Mariage pour tous

L’amour mobilise plus que la haine

17 décembre 2012,
par Romy Têtue

Mots-clefs associés à cet article :

Qui peut juger de l’amour que se portent deux personnes ? Qui peut juger d’un couple, de son intimité, de sa sexualité ? Qui peut juger de se qui se passe sous nos couettes ? Et comment pourrait-on en déduire quoique ce soit sur notre capacité à fonder une famille et être de bons parents ?

Alors que le mariage entre personnes de même sexe est déjà possible dans plusieurs pays Européens [*], la France, toujours à la traîne, vient de proposer un texte de loi qui suscite des oppositions qui, plus de 10 ans après le PACS, me font honte.

Le déferlement de propos et arguments haineux, méprisants et autres procès à l’encontre des homosexuels-les ne cesse de nous surprendre tant il révèle des amalgames proprement révoltants.

Ils témoignent, dans un contexte social où les enjeux de l’égalité entre femmes et hommes, entre homosexuels-les et hétérosexuels-les sont enfin sur le devant de la scène, de la difficulté à penser la société en termes d’égalité des droits et non de hiérarchisation de valeur des individus qui la composent.

Bien sûr cette loi passera. Nécessairement. La société a déjà changé. Ce n’est pas tant pour cela que je manifestais, que pour faire barrage aux homophobes, contre ce modèle unique et sclérosant de famille nucléaire hétéronormée — un papa, une maman et leurs enfants —, qui asservit les femmes et aliène les hommes en les cantonnant dans des rôles séxués stéréotypés. Pour être nombreux et solidaires, pour l’égalité et la liberté. Pour l’amour, contre la haine. Pour le droit de choisir. De se marier et fonder une famille. Ou pas. Pour l’avénement d’une société plus égalitaire. Ensemble.

Après avoir initié un cortège de « Monsieur et Madame » avec les enfants, faute de pouvoir manifester en famille, j’ai rejoins les copains et copines, place de la Bastille. C’était une belle manif. Digne. Joyeuse. Plus fort qu’une gay pride. Une foule nombreuse jusqu’au jardins du Luxembourg, entre 60 000 et 150 000 personnes. Plein de slogans, de bons sens et d’humour. Des orgasmes collectifs. De l’envie d’aimer, librement, et de vivre ensemble.

La société française est toujours plus grande et plus belle quand tous ses enfants sont égaux dit dans cette vidéo du PS le maire de Paris, Bertrand Delanoë, fier de voir les parisiens et les parisiennes dans la rue.

  • On piétine place de la Bastille…
  • Une mariée dans la foule
  • Mieux vaut une paire de mère qu’un père de merde
  • Enfin un peu de bon sens
  • À quel moment avez-vous décidé d’être hétéro ?
  • Le planning familial manifeste pour le mariage pour tous
  • « À bas la calotte, lâchez-nous la culotte ! » scande le MFPF :)
  • On défend peut-être les droits de vos futurs enfants
  • Oui ! Oui ! Oui !
{#TITRE,#URL_ARTICLE,#INTRODUCTION}

Vos commentaires

  • Le 17 décembre 2012 à 13:38, par Valéry En réponse à : Mariage pour tous

    Je like ce billet.

  • Le 18 décembre 2012 à 21:33, par Victor Brito En réponse à : Mariage pour tous

  • Le 19 décembre 2012 à 21:29, par Anonymous coward En réponse à : Mariage pour tous

    La référence qu’il te manquait : Gay Men Will Marry Your Girlfriends
    « We will make her a quiche ! A M*** F*** quiche ! »

  • Le 20 décembre 2012 à 11:09, par quote En réponse à : Mariage pour tous

    Déclaration de Témoignage chrétien à propos de la Loi sur le mariage pour tous et à l’occasion des dernières manifestations :

    L’homosexualité a été persécutée ou opprimée depuis de longs siècles. Or, il s’agit d’une orientation sexuelle aussi légitime et digne que l’hétérosexualité.

    […]

    Plutôt que de s’interroger abstraitement sur les prétendus désordres anthropologiques d’une ouverture du mariage à une partie forcement réduite de la population, ne ferait-on pas mieux de mettre tous nos efforts sur le désordre anthropologique, bien réel cette fois, d’une société dont les formes de consommation, de production et de partage sont si peu respectueuses de la personne humaine et de sa dignité ?

    […]

    Ce n’est pas la parenté biologique, ce ne sont pas les liens du sang qui font de nous des frères et des soeurs. Notre ADN unique et commun, c’est un amour fraternel qui repousse toujours plus loin les frontières de nos préjugés et de nos peurs.

  • Le 11 avril 2014 à 15:44, par Martin En réponse à : Mariage pour tous

    Ça me rassure de voir qu’il y a des personnes faisant partie de la communauté Chrétienne qui savent utiliser un propos nuancé sur le mariage gay (voir être en faveur de ce dernier). Certaines personnes religieuses sont vraiment effrayantes dans le sens ou elles s’expriment comme si avoir une opinion différente d’eux sur ce sujet était impardonnable !
    Ça s’est malheureusement bien vu pendant certaines manifestations il y a quelques mois...ces gens semblent être totalement effrayés et scandalisés à l’idée de voir la société évoluer.

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Raccourcis : {{gras}} {italique} -liste [bla->url] <q> <quote> <code>.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom