Le Pen et les femmes

La mode Vichy est de retour

25 avril 2002,
par Romy Têtue

Mots-clefs associés à cet article :

Sous le règne Le Pen, la femme sera mère au foyer. Car le mal de notre société actuelle est que les femmes, obligées de travailler, abandonnent leur tâche naturelle qui est de faire et élever des enfants. C’est parce qu’ils sont livrés à eux-mêmes que les enfants deviennent délinquants.

  • L’interruption de grossesse (IVG) sera à nouveau illégale.
  • Le PACS sera évidemment supprimé, et le divorce rendu plus difficile.
  • Les allocations encourageront les familles nombreuses : elles ne seront attribuées qu’aux parents mariés et Français.

Bref, les femmes seront à nouveau cantonnées aux marmites, couches et biberons... sous l’autorité de leur mari.

Pour mémoire :

« L’affirmation que leur corps leur appartient [aux femmes] est tout à fait dérisoire, il appartient à la vie et aussi, en partie, à la nation. »
(Jean-Marie Le Pen, interview au Parisien, 20 mars 1996)

« Il faut qu’il y ait une autorité, et nous pensons que l’autorité la plus qualifiée dans un ménage est celle de l’homme. »
(Jean-Marie Le Pen, La droite aujourd’hui, 1979)

« Les femmes maghrébines sont en rut, enfin en action, c’est la même chose. »
(Jean-Marie Le Pen, discours du 8 juin 1984)

{#TITRE,#URL_ARTICLE,#INTRODUCTION}

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Raccourcis : {{gras}} {italique} -liste [bla->url] <q> <quote> <code>.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom