Lisez Le Pen, c’est pire !

24 avril 2002,
par Gonzague Pichelin

Mots-clefs associés à cet article :

« Bien informés, les hommes sont des citoyens ;
mal informés ils deviennent des sujets. »
Alfred Sauvy

La réaction contre Le Pen est saine, forte et massive. Bien. La tactique à mener est simple et nous n’avons aucun doute sur la façon dont nous emploierons nos forces : il faut frapper vite et fort. En revanche, il me semble que la stratégie fait défaut : concernant le Front National, la circulation d’un magma d’informations lacunaires traduites et filtrées par une certaine presse et relayées par le mail, ne me convainc pas. Je pense à cette liste postée sur la Toile, qui fait état des délits commis par Le Pen et ses phacochères. ça vole bas et ça ne dit rien sur la réalité du Front. A mon sens, la diffusion de cette liste est une erreur ; on refuse de confronter Le Pen et ses idées, on préfère colporter les ragots et dépecer les faits divers, qui, sans leur contexte, n’ont que peu de validité, même si leurs auteurs ont été condamnés par la justice. C’est comme si l’idée de croiser le regard de Le Pen ou de sonder la pensée du mouvement pouvait nous souiller.

A ce titre, les instituts de sondage n’ont pas su prévoir la déferlante lepeniste au premier tour de l’élection : ils ne se sont pas seulement trompés, ils ont voulu, consciemment ou non, occulter le pire, comme aveuglés, sans doute aussi pour ne pas galvaniser les troupeaux extrémistes (cela aurait pu avoir l’effet contraire, à savoir provoquer une réaction démocratique, qu’on vient d’ailleurs de constater...). Et c’est la désinformation de ces dernières semaines qui est en partie responsable de l’absence totale de prise de conscience du danger, et ainsi de l’abstention et de l’éparpillement des électeurs de gauche.

A mon sens, plus convaincante est la lecture, certes longue et fastidieuse, du programme infalsifiable du Front National sur son propre site. Je crois qu’il faut faire face, je crois qu’il faut fouiller les cadavres de la pensée du Front, et croyez-moi, c’est à vomir.

{#TITRE,#URL_ARTICLE,#INTRODUCTION}

Répondre à cet article

modération à priori

Attention, votre message n'apparaîtra qu'après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Raccourcis : {{gras}} {italique} -liste [bla->url] <q> <quote> <code>.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom