Le Jeudi de la Coloc

10 janvier 2002,
par Romy Têtue

Mots-clefs associés à cet article :

Rendez-vous incontournable de tous les futurs colocataires parisiens, le jeudi de la colocation, organisé par le site colocation.fr, a lieu tous les premiers jeudi de chaque mois. Le 10 janvier dernier, j’y étais !

On m’avait prévenue d’un moqueur : tu n’y trouveras que des futurs colocataires qui cherchent comme toi, mais pas d’appart. Et à la fin de la soirée tout le monde a un coup dans le nez et est d’accord pour cohabiter avec n’importe qui !
Qu’à cela ne tienne, je suis allée voir tout de même : bonne ambiance. Le bar ressemble à un appartement sympathique où des colocataires auraient organisé une fête.

L’entrée est payante (4 euros), mais on reçoit en échange un badge avec mention de son prénom et des arrondissements parisiens où l’on recherche une colocation ; plus un crayon (toujours utile pour noter les petites annonces d’appart accrochées au mur !) et un coupon pour une boisson gratuite : bière ou sangria. J’ai quand même du insister pour avoir un jus d’orange : je ne bois pas d’alcool.

Dur-dur après de déambuler seule parmi des gens tous également seuls (je suis un peu timide ;-). Finalement, la conversation s’engage, avec les inévitables questions : as-tu déjà habité en colocation ? et ça s’est bien passé ? etc, etc...
Certain(e)s sont accompagné(e)s d’un(e) ami(e), parfois de la personne chez laquelle ils sont hébergés temporairement. Beaucoup sont tout fraîchement débarqués à Paris, souvent pour des raisons professionnelles. Il y a même une fille qui cherche à caser son petit copain ! Elle vit elle-même en colocation avec deux copines, et n’a pas de place pour lui...
Moyenne d’âge : 25-35 ans. Peu ou pas d’étudiants.
Peu évoquent la série TV Friends [1], et il semble que la colocation s’envisage exclusivement entre deux personnes, de même sexe.

Au mur sont accrochées les petites annonces immobilières les plus récentes d’appartements de 3 à 6 pièces. Loyers exorbitants... c’est Paris ! On n’y trouve qu’une seule annonce de colocation.
Mais le plus intéressant ce sont les infos à glaner. C’est bien pour cela que je suis venue, et je ne suis pas déçue : je trouve réponse à toutes mes questions.
Deux conseillers, sagement assis à leurs tables, sont assaillis. J’apprends l’existence du Locapass, une aide pour le dépôt de garantie, la caution et aussi les travaux d’emménagement. J’ai confirmation que les allocations au logement sont moins élevées en colocation. Je sais un peu mieux comment se passe un contrat de location... J’apprends aussi qu’il existe un guide de la colocation.

Une femme avertie en vaut deux : je rentre chez moi à 23h30, ravie, parée pour chercher et trouver une colocation.
À bientôt !

Vos commentaires

  • Le 31 mars 2009 à 13:11, par roddo En réponse à : Le Jeudi de la Coloc

    c’est l’arnac complet !!
    2 personne qui proposent pour 200 qui cherchent !
    Normal, ceux qui proposent une colloc doivent faire la queue et en plus payer 10 euros !!
    Aucun intêret si ce n’est enrichir des personnes qui ont trouvé un bon filon !!
    Momey money money.... que ca en tête !
    Utiliser plutôt les nombreux sites en ligne gratuit (vraiment gratuits et non pas payant pour voir les num de tel ou l’adresse mail !!!) comme vivastreet ou encore kijiji !!!

  • Le 10 février à 12:54, par denis En réponse à : Le Jeudi de la Coloc

    oui on vend une soirée sur l’investissement locatif et les loyers pas cher de la loi scellier mais en fait le bar se fait sa soirée sur des étudiants qui galèrent, il y a des assistante sociale qui renseignent bien au crous pour les aides

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom