Madame ou Mademoiselle ?

Un usage discriminant, contraire à la loi

23 novembre 2004,
par Romy Têtue


Que ce soit à la table de café, ou dans des formulaires administratifs, la question revient régulièrement. Pourtant, sachez-le, cet usage discriminant est contraire à la loi.

Jeune baisable ou vieille maquée ?

Vierge ou déflorée ? Mariée ou disponible ? C’est évidemment le sous-entendu de la question posée au café, drague lourdingue sous couvert de courtoisie. Pour les administrations, il s’agit d’identifier le statut marital. Mariée ou célibataire ? question idiote de nos jours, sachant que l’on peut vivre en couple sans être mariée et inversement, mariée mais séparée, etc.

Cette question, qui met à nu votre état civil et votre vie privée, est parfaitement indiscrète. Contrairement à l’usage répandu, le terme le plus respectueux est « Madame ». C’est celui qu’il convient d’employer dans le doute. Car au fait, messieurs, vous demande-t-on à vous, « Monsieur ou Mon Damoiseau ? »

La réponse ministérielle est claire :

« L’existence des deux termes différents pour désigner les femmes mariées et celles qui ne le sont pas constitue une discrimination à l’égard des femmes puisqu’une telle différenciation n’existe pas pour les hommes. Elle semble indiquer que le mariage confère à la femme une valeur différente alors que la valeur de l’homme n’est pas affectée par cet acte juridique et social. » [*].

Une vieille coutume patriarcale

Au moyen-âge, « demoiselle » désignait la jeune fille noble, ou les femmes nobles non titrées, mariées ou nom, et le « damoiseau » le jeune gentilhomme qui n’était pas encore chevalier. Ceux-ci et celles-là ayant certainement tissé des liens propres à leur âge, les mots ont par la suite pris un sens courtois : ainsi le damoiseau est-il devenu le jeune homme qui fait le beau et l’empressé auprès de ces demoiselles, qui ne sont autre que des jeunes filles à courtiser...
À partir du XVIIIe siècle, le terme « demoiselle » désigne les femmes non mariées, tout au long de leur vie, qu’elles soient jeunes vierges ou vieilles filles. Le terme est alors strictement associé au statut marital, désignant la femme comme vierge et « à marier ».
Le distingo « Madame / Mademoiselle » semble s’être cristallisé à une époque où la femme était mineure à vie (code Napoléon, 1804) : il fallait donc savoir de quel homme elle dépendait, le père ou le mari.

Aujourd’hui, « damoiseau » est inusité et seul subsiste « mademoiselle », désignant plutôt les jeunes filles, les mineures et les femmes présumées célibataires, mais ce terme n’est plus strictement révélateur du statut marital. En effet, le mariage n’étant plus une étape incontournable de la vie d’une femme, l’usage du « mademoiselle » est désormais fonction de l’âge comme indice du pouvoir de séduction ou de fertilité : à partir d’un certain âge, ou dès qu’elles sont mères, les femmes sont nombreuses à préférer le « madame », qu’elles soient mariées ou non.
Enfin, ce terme témoigne d’une pensée si archaïque qu’il paraît qu’au Québec, appeler une femme « mademoiselle » garantit une claque en retour.

La loi n’établit pas de discrimination

« Monsieur » pour un homme, « Madame » pour une femme. C’est tout ! Sachez-le : nul (organisme ou individu) ne peut imposer à une femme la mention « Madame » ou « Mademoiselle ».

Aucune loi n’impose, en France, que la femme, non mariée, soit désignée par le terme de « Mademoiselle ». Ce n’est qu’un usage, qu’aucun texte ne codifie. Seule la coutume patriarcale est à l’origine de la persistance de cet usage discriminant.

En pratique : votre banquier, EDF et les autres n’ont pas à être informés de votre statut marital ; ce ne sont pas des agences matrimoniales ! Tous vos papiers devraient être établis au nom de « Madame ». Si ce n’est pas le cas, vous pouvez demander à rectifier. Aucune administration n’a le droit de le refuser. En cas de refus — certaines administrations rechignent à effectuer la modification, d’autres prétextent que leur système informatique ne le permet pas, etc. —, on invoquera les deux Circulaires de référence : la Circulaire F.P. 900 du 22 septembre 1967 et la Circulaire 74-129 du 28 mars 1974.

Sachez-le, pour ne plus céder devant l’ignorance et la mauvaise foi, qui en viennent parfois à faire douter de notre bon droit.

« Qu’il s’agisse des termes madame ou mademoiselle, ou du nom des femmes, le droit positif actuel n’établit pas de discrimination, seuls des usages abusifs sont la cause des difficultés qu’un grand nombre de femmes éprouvent à faire respecter leur droit. » [*].

Vos commentaires

  • Le 8 mars 2006 à 23:28, par Romy Têtue En réponse à : Ben tiens, pas plus tard qu’hier...

    Le comble : Bonsoir Mademoiselle m’assène le gars en charge des vestiaires de l’Hôtel de Ville de Paris, lors d’une soirée organisée par la municipalité spécialement à l’occasion de la Journée Internationale des Femmes. Et l’impoli, au lieu de rectifier, me demande pourquoi je ne porte pas d’alliance et prétend m’expliquer, paternaliste et un brin lubrique, que c’est « Mademoiselle » quand on n’est pas mariée, et... non mais je rêve !

    Où que nous soyons, même au cœur d’une institution républicaine, même lorsque nous y sommes invitées, même le jour tout spécial où celle-ci se préoccupe de nous, nous valons toujours moins, en tant que femme, qu’un minable responsable des vestiaires, qui se charge bien de nous rappeler, non pas les lois de la République, mais les règles infamantes du sacro-saint patriarcat ambiant. Allez courage !

  • Le 9 mars 2006 à 22:20, par « Demoiselle » de 57ans ! En réponse à : Madame ou Mademoiselle ?

    Enfin ! c’est dit. Nul imprimé administratif ne comporte la case Mondamoiseau, c’est incongru !! mais ils n’ont jamais été « gibier »...
    Venue sur ce site grâce à Me EOLAS que je connais depuis peu, mais je reviendrai aussi à Bientôt Merci

  • Le 12 avril 2006 à 00:07, par Romy Têtue En réponse à : Libé en parle !

    Un article dans le journal Libération d’hier reprend ce sujet : C’est « mademoiselle » ou « madame » ?, pour annoncer la pétition « pour la fin des oiselles », que je vous invite à signer.

  • Le 18 septembre 2006 à 17:18, par ? En réponse à : Madame ou Mademoiselle ?

    Sachez qu’en ce qui concerne la langue, on a beau légiférer, c’est l’usage qui fait loi. Si vous avez envie d’appeler chat les chiens et inversement, aucune loi ne s’y oppose, c’est simplement l’usage. Un mot ne disparait pas par décret.
    Donc si la distinction ne correspond vraiment plus à rien, elle disparaitra d’elle même. Ou si vous voulez qu’elle disparaisse, cessez de l’employer vous-même, mais de là à invoquer la loi, ou plutôt, en l’occurrence, une absence de loi ! ("Rien ne s’oppose à ce que...")

  • Le 1er février 2007 à 15:53, par Chantal En réponse à : Madame ou Mademoiselle ?

    Soyons simple, et laissons évoluer l’usage et la loi. Aujourd’hui effectivement le mariage est une option et c’est là ou justement on pourrait donner du sens à l’usage. Le terme de mademoiselle indique aux institutions s’il s’agit du nom de jeune fille ou pas pour celles qui ont choisit de se marier et de porter le nom de leur époux. Ainsi la liberté de chacunes est respecter.
    Chantal

  • Le 4 février 2007 à 11:59, par Romy Têtue En réponse à : Madame ou Mademoiselle ?

    Chantal, savez-vous que le « nom de jeune fille » n’existe pas en droit français, pas davantage que le « nom de jeune homme » !?

    En réalité, point n’est besoin d’attendre, comme vous le suggérez, une évolution de la loi française, qui est satisfaisante ; il suffirait simplement que la loi soit appliquée. Alors, soyons simples : respectons la loi et cessons donc de véhiculer ce genre d’idées reçues et ces usages rétrogrades ;-)

  • Le 30 juin 2007 à 12:05, par cosmos En réponse à : Madame ou Mademoiselle ?

    Il y a un livre sur le sujet, de Laurence WAKI aux ed Max Milo - Le titre est : « Madame ou mademoiselle ? »

    En espérant que cela change....

  • Le 31 janvier 2008 à 10:21, par ? En réponse à : Madame ou Mademoiselle ?

    je ne suis pas mariée car j’ai voulu transmettre mon nom à ma fille née en 1995 ; son frère né en 1999 porte celui de son père. C’est ainsi que nous avons tous les deux transmis notre nom. Mais il y a des difficultés au quotidien, il faut se justifier, corriger, mais jamais je ne cèderai...

  • Le 16 février 2008 à 22:14, par un passant En réponse à : Madame ou Mademoiselle ?

    Y’a une autre case qu’elle est pas mal non plus, c’est « profession ». Et plus ça va, plus on te la demande de partout et en toutes circonstances. Bon, moi ça va, je suis grand et j’en ai vu vu d’autres, mais les enfants... Attention, ça rigole pas à l’école, si le gosse il répond « agent secret », « branleur » ou « inspecteur d’académie », il risque grave des représailles ! (ou du moins il en est convaincu). Maintenant les miens sont grands, mais je n’oublierai jamais... c’est eux qui ont trouvé le « père au foyer » fatal qui laissait coi enseignants et administratifs.
    Quand au « Mosieur » après le bonjour, mis à part quand ça vient manifestement d’une victime d’une éducation antédiluvienne, c’est qu’on cherche à me vendre quelque-chose ou me prendre de haut, et si j’ai souvent la barbe, c’est jusque que ne je pense à me raser que quand ça me gratte et que je perds la moitié de mon yaourt en le mangeant, alors, femmes, hommes et autres, qu’on nous lâche la... les...

  • Le 17 février 2008 à 09:11, par lee15 En réponse à : Madame ou Mademoiselle ?

    enfin je me sens moins seule !
    je tiens un petit commerce à la campagne et tous les matins c’est « bonjour mademoiselle » ou « mademoiselle bonjour » ou encore « bonjour madame euh pardon mademoiselle !! » alors de temps en temps je leur dit de cesser mais ils s’en moquent (dans les deux sens du terme) c’est un peu de ma faute car au début quand on me demandait mon « état » je répondais et de toute façon ils s’étaient jetés sur les annonces légales.... bref ça m’agace et ce matin encore j’avais une cliente, un client entre : bonjour mesdames pardon mesdemoiselles" elle répond « ah oui c’est pas souvent deux demoiselles ensemble » et je rajoute « oui mais j’ai passé l’âge qu’on m’appelle mademoiselle » (j’ai trente deux ans) et cette idiote ajoute "ben n’empeche qu"on est des demoiselles" elle doit avoir 50 ans !!!!!!

    En résumé j’aimerais avoir quelques idées de phrases bien tournées qui ne les vexent pas pour leur demander d’arrêter de m’appeler mademoiselle ...

  • Le 4 mars 2008 à 11:48, par Lydia En réponse à : Madame ou Mademoiselle ?

    Bonjour Mme Messieurs !

    J’ai 18 ans et la questions ne se pose plus je ne suis pourtant pas marié, et les gens m’aborde toujours par la formule « bonjour MADAME » c’est normal les gens ne vont pas me dire Mademoiselle à mon Age, simple question de respect !

    MADEMOISELLE je l’ai toujours entendu lorsqu’on s’adresse a des jeunes filles enfants jusqu’a 13 voir 14 ans apres il devient grossier d’employer le Mademoiselle passer cet age, voir ridicule.

    Conclusion aux yeux de tous le monde Mademoiselle defini une enfants, et MADAME defini une ADULTE et comme à 14 voir 15 ans les filles sont plutot adulte physiquemment.

    D’ailleur dit t-on pas une DAME meme lorsqu’on a 18 ansc’est le mot de tous les commercant, je n’a jamais vu un seul commercant ou autres personne employer un autre terme que MADAME meme a des personnes de 15 ans c’est la vie !

  • Le 17 mars 2008 à 15:33, par Colette En réponse à : Madame ou Mademoiselle ?

    J’ai commencé à me battre sur ce chapitre vers la fin des années 70 (je dis bien : soixante-dix...!) et, c’est vrai, à part imposer qu’on m’appelle « Madame », je n’ai rien publié sur le thème (velléitaire...). Et je continue à pester contre les documents plus ou moins officiels qui affichent toujours un choix entre deux cases à cocher. Ma banque continue de m’intituler Mademoiselle, par exemple... sous prétexte que si on changeait, il faudrait aussi changer le numéro du compte !!! J’ai lu le bouquin de Laurence Waki... pas mal... Je n’avais pas eu connaissance d’une pétition dans Libé... peut-être faut-il recommencer ? Ou se donner des actions à entreprendre, comme : envoyer les textes de loi à tous les organismes qui y contreviennent (ça fait un paquet, mais bon...! si TOUTE le monde s’y met, ils finiront peut-être par comprendre.
    Allez, les filles ! la lutte continue !
    NB Lydia, j’ai rarement entendu une jeune fille de 14/15 ans être appelée « Madame » spontanément ! En revanche, que dit-on d’un gamin de 4 ans (ou 3, ou 5 !) ? Que c’est un « petit Monsieur » !!!!

  • Le 21 mars 2008 à 17:52, par claudie En réponse à : Madame ou Mademoiselle ?

    Tout à fait d’accord. Il n’y a pas à accepter les deux poids deux mesures que les conventions sexistes ont créés.
    Un autre point également à combattre : le premier chiffre de la sécurité sociale : 1 pour un homme, 2 pour une fille.
    J’ai déjà entendu dire que ce genre de bataille était ridicule face aux vrais problèmes d’inégalités liées au sexe. Je ne suis pas d’accord. Tous ces petits détails entretiennent les inégalités plus lourdes de conséquence (différence de salaire, etc...).

  • Le 26 mars 2008 à 11:11, par brigitte En réponse à : Madame ou Mademoiselle ?

    Personnellement je trouve que le terme mademoiselle devrait continuer a exister, mais il est normalemment donner a une jeune enfant. Par contre tout a fait d’accord avec les temoigneage precedent à partir de 15 voir 16 ans les gens on plutot tendance a vous appeler par le madame je pense que c’est plus respectueux.
    Enfin j’entend plus le mot madame pour interpeler une personne que le contraire. Puis à paritr d’un certain age il est logique de ne plus dire mademoiselle mariée ou pas à 16 ans ont peu commencer a vous dire madame c’est courrant.

  • Le 31 mars 2008 à 17:06, par Romy Têtue En réponse à : Madame ou Mademoiselle ?

    À Brigitte : Pourquoi souhaitez-vous continuer à dire « Mademoiselle » et pas « Mondamoiseau » ? Pourquoi voulez-vous traiter les fillettes différemment des garçonnets ?

  • Le 1er avril 2008 à 11:35, par laurence En réponse à : Madame ou Mademoiselle ?

    Bonjour, tout a fait d’accord avec brigitte je trouve que le terme Demoiselle convient tout a fait a une enfant. Puis le Madame afin de s’adresser a une jeune femme q’que sois sont statut a partir de 15 ans comme vous l’avez souvent ecrit me parrait correct.

    Pour ce qui est de Romy, je vous retorque une question a mon tour, comment pouvez vous vous adressez a une enfant de 10 ans mis a part lui dire mademoiselle !!

    Pensez vous pas qu’il serait ridicule de dire Madame a une fillette, pour ma part comme pour je pense tout le monde les deux termes qualifie l’age de la personne.

    Je pense que le mot demoiselle est la formule de politesse la plus approprier donner a une petite fille, et une Dame formule donner a une jeune adulte meme avant sa majorite.

  • Le 7 avril 2008 à 11:48, par murielle En réponse à : Madame ou Mademoiselle ?

    Bonjour, Romy comment pouvez vous vous appelez les fillettes vous ?
    C’est le language Francais ce n’est pas Laurence ou moi qui l’avons instaurer.
    Un petit garcon a toujours etait appeler Monsieur pour rigoler, et une petite fille Mademoiselle.
    Vous avez l’air de dire qu’il ne faut pas faire de distinction entre une fillette et un garconnet.
    Alors je me demande bien comment vous faites !!

  • Le 8 avril 2008 à 20:04, par Romy Têtue En réponse à : Madame ou Mademoiselle ?

    @laurence : J’appelle les enfants par leur prénom, tout simplement. Pourquoi tenez-vous tellement à traiter les filles différemment des garçons ?

    @Murielle : Ce n’est pas parce que c’est ainsi, c’est la langue, c’est l’habitude, qu’il faut continuer à faire bêtement de même, surtout lorsque l’habitude en question est discriminante et contraire à la loi (avez-vous bien lu cette page ?).
    Sinon, à ce train-là, nous continuerions d’exciser et cautériser les fillettes, parce que « c’est comme ça », c’est la tradition.

  • Le 13 avril 2008 à 23:27, par Marie En réponse à : Madame ou Mademoiselle ?

    Merci de cet article. Je me bats depuis quelques années pour être appelée « madame »... A la banque et aux impôts j’ai échoué tandis que j’ai réussi pour la sécurité sociale.

    Mon entreprise a arrêté le « madame » suite à des problèmes avec les impôts

    Je serai intéressée à signer/faire circuler une pétition pour la mise en application des circulaires que vous mentionnez.

    Il faudrait aussi ne plus être appelée « mademoiselle » lors du mariage...

  • Le 22 avril 2008 à 09:14, par lee15 En réponse à : Madame ou Mademoiselle ?

    moi aussi je me « bats » pour qu’on m’appelle madame et c’est d’autant plus difficile que je tiens un petit commerce dans un village et que les gens croient être polis en m’appelant mademoiselle...... c’est fatiguant de leur rappeler sans arret que j’ai passé l’âge et que si j’étais un homme ils ne poseraient même pas la question ! et que de toute façon ma vie privée ne les regarde pas !
    En revanche ma banque a changé les intitulés sans aucun problème. pour le reste je continue de cocher madame et de railler les mademoiselles. je les aurai à l’usure. si nous faisions toutes pareil on arriverait à faire changer les choses plutot que de se cacher derrière les usages de la langue française qui doit évoluer !!!

  • Le 10 mai 2008 à 10:43, par lee15 En réponse à : Madame ou Mademoiselle ?

    le problème c’est qu’aujourd’hui il ya des « mademoiselles » partout j’ai vu hier soir une mini série sur la 2 vers 20h00 qui s’appelle Mademoiselle. je regarde Plus belle la vie et à chaque phrase ils placent un « mademoiselle » à des nanas qui ont passé la trentaine..... je ne sais pas si je fais une fixation en ce moment ou bien si l’on assiste à un retour en arrière sous couvert de petite-politesse (nouvelle expression crée par moi !!)

  • Le 14 août 2008 à 16:06, par caroline En réponse à : Madame ou Mademoiselle ?

    c’est clair on emploi le terme mademoiselle à toutes les sauces !

  • Le 12 septembre 2008 à 11:06, par ? En réponse à : Madame ou Mademoiselle ?

    +
    j’impose partout le madame pour moi et pour ma fille agée de 13 ans en joignant systématiquement le texte de loi de 1983. Résultat ma fille a une carte à la poste au nom de madame . Il faut se battre mais la loi et le fait d’évoquer la possibilité d’en référer à un service juridique, en cas de refus fait plier les récalcitrants ou récalcitrantes, car certaines femmes sont pires que les hommes.

  • Le 24 novembre 2008 à 18:43, par Lorie En réponse à : Madame ou Mademoiselle ?

    Travaillant dans le commerce donc cotoyant beaucoup de gens j’entend toujours le terme Madame mariée ou pas à partir de 15 ans c’est le terme que les gens emploi pour appeler une j femme, avant 15 ans c’est Demoiselle. C’est ce que j’entend tous les jours moi meme ayant 18 ans ont m’appele toujours Madame ou la Dame pourtant je fait plus jeune que mon age. Mais a la tele la mode est que l’on appele toutes les femmes de 15 à voir 50 ans Mademoiselle mais ca c’est unniquement dans les séries TV.

  • Le 29 novembre 2008 à 10:10, par Lu En réponse à : Madame ou Mademoiselle ?

    Cet article est tout simplement génial et répond à beaucoup de questions que je me posais. Je cours de ce pas à la mairie et je demanderai à changer ce mademoiselle discriminatoire qui me pèse.

  • Le 30 novembre 2008 à 10:30, par lee15 En réponse à : Madame ou Mademoiselle ?

    le combat continue, c’est presque une vraie guerre que de demander de faire valoir ses droits. ce matin je me suis fait insulter par une « vieille ronbiere » car hier je lui ai demandé de m’appeler madame. ce matin elle se pointe et me dit qu’elle continuera à m’appeler mademoiselle parce que je ne suis pas mariée et que c’est comme ça et que c’est de la bétise de réclamer le contraire. je lui ai sorti toute ma batterie d’arguments : l’âge, l’inégalité homme femme..... et après elle me dit que je ne suis pas commerçante... J’en ai marre de tomber sur des femmes encore plus mysogines que les hommes j’ai l’impression de ma battre contre un moulin à vent ! que répondre à tant de mauvaise foi ?

  • Le 11 mars 2009 à 23:07, par anne En réponse à : Madame ou Mademoiselle ?

    Puis-je porter plainte contre quelqu’un qui persiste, avec un plaisir malsain, à m’appeler mademoiselle après lui avoir signifié plusieurs fois de m’appeler madame ?

  • Le 25 avril 2009 à 11:33, par la croute En réponse à : Madame ou Mademoiselle ?

    Je pense quand même que pour la banque il est important de savoir si la personne est mariée ou pas (homme ou femme) au sujet des crédits.
    Mais effectivement mariée ou non c’est « madame ».

  • Le 12 juin 2009 à 13:51, par jean-jacques boujot En réponse à : Madame ou Mademoiselle ?

    Appeler une femme mademoiselle n’est pas un délit donc, s’agissant de porter plainte c’est tout bonnement impossible et c’est tant mieux !
    Manipuler la langue a des fins idéologiques est lamentable.
    Pour ma part, je continue de considérer que l’emploi de mademoiselle, à l’égard d’une jeune femme d’une vingtaine d’années n’a rien d’insultant. C’est stigmatisant et grossier au delà !
    Je souligne par ailleurs qu’à cet tire il est fréquent qu’un jeune homme se voit interpellé « jeune homme » dans la vie courante, et nul ’y voit une discrimination fondée sur l’âge.
    L’emploi de mademoiselle dans le contexte culturel français actuel (cad pour désigner une jeune femme) n’a rien d’offensant.
    Voulez vous aussi que nous supprimions le « mon » devant sieur et le « ma » devant dame, parce qu’il s’agit la de formules qui manifesterait une forme scandaleuse d’appropriation de soi par autrui...
    Arrêtons le délire !

  • Le 14 juin 2009 à 16:12, par Romy Têtue En réponse à : Madame ou Mademoiselle ?

    @jean-jacques boujot : la réponse du Ministère de la justice du 07/12/2006, ici consultable sur le site du Sénat rappelle (pour la énième fois) que :

    « l’emploi des termes “Madame” et “Mademoiselle” ne repose sur aucune disposition législative ou réglementaire. Résultant exclusivement de l’usage et ne constituant pas un élément de l’état civil, l’utilisation de l’une ou l’autre de ces appellations selon la situation matrimoniale de la femme ne peut, dès lors, être imposée (...) il est recommandé aux différentes administrations d’éviter toute précision ou appellation susceptible de contraindre la divulgation de l’état matrimonial de l’intéressée dans ses relations avec les tiers, ce qui, outre son caractère attentatoire à la vie privée de l’intéressée, peut être perçu comme vexatoire. »

    Ne peut-on pas déposer plainte pour divulgation abusive de vie privée ? Pour discrimination sexiste ? Les deux ?

  • Le 24 juin 2009 à 14:56, par elia En réponse à : Madame ou Mademoiselle ?

    ça fait plaisir de lire des articles comme ça qui confortent dans l’idée que l’on peut se sentir fortement véxée quand on nous appelle Mademoiselle et non Madame. J’ai 31 ans (séparée) et j’estime que j’ai le droit à ne plus être considérée comme une jeune fille. En effet, on confère plus d’égard et de crédit aux Madames qu’aux Mademoiselles. De plus, la société met sur un rang supérieur les femmes mariées par rapport aux femmes non mariées. On devrait toujours garder son nom de naissance et supprimer la civilité Melle.

  • Le 24 juin 2009 à 21:25, par ? En réponse à : Madame ou Mademoiselle ?

    moi, j’ai beaucoup de mal à comprendre qu’aujourd’hui encore, en france(pays de la liberté, de la fraternité et surtout de l’égalité)on puisse accepter le fait que le masculin l’emporte sur le féminin(ex : il y a 10000 femmes et 1 homme, c’est le masculin qui l’emporte.)Cela prouve bien que selon la langue française(emploiyée par tous les français)quelque soit le nombre de femmes, celles ci ne vaudraient pas un seul homme.(sous la langue d’un peuple se cachent son histoire ainsi que sa façon de penser ainsi)

  • Le 13 juillet 2009 à 13:14, par corinne H En réponse à : Madame ou Mademoiselle ?

    une femme avec des enfants et non mariée, c’est madame ou mademoiselle, je ne sais plus dans tout cela !.
    ...pouvez vous me repondre. merci.

  • Le 20 juillet 2009 à 11:52, par Maadaame Hélène En réponse à : Madame ou Mademoiselle ?

    Une nouvelle question parlementaire sur ce sujet et un billet qui vous intéressera peut-être : Madame ou mademoiselle ? Stop à la discrimination !

  • Le 20 août 2009 à 00:48, par lilu En réponse à : Madame ou Mademoiselle ?

    Bonjour ! J’ai 79 ans et la Banque Postale vient de s’apercevoir que je ne suis pas mariée, elle m’affuble donc de Mademoiselle (j’avais demandé à la¨Poste d’indique Madame ce qu’elle avait fait). La « nouvelle banque » se modernise !!!
    Je suis tombée s/une femme notaire en 1990 qui m’a dit « jamais mariée, C’EST MADEMOISELLE, C’EST COMME çA » Elle n’en a pas démordu...
    Les Impôts ont fait le changement que je demandais mais m’ont affublée d’office du la situation de divorcée. J’ai demandé une nouvelle rectification et je suis redevenue célibataire et... mademoiselle. J’ai fait appel à l’époque à la Secrétaire d’Etat des Droits de la Femme et avec leur courrier, je suis depuis plusieurs années redevenue Madame (célibataire).
    Une caisse de retraite encore à ce jour ne veut rien entendre...

  • Le 1er septembre 2009 à 10:00, par Blachon En réponse à : Madame ou Mademoiselle ?

    Tous vos commentaires sont liés aux termes « Madame » ou « Mademoiselle » et je suis bien d’accord pour que cesse l’usage de Mademoiselle pour les personnes de sexe féminin. Bien plus discriminant est l’usage d’attribuer aux épouses le patronyme de leur époux.Outre qu’il est contraire à la loi du 6 fructidor An II il induit des écrits parfois drôles. Ainsi l’enveloppe envoyée pour les élections est adressée à
    Blachon épouse Delsaux Nicole.... ce qui sous entend que le prénom de mon époux est Nicole !!!
    A quand une grande campagne d’information auprès de toutes les femmes, tous les services publics ou privés, tous les employeurs ?

  • Le 1er septembre 2009 à 10:05, par Romy Têtue En réponse à : Madame ou Mademoiselle ?

    Hélas, mille fois hélas ! Ces mauvaises habitudes ont la vie dure... J’en parle dans cet autre article : Mme Trucmuche épouse Duchmol

  • Le 9 septembre 2009 à 17:03, par lili En réponse à : Madame ou Mademoiselle ?

    Après avoir lu le livre de Laurence Waki en ce début d’année, j’ai entrepris de me faire appeler « Madame », et je dois dire que pour l’instant, ça ne se passe pas trop mal, même si j’ai souvent dû envoyer deux voire trois courrier avant d’obtenir gain de cause... J’ai fait mes deux banques, EDF, France Télécom, la sécu,... me reste comme point dur les impôts (j’en suis à ma deuxième demande)...

  • Le 10 septembre 2009 à 16:12, par lili En réponse à : Madame ou Mademoiselle ?

    Je suis à la recherche des textes des circulaires F.P. 900 du 22 septembre 1967 et 74-129 du 28 mars 1974. Quelqu’un possède-t-il ces textes ou sait-il où les consulter ? Merci d’avance.

  • Le 22 septembre 2009 à 11:20, par Melina En réponse à : Madame ou Mademoiselle ?

    Je suis scandalisée de voir le texte de Mr Jean jacque Boujot. Auqu’uns respect de la femme pour atribuer du demoiselle a des femmes de 20 ans ! quelle honte a nous. Je ne sais pas quel âge a ce Monsieur mais si il a 40 ou 50 ans et que je l’appele jeune homme n’est ce pas une insulte, oui je pense de même que d’appeler une femme de 15 ans encore mademoiselle ca fait déja ridicule, mais alors une femme qui approche de 20 ans c’est la pire insulte.

  • Le 22 mai 2010 à 10:33, par terrybm En réponse à : Madame ou Mademoiselle ?

    Je viens de voir que la fameuse circulaire 74-129 de 74 a été abrogée par Luc Chatel le 7/12/2009. Quelqu’un peut-il me dire exactement quel était son contenu ?

  • Le 24 mai 2010 à 16:46, par Sabine B. En réponse à : Mme Trucmuche épouse Duchmol

    Bonjour ! Le site ci-dessous donne les informations concernant les libellés Madame et Mademoiselle. J’ai 62 ans et utilise "Madame" depuis... 35 ans ! mon choix fut difficile à imposer mais la loi était avec moi !!
    http://unsa.syndicat.equipement.gou...

    • 1974 : Circulaire FP n° 1172 du 3 décembre 1974 relative à la suppression des mentions telles que Veuve X, Épouse divorcée Y, Mademoiselle A, dans les correspondances administratives adressées aux femmes ;
    • 1972 : Décision du garde des sceaux autorisant explicitement toute femme de plus de vingt et un an, mariée ou non, à être appelée « madame ».
    • 1983 : Sénat, questions/réponses écrites, n°5128 du 3 mars 1983 établissant le statut des appellations des femmes : aucun fondement juridique aux appellations « madame » et « mademoiselle » qu’aucun texte ne codifie, l’existence de deux termes pour désigner les femmes par leur statut matrimonial. constitue une discrimination sexiste. Il incombe aux intéressées de choisir leur civilité. Aucun texte ne prévoit non plus que le mariage emporte changement de nom des époux. L’apposition des mentions épouse, divorcée ou veuve, suivie du nom du conjoint est contraire à la loi. (La mention « nom de jeune fille » est totalement illégale).

    Bonne chance et.. imposez vous partout sans vous justifier !

  • Le 15 juin 2010 à 15:10, par Ellena En réponse à : Madame ou Mademoiselle ?

    Bonjour,

    Sur les conseils donnés ici et sur divers sites j’ai envoyé voici un mois et demi un courrier, textes officiels à l’appui, en recommandé avec AR à ma banque et à mon employeur (rectorat d’académie) pour demander mon changement de civilité (madmoiselle -> madame) sur TOUS les documents me concernant émanant de leurs services. C’était une première étape-test avant d’envoyer des courriers comparablesà tous les services, organismes et fournisseurs avec qui je suis en contatc.

    Je n’ai eu à ce jour aucune réponse.

    Sur mon dernier relevé bancaire, certains comptes sont intitulés en MME (compte-chèque), et d’autres en MLE (économies diverses)...

    Pour ce qui est du rectorat, j’ai reçu une convocation en « madame », mais mon dernier bulletin de salaire, lui, est toujours en « MLE ».

    Question : que faire ? Les menacer ? De quoi ? La HALDE est appelée à disparaître...

  • Le 20 juin 2010 à 18:18, par Mcc En réponse à : Madame ou Mademoiselle ?

    Bonjour, les mentalités sont dures à changer !
    J’ai fait la remarque à une de mes collègues qui utilisait « mademoiselle XXX » dans un de ses courriels pour désigner une de nos collègue qui à plus de 55ans, que cela constituait une descrimination. Je lui ai cité la réponse ministérielle à ce sujet et lui ai demandé de ne pas employer ce terme à mon égard.
    .....depuis elle me fait la gueule !

  • Le 10 août 2010 à 17:42, par Oreade En réponse à : Mme Trucmuche épouse Duchmol

    Merci Sabine pour ce lien qui m’est des plus utile !

  • Le 2 septembre 2010 à 18:27, par gouloumy En réponse à : Madame ou Mademoiselle ?

    effectivement pourquoi existe-il une distinciton dans le vocabulaire entre une femme mariée et non mariée, alors qu’elle n’est pas faites pour les hommes ? quoique dans les commerce ou restaurant l’on dise fréquemment jeune homme au lieu de monsieur pour souligner le jeune age.
    je suis donc d’accord que cette distinction célibataire/marié n’a pas de mise.

    cependant pourquoi serait le terme de mademoiselle qui serait à bannir et non celui de madame ?

    personnellement, je trouve que le mot madame est justement anitféministe : pourquoi le mot madame devrait représenter le terme générique pour désigner une femme alors qu’historiquement il est lié à la haute bourgeoisie et donc au mariage ( dame qui donnera un bon héritage à son homme). pour moi, le mot madame évoque le statut de la femme sous la tutelle d’un homme. en effet, le terme de madame faisant plutôt référence à une femme marié, ou une femme qui est en âge de l’être (en gros qui devrait l’être).
    pourquoi pour désigner les femmes de manière générique, garderons nous qui celui qui rappelle le plus que le « normal » serait d’être marié ?

    je trouve que le mot de mademoiselle insiste beaucoup plus sur l’indépendance, et notre liberté de femme non mariée et qui se refuser de l’être.

  • Le 5 septembre 2010 à 17:37, par mademoiselle h En réponse à : Madame ou Mademoiselle ?

    En effet le message de gouloumy pose une vraie question ! Je suis moi-même désolée de me voir affublée d’un état civil différent de certaines autres femmes simplement parce que nous n’avons pas fait les mêmes choix maritaux, et ce sur tous les papiers administratifs que je reçois (mon employeur, l’Etat, me demande un certificat de mariage pour changer l’état civil dans sa base de données) ; mais c’est en effet tout aussi gênant de voir que c’est le terme Madame qui devrait s’imposer ; il est en effet encore trop connoté historiquement/culturellement (ce que dit très bien le message précédent) pour satisfaire toutes les femmes ! Ce qui est affligeant enfin, c’est que les législateurs n’imposent pas clairement une dénomination unique (que ce soit Madame ou Mademoiselle, ou tout simplement un néologisme - c’est le métier des terminologues !) . Preuve du problème implicite que pose l’appellation Madame, certaines femmes que j’ai rencontrées, pourtant mariées, continuent fièrement à cocher Mademoiselle dans leurs papiers administratifs, tout en gardant leur nom de naissance évidemment ! Et j’ai tendance à penser que c’est elle qui ont raison.

  • Le 7 septembre 2010 à 16:54, par Romy Têtue En réponse à : Madame ou Mademoiselle ?

    Répétons encore que la loi française n’établit pas de discrimination et le nom de naissance est immuable. En francophonie, la politesse et autres recommandations officielles préconisent l’emploi simple de « Madame » et « Monsieur ». Mais chacune fait bien ce qui lui plaît !

  • Le 9 septembre 2010 à 00:45, par gouloumy En réponse à : Madame ou Mademoiselle ?

    oui mais ça n’empêche pas de s’interroger sur cette notion de politesse.
    pourquoi à votre avis es-ce plus poli d’appeler une femme « madame » ? parce que mademoiselle était connoté négativement (actrice et peuple, ou prostitué versu noblesse, mariée). bref, mademoiselles = des femmes non marié et sous entendu de mauvaises moeurs. si Madame est plus poli...on peut se demander pourquoi, non ?

    si on s’interroge sur le fond (politesse et recommandation officielle) on pourrait presque en conclure que si « madame » l’emporte, cela suggère que que le mariage impose plus de respect...

  • Le 9 septembre 2010 à 21:55, par Romy Têtue En réponse à : Madame ou Mademoiselle ?

    Comme le précise par ailleurs Camille, le distingo Madame / Mademoiselle semble s’être cristallisé à une époque où la femme était mineure à vie (code Napoléon, 1804) : Il fallait savoir si elle était dépendante de son père (Mademoiselle + Nom du père) ou du mari (Madame + Nom du mari).

    D’après ce que vous dites, les personnes qui ont du mal avec Madame en sont vraisemblablement restées à cette conception ancienne où l’appellation était chargée d’informer de l’état marital et de l’assujettissement au mari. Ça n’est plus le sens contemporain et Madame doit normalement s’utiliser en français pour toutes les femmes. L’incapacité civile des femmes n’a certes été abolie qu’en 1938, mais par pitié, cessons d’en perpétuer les usages !

    Cette distinction n’existe d’ailleurs pas (ou plus) dans d’autres langues et le comportement de certain(e)s français sur ce point paraît rétrograde et indispose, comme en témoigne cette Allemande qui a travaillé quelques années en France : Ce que m’a toujours dérangé le plus c’était d’être appelée Mademoiselle. J’ai 35 ans, je vis en couple mais je ne suis pas mariée (ce n’est pas trop rare en France ?). Pourquoi on me demande : Mademoiselle ou Madame ? Mariée ou pas ? C’est bien égal pour mon travail !

  • Le 29 septembre 2010 à 12:37, par P. En réponse à : Madame ou Mademoiselle ?

    Mince, je viens de découvrir que j’étais un malotru.
    Si je reconnais le bien-fondé d’une modification à fin de non-discrimination dans les formalités administratives, je ne peux m’empêcher de me demander si certaines personnes ne font pas des procès d’intention un peu rapides en taxant de machisme l’usage de « mademoiselle » dans la vie courante.

    P., curieux

  • Le 19 novembre 2010 à 20:17, par miss En réponse à : Madame ou Mademoiselle ?

    @lili : ça devrait se trouver sur légifrance ou circulaires.gouv.fr

  • Le 1er janvier 2011 à 16:40, par ArD En réponse à : Madame ou Mademoiselle ?

    Depuis 1980, j’ai fait sauter la mention "mademoiselle" ou "madame" sur mes carnets de chèques en exigeant que n’y figurent que le prénom et le nom. Les banques me disent n’avoir pas ce genre de demande, mais elles ne peuvent le refuser.

    On m’a toujours enseigné que « Mademoiselle » était grossier, à partir d’un âge où l’on n’a pas à distinguer les femmes par leur statut marital, et pourtant ma mère était née en 1923 !

    « Bonjour jeune fille » et « bonjour jeune homme » sont de très bon goût : paritaires, ils font référence à l’âge et non au statut.

  • Le 22 janvier 2011 à 16:56, par Laura En réponse à : Madame ou Mademoiselle ?

    Bonjour !!! ça fait vraiment plaisir de voir que il y a des femmes françaises qui sont contre cette betise d’appeller « mademoiselle ». Je suis espagnole et je viens (presque) de commencer à vivre dans votre pays et ça m’etonne beaucoup le fait que dans chaque papier pour m’inscrire dans des écoles ou de choses comme ça ils demandent « monsieur, madame ou mademoiselle » ? pourquoi cette diferentiation des femmes mariées et des femmes pas mariées ? Est-ce que les hommes doivent aussi faire des differentiations quand ils se marient ? En Espagne, on a señor, señora ou señorito et señorita, mais on utilise plus ces deux derniers. On change meme pas de nom quand on se marie... pourquoi le faire ? pourquoi debvoir changer d’identité alors aue ils ne le font pas ? Et sur les noms, nos enfants portent le nom de la mére et le nom du pére et on peut choisir l’ordre. J’encourage toutes les femmes françaises à se desattacher de ces traditions machistes.

  • Le 5 février 2011 à 18:38, par Catherine En réponse à : Madame ou Mademoiselle ?

    Un sitting géant devant une institution patriarcale comme le Sénat, avec l’aide de La Barbe, association féministe qui n’a pas froid aux yeux, serait plus efficace peut-être pour obliger ces messieurs à voter le décret d’application qui doit dater d’une génération au moins. En France il n’y a qu’une chose qui fonctionne la grève, la protestation, l’action dans les médias. Tant que les plaintes resteront cantonnées dans les forums, il ne se passera rien.

    J’ajoute, pour faire bon poids, que j’ai changé mon nom pour un nom d’usage avec le nom de ma mère suivant celui de mon père, faisant ainsi un nom double. Lorsque j’ai demandé à être appelée Madame, ma banque m’a demandé mon livret de mariage ! souvent, on pense que je suis divorcée... Récemment dans mes rapports avec un notaire très désagréable qui me donnait du Madâme à tour de bras, son dernier courrier est intitulé Mademoiselle pour bien me faire sentir mon infériorité de femme célibataire. La seule solution réside dans un décret d’application officiel, à n’en pas douter. Et si en attendant toutes les femmes célibataires demandaient à changer leur nom pour un nom double peut-être que les autorités se poseraient des questions sur le motif de cet encombrement de leurs institutions !

  • Le 24 février 2011 à 22:49, par Béné En réponse à : Madame ou Mademoiselle ?

    Je n’avais jamais remarqué que c’était discriminatoire, on est tellement habituées ! Merci pour cet article qui m’a ouvert les yeux !

  • Le 1er mars 2011 à 15:51, par vero pillet En réponse à : Madame ou Mademoiselle ?

    Mais les habitudes ont la vie dure ! J’ai essayé d’expliquer la discrimination à un garçon de 28 ans qui m’a expliqué que s’il appelait une fille de son âge « Madame » il était sûr de se prendre un râteau, alors qu’aborder avec un « Mademoiselle » lui laissait ses chances... Donc les filles sont non seulement victimes des discriminations mais elles les encouragent. En reprise d’études à l’université, je découvre avec effarement que des filles de 25 ans donc au minimum à Bac+5 ignorent tout des luttes de leurs mères ou de leurs grands-mères. Sans doute découvriront-elles avec effarement dans l’entreprise que le combat reste quotidien et acharné.

  • Le 9 mars 2011 à 16:26, par Euterpe En réponse à : Madame NomDuMari n’existe pas

    En fait, Mademoiselle était à l’origine le titre des femmes nobles non titrées, qu’elles fussent ou non mariées. Quant à Madame, c’était le titre honorifique donné aux femmes des hautes classes de la société — souveraine, filles de la maison royale, femmes nobles titrées —, cela encore qu’elles fussent ou non mariées.

  • Le 19 mars 2011 à 10:17, par Artemiss En réponse à : Madame ou Mademoiselle ?

    Je vous propose à toutes une action qui pourrait faire changer cet usage.
    Ce qui m’agace ce sont les formulaires sur Internet, avec le choix Mme Mlle M obligatoire ! Je partage avec la plupart d’entre vous la gène d’être appelée mademoiselle tout en ne me sentant pas dans mon bon droit de me faire appeler madame (à cause des justifications à fournir...)
    Du coup bien souvent j’abandonne l’inscription sur le site et trouve l’e-mail de contact pour leur dire que je refuse de m’inscrire sur un site qui a besoin de savoir absolument si je suis jeune vieille mariée ou que sais-je alors que le service fourni ne justifie pas de connaître de tels détails sur moi. D’autres fois je m’inscris quand même, mais je mets « monsieur ».

    Donc ce que je vous propose, c’est décrire systématiquement un e-mail aux responsables des sites sur lesquels on est obligées de choisir entre Mme et Mlle, en citant les textes de lois énumérés ci-dessus c’est encore mieux. Je suis persuadée que ça fera changer les choses si chaque site reçoit plusieurs plaintes, surtout des sites marchants et que vous leur dites que vous refusez de vous inscrire sinon. Nous sommes trop précieuses pour eux !

  • Le 1er avril 2011 à 18:55, par Isabelle Sojfer En réponse à : Madame ou Mademoiselle ?

    Bonjour,
    Merci à toutes et à tous pour cette longue et passionnante page... L’imposition du Madame sur les courriers a été, pour moi aussi, un long combat depuis mes vingt ans. En ce qui concerne les banques, on peut les menacer de changer d’établissement, et on obtient satisfaction.
    Toute la difficulté d’imposer un terme unique pour les femmes vient du fait -vos contributions le montrent - que les préférences diffèrent entre Madame et Mademoiselle. Avec un petit groupe d’amis, j’ai donc lancé le terme Mademoidame, pour mettre tout le monde d’accord. Enfin pour essayer... Détails sur http://mademoidame.blogspot.com.
    Bien cordialement.

  • Le 22 avril 2011 à 23:13, par Alice En réponse à : Madame ou Mademoiselle ?

    Je m’apprête à faire un courrier à ma banque pour faire modifier tous les MLE accolés à mon nom en MME et j’aurais aimé citer le texte des circulaires et non uniquement leur référence.
    J’ai bien trouvé la circulaire F.P. 900 du 22 septembre 1967 mais impossible de trouver la circulaire 74-129 du 28 mars 1974.
    Si quelqu’un retrouve le texte, je suis preneuse. Merci !

  • Le 23 avril 2011 à 23:14, par Taren En réponse à : Madame ou Mademoiselle ?

    Je travaille dans un grand magasin et lorsque je suis avec des clients,c’est forcement mademoiselle,et je trouve que cela montre bien comment on considere les vendeuses.j’ai 25 ans je suis mariee mais apparement je fait jeune fille...Et c’est toujours avec un ton condescendant genre ;mademoiselle un paquet cadeau,avez vois enlevé le prix ?

  • Le 30 juillet 2011 à 22:00, par Euterpe En réponse à : Madame ou Mademoiselle ?

    Le sujet est sans cesse remis sur la table parce que ces messieurs veulent absolument pouvoir continuer à trier sans se fatiguer et pour les harceleurs repérer les femmes qui n’ont pas de protecteurs. Dans le même débat sur ce blog il y a carrément un jeune abruti qui y va de ses menaces physiques ! C’est dire le pays sexiste qu’est la France !

  • Le 2 août 2011 à 15:40, par clio En réponse à : Madame ou Mademoiselle ?

    Je suis également irritée de voir les options Mme, Mlle, M. sur différents formulaires aussi bien sur Internet que sur papier. Mais si cela m’irrite, c’est que cela prouve, s’il en était besoin, que la discrimination existe toujours (et qu’avec l’informatique elle s’est même encore renforcée). Cependant je n’ai aucun scrupule à cocher « Madame » aussi bien sur un site marchand que sur les formulaires des impôts ou de l’EDF et avec ces institutions-là au moins cela n’a posé aucun problème. Je choisis le terme qui me convient dans ceux qui sont proposés. Apparemment les expériences diffèrent suivant les personnes et les lieux. Mais je pense que la complicité des femmes, de certaines femmes, est pour beaucoup dans le maintien de ces distinctions sexistes.
    Beaucoup plus vicieux et pernicieux paraissent les façons de faire de certaines institutions ou certains établissements, ironiquement ceux dont le caractère n’est pas exclusivement ou théoriquement nullement commercial mais qui s’occupent de la vie sociale, politique, de la santé et où le respect de l’égalité, au moins formel, devrait être impératif. On ne vous donne pas le choix. L’absence d’un nom d’usage différent de votre nom personnel sur votre carte Vitale ou les registres de l’état civil supprime toute discussion et tout choix possibles.

  • Le 9 août 2011 à 21:18, par Kebekwa En réponse à : Madame ou Mademoiselle ?

    Bonjour je viens tout juste de lire ce très intéressant article et je tiens à faire une précision... Ne vous inquiétez pas amis Français ! Si jamais au Québec vous osez appeler une femme « mademoiselle » ça n’ira pas jusqu’à vous mériter une claque au visage ! Mais c’est vrai par contre que l’usage de ce mot est disparu de nos moeurs depuis un bon moment déjà. Tant dans les formulaires officiels que dans le langage courant.

    Je pourrais aussi dire que je déteste autant le mot mademoiselle que le mot « femme » quand il s’agit de l’épouse. Comme si la femme en tant qu’être humain appartenait carrément à son mari. Personnellement, je crois qu’une femme ne peut être que la propriété d’elle-même (ou peut-être aussi de son « maître » pour les adeptes de jeux de « soumission / domination » mais bon... Ça c’est une autre histoire !). Si j’avais une femme j’aurais l’impression qu’elle ne serait là que pour cuisiner et entretenir la maison (choses que je suis très bien capable de faire par moi-même). Si je me marie un jour (ce qui serait très étonnant) mon épouse ne sera jamais ma « femme ». Elle sera mon épouse ou ma conjointe. Quitte même à demeurer ma « blonde » (terme utilisé au Québec pour désigner la petite-amie). Il me semble d’ailleurs que je trouve plus intéressant (voire érotisant) de cajoler ma blonde que ma femme... Hahaha !

    Au-delà de ça je m’interroge sur une chose... Pourquoi en France vous continuez à utiliser des titres masculins quand ce sont des femmes qui occupent ces postes ? Je sais que vous utilisez des termes comme « madame LE maire » ou encore « madame LE ministre » (tel que vu dans cet article-ci). C’est pourtant si simple à « féminiser » ! Ici au Québec depuis très longtemps on utilise le féminin. On parle de « madame LA mairesse », « madame LA ministre », etc. Vive les noms féminins quand ils s’adressent à des femmes !

    Sur ce bonne journée de la part de l’autre côté de l’Atlantique ! En espérant qu’un jour vous aussi vous n’entendrez (et ne verrez) plus des termes comme mademoiselle, Mme LE ministre, Mme LE maire. :)

  • Le 16 décembre 2011 à 02:13, par Achtungb En réponse à : Madame ou Mademoiselle ?

    Mesdames, Messieurs bonjour !

    je viens de passer une bonne demi-heure facile à lire tous ces messages, j’y ai pris du plaisir - de lire des messages qui partagent mon expériences, mais cela m’a également beaucoup peiné : lorsque je vois que depuis la parution des 1ers messages (2006 !), en fait rien n’a changé depuis + de 5 ans ! C’est vraiment dur de ne trouvez aucune évolution.

    Toutefois, vous n’êtes pas sans savoir qu’il y a justement eu une campagne pour la suppression du « mademoiselle » cette année, faite par Osez le Féminisme ! Voici le lien : http://madameoumadame.fr/
    Pour toutes celles qui veulent changer de civilité, vous trouverez un kit pratique sur ce site, adapté à vos différents interlocuteurs. Et d’ailleurs, une opération avait été lancé, enjoignant tous et toutes à écrire à leur député de circonscription afin de leur demander la suppression de cette civilité.

    Bon, gardons espoir tout de même : suite à cette campagne, Roselyne Bachelot, ministre des solidarités, s’est prononcée en faveur de cette suppression et fera son possible pour qu’on légifère.

    Moi j’ai 27 ans et j’avoue que je m’intéresse à la question depuis peu (depuis cette campagne justement), mais depuis que j’en suis alertée et que j’en ai pris conscience, j’ai vraiment l’impression d’être face à cette discrimination au quotidien, que ça soit vis-à-vis de moi ou des autres. D’autant plus qu’étant homo - et sachant qu’on n’aura peut être pas le mariage pour tout de suite, j’ai pas envie de lutter jusqu’à ma mort pour avoir droit à un respect acquis par les hommes en me faisant appeler « madame ». Même si ça ne m’est jamais arrivée (du moins dans mes souvenirs), le simple fait de penser qu’il serait très possible qu’on s’adresse à un gamin 13 ans en lui disant « Monsieur » et que moi à côté, on m’appelle « Mademoiselle » à mon âge, ça me met vraiment vraiment en rogne et j’espère qu’il en est de même pour vous toutes car nous devons vraiment commencer à reprendre systématiquement les gens afin que cela change ! Je sais, c’est difficile et usant mais si ça ne vient pas de nous, qui le fera ?
    Je pense également que si une véritable parité existait au sénat et à l’assemblée nationale, ça aurait déjà été légiférée depuis bien longtemps : je pense que ce n’est vraiment qu’en le vivant qu’on comprend l’étendu de ce problème et c’est totalement ignoré par ces messieurs...

    Aller ! Don’t give girlz !

  • Le 17 décembre 2011 à 10:15, par Romy Têtue En réponse à : Madame ou Mademoiselle ?

    Merci pour tous vos messages, nombreux et passionnés, pour vos coups de gueules et vos témoignages, parce qu’ils font avancer les choses, certes doucement mais indéniablement !

    Depuis la campagne de septembre 2011 réclamant la suppression de la civilité « Mademoiselle » des formulaires administratifs, la suite se passe désormais par là : Mademoiselle, la case en trop (et aussi Mademoiselle).

  • Le 24 janvier 2012 à 08:57, par Florence Sègue En réponse à : Madame ou Mademoiselle ?

    Je voudrais répondre à Mr Jean Jacques Boujot :

    Je ne suis absolument pas d’accord sur beaucoup de points.
    Déjà il est vrai que l’on peut appelé un homme jeune homme ; pourquoi dans ces cas là ne remplacerait on pas le « mademoiselle » par « jeune femme » ? ça ne porte pas atteinte à la vie privée que d’appeler une personne de la sorte et il me semble que tout le monde serait d’accord.
    Quant au terme jeune homme il ne remet pas en question le célibat de la personne il me semble ? donc encore une fois pour être au même niveau nous pouvons donc dire « jeune femme » et non « mademoiselle » (qui signifie que cette personne n’est pas mariée).
    Mademoiselle n’as plus sa place aujourd’hui ce terme est desué il n’y a plus aucun sens quant à son évocation ; nous ne disons plus « mondamoiseau » pourquoi dirons nous la version féminine de ce terme ?
    Il s’agit là simplement d’égalité et de respect de la vie privée.
    Monsieur ou jeune homme désigne juste un homme jeune ou qui l’est moins mais encore une fois on ne porte pas atteinte a sa vie amoureuse.
    Il y a tellement d’ineptie dans ce que j’entends et lis !!
    Pour votre dernier point c’est d’un ridicule ! si vous voulez analyser chaque mot analysez donc le mot « aujourd’hui » et expliquez moi pourquoi j’entends encore dire « au jour d’aujourd’hui »" !!!! c’est comme si on répétait deux fois le même mot ! alors arrêtons de pinailler ; et je précise que je ne considère pas que cela est pinailler que de bannir le mot mademoiselle bien au contraire, voir ce que j’ai écris plus haut.