Les chiffres-clés d’Internet fin 2010

18 janvier 2011,
par Romy Têtue

Mots-clefs associés à cet article :

Émergence des smartphones et de la navigation tactile, bas débit, omniprésence de Facebook, lent déclin d’Internet Explorer...
Bienvenue en 2011 !

Mobile : l’essor des smartphones tactiles

  • Presque tous les français possèdent un téléphone mobile dont 21 % un smartphone et la moitié d’entre eux se connecte à Internet au moins une fois par semaine (Mediamétrie).
  • Les smartphones à écran tactile, sans clavier physique, sont majoritaires et représenteront 60 % du marché dans 5 ans (Strategy Analytics). C’est toute la navigation web qu’il faut repenser pour l’adapter à nos doigts, plus gros que le pointeur d’une souris !
  • L’iPhone reste majoritaire en France (70 %) et dans le monde (40 %) mais le BlackBerry vient de le supplanter aux États-Unis (StatCounter) et Android est en pleine croissance (GigaOM). Le marché du Web mobile est très hétérogène à travers le monde : Nokia domine en Chine (78 %), Opéra en Inde (64 %) et au Nigéria (94 %)... à étudier de près lorsqu’on ouvre un site à l’international (icrossing).

Accès au réseau : le mirage du haut débit

  • Les trois quarts des Français disposent d’un ordinateur et 7 foyers français sur 10 d’une connexion à Internet. L’ADSL est le mode d’accès privilégié (92 % des connexions à domicile) depuis plus de cinq ans (Crédoc / Arcep).
  • Coupures, débit fluctuant... le 24Mb/s est un mythe et les consommateurs européens s’en plaignent (Eurobaromètre). Le bas débit se raréfie lentement... à domicile : c’est sans compter les connexions en mobilité !
  • Près d’un quart des connexions se font en mobilité : en se connectant à un réseau wi-fi via un ordinateur portable, en surfant depuis un téléphone mobile en 3G ou Edge (rarement plus de 2Mb/s) ou depuis un cybercafé (Crédoc / Arcep). Le trafic sur mobile devrait être multiplié par 30 d’ici 2014 (Yankee Group). Le succès des smartphones y est forcément pour quelque chose !

Navigateurs : le lent déclin d’Internet Explorer...

  • Le navigateur de Microsoft, Internet Explorer, qui a longtemps détenu le monopole, est passé en 2010 sous la barre symbolique des 50 % de parts du marché des navigateurs web dans le monde, toutes versions confondues (StatCounter).
  • En ce début d’année 2011, les navigateurs les plus utilisés en Europe sont, dans l’ordre : Firefox 3.6 (32 %), Internet Explorer 8.0 (26 %), Chrome 8.0 qui continue sa percée (12 %) et encore Internet Explorer 7.0, qui décline (8,5 %). Safari et Opéra ne représentent pas plus de 5 % chacun mais ne sont pas négligeables car très présents sur les mobiles (StatCounter).
  • L’obsolète Internet Explorer 6 représente moins de 3 % des navigateurs en France et Europe, équipant surtout de vieux parcs d’entreprises, pourrissant toujours la vie des développeurs. Mais 45 % des internautes chinois utiliseraient toujours IE6, ce qui plombe les statistiques mondiales (Developpez.com).

Publication web : Facebook et Joomla !

  • Sur le Web, 70 % des nouveaux contenus (articles, vidéo, etc.) sont générés par des particuliers. Ils publient sur YouTube, Facebook, Flickr, Twitter... Sur Wikipedia, 78 % des articles sont dans une langue autre que l’anglais. La vidéo représentera 90 % du trafic internet d’ici à 2015. Pour l’instant, nous en sommes à 70 % (Laurent Blanchard, DG Cisco France).
  • Pour la troisième année consécutive, Joomla, WordPress et Drupal dominent le marché des CMS Open Source (JournalDuNet et CMS crawler). WordPress est le plus populaire, avec 25 millions d’utilisateurs ; il génère 8,5 % des sites du Web mondial (page.ly). Pratique, rapide et efficace, Tumblr est la petite bête qui monte : il génère aujourd’hui plus d’argent et de pages vues que WordPress (Maxisciences).
  • Le fiasco du site France.fr a révélé la lourdeur de Drupal. Côté perfo, SPIP s’en tire bien mieux pour servir un site à forte affluence : il permet de servir 4 fois plus de pages que Drupal et 10 fois plus que WordPress (SPIP.Blog). Fin 2010, on compte près de 39 000 sites en fonctionnement sous SPIP, sous versions récentes (stats.spip.org).

Autres, usages, etc.

  • Les internautes américains consacreraient davantage de temps aux sites de réseaux sociaux et aux blogs qu’à n’importe quelle autre activité en ligne, soit 22,7 % du temps passé sur Internet en juin 2010 contre 15,8 % en juin 2009 (Nielsen). Un français sur 2 utilise un moteur comme page d’accueil (baromètre ECHO).
  • S’il y avait eu une campagne de désabonnement de Facebook, le monstre n’est pas près de sombrer : il gagne en popularité tout en décevant ses utilisateurs.
  • La protection de la vie privée, l’e-réputation, sont un vrai souci : 81 % des utilisateurs des réseaux sociaux acceptent facilement toute demande d’ami de la part du profil, sans prendre de précautions et divulguent sans crainte des données de leur vie privée dans leurs échanges (BitDefender).

Partagez cet article :

Voter pour cet artice sur hellocoton.fr Netvibes Del.ico.us

Vos commentaires

  • Le 18 janvier 2011 à 10:26, par baroug Gravatar En réponse à : Les chiffres-clés d’Internet fin 2010

    Très intéressant si ce n’est que compter le fait de se connecter à un réseau wi-fi via un ordinateur portable comme de la mobilité me paraît abusé : c’est comme ça que beaucoup de gens que je connais et moi-même naviguons au quotidien de chez nous, avec une vitesse plus que convenable. Il faudrait donc soustraire au quart de la navigation mobile cette population là, ou déterminer avec davantage de précision ce qui relève de l’ADSL/cables et de wifis moins véloces.

  • Le 18 janvier 2011 à 11:24, par Lionel Gravatar En réponse à : Les chiffres-clés d’Internet fin 2010

    Synthèse intéressante que je bookmarke immédiatement ? ;-)
    Je ne suis pas en train de balancer un troll mais juste une réserve sur un des paragraphes. Concernant Drupal, je ne suis pas certain que le fiasco lui soit imputable. Pas mal de sites media utilisent cette solution sans problème, comme Rue89. D’autant que la source citée est un blog sur SPIP (comme celui-ci d’ailleurs).

  • Le 19 janvier 2011 à 14:07, par Johan Gravatar En réponse à : Les chiffres-clés d’Internet fin 2010

    Merci pour le lien Romy :)

    Sinon, je suis d’accord avec Lionel, je ne pense pas que l’on puisse imputer à Drupal le fiasco de france.fr, stop pour le troll !!!

  • Le 22 janvier 2011 à 11:08, par Julien Gravatar En réponse à : Les chiffres-clés d’Internet fin 2010

    Merci pour la citation Romy et bon week-end !

  • Le 4 novembre 2011 à 17:16, par Romy Têtue Gravatar En réponse à : Les chiffres-clés d’Internet fin 2010

    @Lionel et @Johan : ce n’était effectivement pas le propos. A ce sujet, on peut relire : France.fr : c’est de la faute au logiciel libre... ou pas, du Libroscope d’août 2010, qui conclut joliment ainsi :

    Et bizarrement en France, alors que nos gouvernements et nos industriels plantent leurs projets, nos troupes de théâtres livrent toujours leurs pièces à l’heure avec les mêmes contraintes. Peut être que l’État devrait embaucher plus de diplômés de l’école du Cirque que de Sup Télécom.

Un message, un commentaire ?


Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d'abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n'oubliez pas d'indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom