L’humiliation de notre Démocratie

23 avril 2002,
par Loki

Mots-clefs associés à cet article :

Le meilleur résumé de ce premier tour est l’humiliation de notre Démocratie, sic la presse chinoise.

Comment, nous, membres de la patrie des Droits de l’Homme, pouvons-nous tolérer l’hypocrisie typiquement française des réactions face à ce vote ?

Qui ose parler de vote contestataire, alors que les 16 candidats en lice représentaient un des plus large panel jamais offert aux électeurs pour une présidentielle, où quasiment tous les mouvements politiques étaient représentés ?

  1. Le président sortant, incrédible lui-même quant au programme politique qui l’avait propulsé en 1er favori, tendant le flambeau brulant de l’insécurité à l’ennemi juré de la Démocratie, au xénophobe totalitariste.
  2. Le souffle démagogique envenimé des mass-média soufflant sur la flamme toujours plus grande du FN et l’immobilisme du camp adverse face à la dérive extrémisante, sachant pourtant bien que les ennemis jurés de nos ennemis, mentionnés à demi-mots, font la richesse de notre pays : le mélange des cultures et des ethnies [1].
  3. Toujours porté par les mass-média et grand gignolesques, junkies du loft et des émissions télévisées où les cerveaux atrophiés demeurent au chaud dans les écrins de coton, les sondages viennent à la rescousse des manipulateurs d’audimat, promettant les débats des clivages habituels, droite vs gauche. Les simplets qui n’ont compris du terme Démocratie ni le sens ni le devoir qu’ils ont envers elle. Les simplets s’enivrent du dernier rayon de soleil de la Liberté, ne sachant se projeter dans l’avenir à cause de leur cerveau grippé par les abrutissements économiques et publicitaires. Ils sont devenus de simples vaches acheteuses, faisant où on leur demande de faire. C’est la société de consommation, qui montre là ses réelles limites.
  4. Le socialisme au pluriel, qui ne se conjugue plus qu’au singulier par d’orgueil, reste sur ses positions, celles du schisme multicéphale. S’abreuvant des résultats de sondage distillés par des pseudo-spécialistes de la communication, qui semble-t-il, ont appris la communication la veille pour le lendemain, le parti qui a fait son temps pour la France durant son quinquennat ne peut ne pas être présent au second tour. Abstentionnisme ? Qu’est-ce ?
  5. Fasciste : Aujourd’hui le qualificatif fasciste est employé le plus souvent pour fustiger racisme, totalitarisme, impérialisme ou des procédés comme recours à la terreur, la restriction de certaines libertés, etc. (Quid 2001). Il suffit donc de seulement savoir lire pour connaitre une des vraies définitions du mouvement de Le Pen — mais l’apprentissage de la lecture ne sera réservée sous un règne LePeniste qu’aux enfants mal nés. Comparer les idées qu’il prône à celles que prônait Adolf Hitler en 1933, sa probable idole, ne me semble pas ridicule : la Shoa est l’extermination systématique des lecteurs de la Thora. les Français qui se pavanent comme des coqs, montrant les plumes de leur histoire aux nations diverses n’ont-ils reçus aucun enseignement du dernier siècle ? Mais que fait la LICRA ?

Sauvons notre démocratie et acceptons de remettre en question nos certitudes. L’amour que nous avons pour la langue Française et pour l’histoire de ce pays de la vieille Europe ne doit pas obscurcir notre jugement critique face à ses dérives.

Vive la liberté,
vive les Droits de l’Homme !

{#TITRE,#URL_ARTICLE,#INTRODUCTION}

Répondre à cet article

modération à priori

Attention, votre message n'apparaîtra qu'après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Raccourcis : {{gras}} {italique} -liste [bla->url] <q> <quote> <code>.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom