bin Stéphane, c’est justement ton nom que j’ai vu sur Facebook, sous certaines photos ! Réflexion faite, je pense au contraire, qu’il faut avoir un compte Facebook, pour éviter ce genre de désagrément et ne pas laisser les autres nous dévoiler malgré nous.

    Mon compte est « mort » : je ne m’en sers pas, ne l’actualise pas et jai désactivé autant de notifications que possible, pour ne pas être dérangée. Mais j’ai besoin d’accéder à Facebook pour y faire respecter mon droit à l’image.

    Réciproquement love :-*

  • Le 7 janvier 2011 à 22:22, par Erika En réponse à : Vœux empoisonnés sur Facebook

    Je vous remercie de ces conseils, je surveille toujours mes données, notamment mes photos et vidéos, j’évite d’en mettre mais il y a des dérapages des fois avec les autres, ...

  • Le 8 mars 2011 à 23:54, par Iznogoud En réponse à : N’identifiez pas vos amis sur les photos !

    Bonjour
    je suis tombé sur ce blog par hasard et je tombe sur ce billet. Qq remarques :
    non seulement l’état ne peux pas et n’a pas le droit d’utiliser les informations de fb sans juge ;mais il ne vous recherche théoriquement pas pour assassinat ou vol à main armée...De plus quand vous supprimez l’identification, la personne ne peut pas vous retager sur la même photo (comme qq l’a deja dit).Il existe la méthode de Kouzbe pour éviter qu’on nous voit à notre insu. On peut tager qq qui n’a pas fb mais rien ne permettra de rechercher cette photo, c’est une sorte de légende. Or cette photo si elle apparait n’est pas de vous, exactement comme si qq mettait sur le net (ou montrait à un ami chez lui) une photo de vous en disant : oh c’est machin. Bah c’est possible, et quand c’est sur le net il faut comme vous l’avez dit prévenir l’hébergeur ou porter plainte. Mais fb n’aggrave en rien la situation existante dans ce cas là (absence de compte).
    Enfin si vous avez vraiment peur d’être socialement gênée par une photo de vous postée par un tiers, c’est que cette personne n’est pas de confiance. Elle ne mérite donc pas de figurer dans vos amis.CQFD, ou on assume son image et on accepte les 100aines d’amis que fb nous ramène ; ou on refuse tout cela et au final on se retrouve entre très bons amis (mais on perd le principe de fb qui est "reste proche de tes connaissances h24)" pas de "reste proche avec tes potes que tu vois 2 fois par semaine" ;du moins chez les jeunes).

    Ce paragraphe est tout simplement aberrant :

    @KlarAgora : tu crois contrôler tes informations, parce que l’ambiance y est sympa et paraît confidentielle, mais une fois sur Facebook, elles sont publiques et alimentent les fichiers de profiling publicitaire et les fichiers RG, tel que « Périclès, grand mix de données personnelles ». Ce n’est pas moi qui exagère, mais la loi d’orientation et de programmation pour la performance de la sécurité intérieure (LOPPSI), adoptée en décembre dernier, qui renforce le fichage et va puiser à la source des « sites de socialisation (tels Facebook ou MySpace) ».


    On dirait de la propagande. Je sais pas, ça fait peur, j’ai suivi tout loppsi et ce qui s’en dégage c’est pas trop ça pour moi. De toute manière elle passe devant le conseil constitutionnel. Et pour ça "tu crois contrôler tes informations, parce que l’ambiance y est sympa et paraît confidentielle", on sent que vous n’êtes pas née avec le net. N’importe quel jeune sait aujourd’hui que tout ce qui arrive sur le net n’est pas confidentiel, et encore moins fb.
    Et enfin ne pas savoir qu’on peut désormais supprimer son compte définitivement et sans passer par la case départ, montre bien qq lacunes au niveau du sujet traité.

    Je suis un peu fatigué j’espère ne pas avoir été trop virulent, ces remarques ont un but constructif car le billet sur lequel je suis arrivé au départ (journée du 8/3) était mieux.

  • Le 9 novembre 2011 à 22:43, par Philippe Maurice En réponse à : N’identifiez pas vos amis sur les photos !

    Au risque de déplaire et de passer pur un ringard, Facebook est l’invention la plus abêtissante qui soit donnée d’exister. Du temps ou les ados se battaient pour créer leur compte, çà passait, l’adolescence à on a besoin de reconnaissance ... désormais les débiles ont 50 ans, mariés avec des grands enfants et postent sur les murs de leurs collègues ou voisins des inepties sans intérêt même pour un enfant de 5 ans. Mais çà leur permet d’apparaitre dans google images avec leur progéniture devant un gateau d’anniversaire chez papy :-)

  • Le 18 novembre 2011 à 17:41, par Avenger En réponse à : N’identifiez pas vos amis sur les photos !

    Ce qui est grave c’est que si dans la vie réelle on a tendnace à dire que les amis denos amis sont nos amis, sur cette daube de Facebook c’est n’est pas le cas, et la vie privée, infos ou photos, en prend un coup ...

  • Le 19 novembre 2011 à 23:10, par Avenger En réponse à : N’identifiez pas vos amis sur les photos !

    Dans mon entourage, à cause de facebook, j’ai connue un couple qui ont divorcé à cause d’une photo qui a déclenché une scène avec maitresse à la clé, une plainte d’un ami car sa fille de 9 ans se retrouve en photo partout alors qu’il n’a pas de comptes facebook et une convocation par un responsable dans l’environnemnt professionnel à cause d’une absence trahie par facebook ... vivement qu’on se débarasse de ce boulet et que les ados et els adultes en mal de reconnaissance se remettent à avoir des loisirs constructifs ...

  • Le 2 décembre 2011 à 23:28, par erotikus En réponse à : N’identifiez pas vos amis sur les photos !

    Je sais que c’est primaire ... mais ne pas s’inscrire sur FaceBook n’empêche pas de vivre et permet de garder sa vie privée, privée :(-)

  • Le 17 février 2012 à 10:57, par martine En réponse à : N’identifiez pas vos amis sur les photos !

    A ce qui parait en Angleterre, 1 couple sur 3 divorce à cause de facebook !
    A croire que cela favorise l’adultere :-)

  • Le 21 février 2012 à 17:10, par Mylène En réponse à : N’identifiez pas vos amis sur les photos !

    Si vous n’etes pas content et si vous avez des choses à cacher n’utilisez pas facebook ! Perso j’ai rien à cacher ! Si vous avez honte de quoi que ce soit au point d’avoir peur, et de vous cacher, ça vous regarde mais arrétez de faire flipper les gens , de les encourager à se planquer derrière un mur et des angoisses de mytho et pas de facebook ! Si on a accepté d’utiliser facebook c’est pour partager notre vie à ceux que l’on aime, ou pas ! Ils peuvent bien se torcher avec si ils utilisent mes infos ça changera rien à ma vie :)) A bon entendeur
    *

  • Le 1er avril 2012 à 16:03, par Christophe23 En réponse à : N’identifiez pas vos amis sur les photos !

    Nos trois enfants ont ouverts seuls et sans nous demander l’autorisation des comptes facebook , google+ ou je ne sais quoi encore . (Ils ont 12 , 12 et 14 ans ) Ils font d’autres part leurs sites sous SPIP (CMS auquel des gens comme Romy contribuent ) .

    Nous leur avons demandé de fermer leurs comptes facebook car nous n’avons pas envie qu’en tant que jeunes adultes cherchant du boulot , on leur ressorte toute l’historique de leurs erreurs de jeunesse. Nous n’avons pas envie qu’ils participent à d’odieux et grossiers affrontements entre gamins mal élevés , et j’en passe .

    Ne laissez pas ce dangereux instrument vous compter parmi le troupeau pour justifier son entrée dans le panthéon de la dictature capitaliste : la bourse.

    Sortez du fichage volontaire.

    Bravo ,Romy pour l’ensemble de ton œuvre mais franchement , je pense qu’il ne faut pas traîner sur cette monstruosité . Je suis sûrement cité sur certains comptes mais je n’ai jamais eu de compte facebook et tant que j’aurais encore quelques neurones , je n’en ouvrirai pas .

  • Le 7 juillet 2012 à 13:31, par seenthis En réponse à : N’identifiez pas vos amis sur les photos !

    Facebook active la fonction de reconnaissance faciale par défaut ; vous n’avez donc qu’à vous rassoir et laisser vos amis apprendre aux algorithmes de la société comment identifier précisément votre visage sur leurs photos. En fait, il se peut que cela soit déjà le cas, car Facebook utilisait en partie la technologie de Face.com avant l’acquisition.


    Lire la suite sur slate.fr : Facebook vous a automatiquement inscrit à la reconnaissance faciale, Voilà comment désactiver cette fonction.

  • Le 21 août 2012 à 15:04, par Romy Têtue En réponse à : N’identifiez pas vos amis sur les photos !

    Facebook effacera enfin définitivement les photos que vous pensiez avoir supprimées. En effet jusqu’à présent, le réseau social conservait ces photos sur ses serveurs, même si elles restaient invisibles pour les autres utilisateurs. Cependant, il suffisait de connaître l’URL de l’image pour pouvoir y accéder. Aujourd’hui, Facebook annonce que ce problème est résolu.

    Lire : Facebook effacera définitivement vos photos supprimées

  • Le 30 septembre 2012 à 22:41, par Goudron kabyle En réponse à : N’identifiez pas vos amis sur les photos !

    Pour effacer mes photos et infos, il faudrait déjà que je réactive mon compte, sacré dilemme.

  • Le 17 avril 2013 à 17:37, par lechieur En réponse à : N’identifiez pas vos amis sur les photos !

    Je suis désolé , mais quelle mal y a t’il à avoir son nom sur un site , cool your life ..
    Ah , je reside à marseille , à beauvallon pinede , j’aime le caramel , et le bleu et ma couleur préféré. Mes parents on une dacia sandero , immatriculé en corse , mon abonement de tel est à sosh , sa vous intéresse ? Non , alors désolé mais votre vie à part si vous ete une célébrité n’interese personne stop la psychose ,je peu figurez en 1er photo de google de ’ Gay man ’ aucun pb , personne me reconnaitra dans la rue . quelle mal y a à figuré sur les photo d’un mariage d’un amis sur facebook ? Aucun ..
    Facebook et pas très soucieux de la vie privé , mais il respecte la lois française , donc il n’est pas non plus le berceau du mal .
    Et puis le paramétrage de « qui peu voir mes photos » et très perfectionné , une liste définie, juste vos amis , amis et amis d’amis, public , moi uniquement , donc hein . Bien sur vos amis peuvent publié uen photo en public ou amis et amis d’amis ( le truc de base ) mais de toutes façon cette personne l’aurai t’elle arrêter si vous y était pas ? Et je suis désolé mais demandé à un amis de vous désidentifié / supp une photo , vous etes des relou et des casse couilles

    N’ayez pas peur de votre vie privé , à moins que vous ayez quelques chose à vous reproché ?

  • Le 6 juin 2014 à 11:26, par Antoine En réponse à : N’identifiez pas vos amis sur les photos !

    lechieur => Je serais presque d’accord avec toi si je n’étais pas au courant que nos informations perso servent à Facebook pour revendre nos informations, si tu ne me crois pas visite quelques pages sur de sites de vente en ligne quel qu’il soit. Tu verras systématiquement des pubs liés à tes recherches sur Facebook même.

    Et puis une vie privée et faites pour rester privée, à nous de filtrer ce que l’on veut donner de nous même ;)

    L’article est bien rédigé mais avec tout les outils mis en place maintenant, le fait de se faire « tagger » n’a vraiment plus aucunes importances puisqu’il nous est possible de tout effacer.

  • Le 29 janvier 2015 à 15:31, par Sarah En réponse à : N’identifiez pas vos amis sur les photos !

    internet contrôle toute notre vie, on a plus de vie personnelle. Il faut vraiment faire attention à nos enfants !

  • Le 7 mai 2015 à 18:09, par Dj YoanDelipe En réponse à : N’identifiez pas vos amis sur les photos !

    Je suis dj et tres solicité !
    mais avant tout j’ en ai marre que l’ensemble de mes contacts voyent des publications ou je n’ai strictement rien a voir ... j’ accepterais seulement ceux qui me suivent régulierement , ceux qui « LIKE » mes lens , ceux qui commentent mon travail , mes proches et ma famille .. stop les autres en mal d’audience .. je ne le fait jamais .. hormis mes proches comme vous l’avez déja pu constater !!

  • Le 8 décembre 2015 à 16:19, par Miss Belgique En réponse à : N’identifiez pas vos amis sur les photos !

    J’aime pas qu’on m’identifie mes photos sur fb sans mon accord alors moi aussi je demande à mes amies leur accord avant de publier leur photos. on doit respecter la vie privé des gens.

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom