Mourir à Paris

Traductions : Dying in Paris / Muriendo en Paris

Bérurier noir

29 novembre 2015,
par Romy Têtue

Mots-clefs associés à cet article :

Salut à toi, ô mon frère, salut à toi, ô ma sœur… ainsi chantais-je, après Charlie, avec les Bérus, Salut à toi, litanie d’une furieuse actualité. C’est un temps à réécouter les Bérurier Noir, ce groupe anarcho-punk révolté, anti-raciste et anti-fasciste, de mon adolescence rebelle.

Auto-dissout en 1989, après 3 concerts d’adieu, les Bérus sont sortis du silence pour composer un titre après l’attaque contre Charlie Hebdo, en janvier dernier, Mourir à Paris, qu’ils viennent de rendre public en hommage aux victimes des derniers attentats de ce vendredi 13 : À nos ami·e·s du Bataclan, du Petit Cambodge, de Charonne et de la Fontaine au Roi… À nos sœurs et frères d’Irak, de Syrie, du Liban, de Libye et d’ailleurs qui vivent ces atrocités au quotidien.

Ce nouveau titre s’en prend aux actes terroristes, Pour les profanes ou les prophètes, où sont les dieux, où est la fête ?, mais aussi aux interventions militaires occidentales, Les va-t-en-guerre, aux dents de sang, se foutent des peuples innocents :

Il n’y a pas de guerres saintes
Il n’y a pas de guerres justes
Il n’y a que des guerres sales
Aux frappes chirurgicales

Ni dieu ni maître, ni feu ni fer, les Bérus emmerdent les va-t-en-guerre et les nationalistes, défendant l’amitié et la solidarité internationale, comme clamé dans Porcherie :

Car nous sommes noir, nous sommes blanc, nous sommes jaunes, et ensemble nous sommes de la DY-NA-MI-TE. La Jeunesse emmerde le Front National !

Voir en ligne : http://beruriernoir.fr

{#TITRE,#URL_ARTICLE,#INTRODUCTION}

Vos commentaires

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Raccourcis : {{gras}} {italique} -liste [bla->url] <q> <quote> <code>.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom