Ici on vote Sarko, c’est bon pour les plantes

23 avril 2007,
par Romy Têtue

Mots-clefs associés à cet article :

Ici s’informer coûte cher en temps et en pugnacité. Par contre, les parterres municipaux sont très joliment fleuris. On appelle ça de la « qualité » de vie. Et ça fait baver les parisien-e-s...

Ici il faut bien vingt minutes pour trouver un journal, quand chez moi il suffit simplement de traverser la rue. Et encore, plutôt que d’aller ensuite le lire au café du coin en compagnie de la populace multilingue et multicolore de mon quartier, cette fois-ci je file, trop pressée de quitter cette rue provinciale qui se meurt d’ennui dès le lundi matin, au coin de laquelle point de café bigarré ne se trouve. Ce faisant, je réussis à me mettre en retard d’une demi-heure au travail. Pourtant je n’ai pas lambiné ; c’est à peine si je l’ai feuilleté, ce fichu journal ! Et vu comme la journée de travail démarre en trombe, je ne le lirais sans doute pas avant midi, et encore...
Il semble qu’ici, s’informer soit un luxe dont il vaudrait mieux se passer pour plus d’efficacité.

Nous sommes un jour d’avril, un de ces jours tonitruant de printemps, où les oiseaux chantent à tue-tête depuis cinq heures du matin. Un lendemain d’élection présidentielle. Premier tour. Je souhaite connaître les scores que chacun des douze candidats a fait dans chaque région. Savoir dans quel pays je vis. Évidente curiosité pour un lendemain d’élection, n’est-ce pas ? D’ailleurs j’entendais ce matin à la radio, que les kiosques à journaux parisiens étaient pris d’assaut. Mais ici, je ne suis pas certaine de pouvoir satisfaire ma curiosité : il faut se lever de bonne heure pour trouver un journal.

Cependant aujourd’hui j’ai bon espoir. Français et françaises ont voté massivement hier : ils n’ont jamais été aussi nombreux à se rendre aux urnes pour une élection présidentielle, avec un taux de participation record qui avoisine les 85 %. Puisque mes concitoyens sont, cette année, bien moins indifférents, sans doute, que ceux qui résident par ici chercheront à s’informer tout comme moi. Je devrais donc trouver sans mal l’information que je cherche au kiosque à journaux local, que dis-je : à la Civette-PMU-tabac-presse de la rue commerçante.

La personne qui y vend les journaux ne sait pas me renseigner. C’est incroyable, mais elle ne sait même pas si des résultats détaillés sont publiés, encore moins dans quel journal ! Un lendemain d’élection, vous plaisantez !? Non. Il faut que j’épluche ses présentoirs pour moi-même l’édifier sur la marchandise qu’elle vend. Et comble de l’ironie, c’est dans le Parisien, qu’hier encore un provincial moquait, que je trouve les résultats régionaux recherchés. On trouve aussi, depuis six heures ce matin, les résultats des 36 000 communes de France sur lefigaro.fr. Encore faut-il avoir accès à Internet.

Ici ? Ce n’est pourtant pas le bout du monde. C’est une belle bourgade de France, une sous-préfecture du Gâtinais, qui compte plus de 15 000 habitants et habitantes. Et il est question que je m’y installe prochainement avec mon amoureux. À propos... Parisiens et parisiennes qui jalousez mon sort et m’encouragez à quitter Paris, lâchez-moi la grappe avec vos mièvres rêves de p’tits zozios qui chantent dans les branchages fleuris : si cela vous manque tant, qu’attendez-vous pour partir vous installer en province ? Oh comme je vous cède bien volontiers ma place !

Car ici tout fleure bon la douceur de vivre : les parterres des ronds-points sont soigneusement entretenus, les pittoresques canaux enjambés de ponts charmants, les rues bordées de bacs à fleurs plantés de tulipes aux couleurs délicieuses... Mais n’en demandez pas davantage : pour l’information citoyenne, passez votre chemin, ça n’intéresse personne, surtout pas le citoyen, encore moins la citoyenne.
Ici on n’habite pas des appartements, mais des maisons individuelles, loin de la pollution et du brouhaha de la circulation, avec d’agréables jardins, parce que « c’est mieux pour les enfants », parce qu’ici les femmes font des enfants, — parfaitement Madame —, et elles sont heureuses de les torcher, parce qu’ici « on sait prendre le temps de vivre ». Vous m’en direz tant ! Faut-il pour autant se complaire dans l’ignorance !? Et quelle vie originale et palpitante me vantez-vous là ! Quel ennui, oui !

Il est onze heures trente. Trop maussade, j’ai renoncé à travailler efficacement ce matin. J’entends brailler, dans le jardin mitoyen : une voix de femme s’égosille sur son enfant comme si c’était un chien. Tout va bien. L’air est doux. Ici on ne craint pas de voter pareillement Chirac, Le Pen ou Sarko d’une élection à l’autre [1], pourvu que les parterres soient toujours bien fleuris au printemps.

Je n’ose imaginer à quoi je ressemblerais, moi aussi, après quelques années passées ici... Non merci.

{#TITRE,#URL_ARTICLE,#INTRODUCTION}

Vos commentaires

  • Le 24 avril 2007 à 15:30, par Arlette Morin En réponse à : Ici on vote Sarko, c’est bon pour les plantes

    Bonjour Romy,
    Quelle chance d’avoir decouvert votre site.Votre redactionnel du 23 avril me confirme avec joie que mon fils a un nouvel amour.
    Je vous souhaite a tous les deux plein de bonheur.
    Une maman desolee, qui a des problemes de communication avec son fils.
    dure, dure la vie......

  • Le 25 avril 2007 à 21:56, par Julien En réponse à : Ici on vote Sarko, c’est bon pour les plantes

    Aaahh, pauvre Romy, habituee a la pollution parisienne, son brouhaha incessant, l’ignorance totale de son prochain, et cette fierte d’avoir le sentiment exacerbe d’appartenir a une caste superieure parce que residente parisienne.

    Je vous l’accorde, « votre » Paris reste la ville de la richesse culturelle a chaque coin de rue, musees, theatres, expositions et autres lieux d’enrichissement de l’esprit.

    Mais apprenez a decouvrir une region avant de lui porter ce jugement base sur quelques prejuges province contre region parisienne. Vous valez bien plus que cela.
    Il est vrai que Montargis un lundi matin ressemble bien plus a un hall de gare ferme qu’a une manifestation CGT parisienne.
    Je compte donc sur vous pour dynamiser notre ville et lui apporter le soupcon de folie et d’humour que vous savez retranscrire au travers de vos ecrits.

    Bienvenue a Montargis ...
    Amicalement et sans rancune !!!

    Julien, un Montargois (desole, il en faut bien un...)

  • Le 25 avril 2007 à 23:07, par Romy Têtue En réponse à : Ici on vote Sarko, c’est bon pour les plantes

    Notez que j’ai passé l’essentiel de ma vie en province et que je ne suis plus « résidente parisienne » (ce n’est pas vraiment le sujet).

    Qu’importe l’endroit : j’aimerais tout simplement pouvoir accéder à l’information écrite, sans que cela me coûte trente minutes de mon temps de travail. Et c’est précisemment parce que j’en suis à découvrir une nouvelle région que je prends ce critère en considération. Car pour moi, l’accès facilité à l’information (mais aussi à l’éducation et la culture) a bien plus d’importance que l’ornementation florale et le pittoresque, et j’ai toujours trouvé scandaleux que la seconde soit privilégiée sur la première, comme c’est malheureusement trop souvent le cas.

  • Le 10 mars 2008 à 10:53, par Romy Têtue En réponse à : Ici on vote Sarko, c’est bon pour les plantes

    Je ne pensais pas si bien dire ! Un an après, la ville est candidate à la quatrième fleur des villes et villages fleuris de France (j’vous jure, ça existe !), et vient de ré-élire sans hésitation, le maire de droite qui va renforcer le réseau, déjà important, de caméras de vidéo-surveillance urbaine. Souriez, vous êtes filmés !

  • Le 10 avril 2008 à 09:36, par veronik femme d’Achille En réponse à : Ici on vote Sarko, c’est bon pour les plantes

    Romy,

    On peut habiter dans le trou du cul du monde, torcher ses gosses sans les engueuler comme des chiens, aimer les fleurs (surtout les sauvages !) , ecouter france culture, lire, et surtout vive internet qui vient jusqu’à des paumés comme nous...tu demanderas à Achille si je ment !

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Raccourcis : {{gras}} {italique} -liste [bla->url] <q> <quote> <code>.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom