Halte à la violence contre les femmes

12 août 2004

Mots-clefs associés à cet article :

Selon Amnesty International, les violences intrafamiliales constituent en Europe, la première cause de mortalité et d’invalidité des femmes de 16 à 44 ans, avant le cancer ou les accidents de la route.

Dans l’ensemble des quinze Etats de l’Union européenne (avant l’élargissement à vingt-cinq), plus de 600 femmes meurent chaque année — presque deux par jour ! — sous les brutalités sexistes dans le cercle familial [1].

Partout dans le monde, des femmes subissent des actes ou des menaces de violence ; c’est une épreuve partagée, au-delà des frontières de la fortune, de la race ou de la culture. À la maison et dans le milieu où elles vivent, en temps de guerre comme de paix, des femmes sont battues, violées, mutilées ou tuées en toute impunité.

Cette violence — sur laquelle les organisations féministes attirent depuis longtemps l’attention des gouvernants — atteint, à l’échelle planétaire, un tel degré de virulence qu’il faut désormais la considérer comme une violation majeure des droits de la personne humaine, doublée d’un problème important de santé publique.

Amnesty International parle de scandale planétaire et tire la sonnette d’alarme en lançant une campagne exceptionnelle de deux ans : « Halte à la violence contre les femmes » (2004-2006) [2].

{#TITRE,#URL_ARTICLE,#INTRODUCTION}

Vos commentaires

  • Le 31 janvier 2010 à 17:29, par zizooooooooooooooooo En réponse à : Halte à la violence contre les femmes

    je voudrai bien savoir les causes et les consequences de la violence contre les femmes

  • Le 31 janvier 2010 à 18:48, par Romy Têtue En réponse à : Halte à la violence contre les femmes

    C’est un devoir à rendre pour demain ?

    La conviction, consciente ou inconsciente, que les femmes sont différentes des hommes au point de n’avoir pas droit au même respect, au même traitement, aux mêmes droits, est la porte ouverte à toutes les discriminations, jusqu’aux plus violentes.

    Cet intéressant dossier pédagogique d’Amnesty International évoque les causes et conséquences : Dossier Papiers Libres 2004 : Les violences contre les femmes.

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Raccourcis : {{gras}} {italique} -liste [bla->url] <q> <quote> <code>.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom