Festiblog 2009 : bin cha alors !?

Festival des blogs BD

27 septembre 2009,
par Romy Têtue

Mots-clefs associés à cet article :

Le festival des blogs BD ? Des heures de queue sans même voir Cha, mais j’ai fait le plein de nouvelles BD, chouette !

Je suis une fidèle lectrice de deux blogs dessinés, deux et guère plus, dont il se trouve que les auteures, Cha et Maliki, sont pile les deux marraines du FestiBlog, un festival de blogs BD qui s’annonce être la plus grande rencontre grand public spécialisée dans la bande dessinée numérique. Wôh. Découvrons.

J’ai fais plus de 2 heures de queue, mes Allumeuses sous le bras, en plein cagnard, sans même parvenir à atteindre la table où Cha dédicaçait. Deux heures ! À retenir : quand on souhaite une dédicace, mieux vaut venir à plusieurs, pour se relayer dans la queue afin de pouvoir profiter des stands alentour et pouvoir se ravitailler pour ne pas tomber d’inanition. Je n’ai pas osé l’astuce de Gally qui préconise de simuler la grippe A (H1N1) pour faire fuir tout le monde... Deux heures punaise ! Ce qui m’a laissé le temps d’apprécier le festival...

Le public est plutôt jeune, plein d’étudiants relax, beaucoup de tee-shirts illustrés, quelques chemises à fleur, des dreadlocks et des quelques audacieuses petites crêtes de couleur, mais aussi quelques pintades à hauts talons. J’ai croisé un tee-shirt sympa qui disait : La vie serait plus simple si j’avais le code source, héhé ! Il faut dire que le FestiBlog réussit un mélange des genres plutôt appréciable, mariant le geek et l’artiste.

Cha dessineDeux heures pendant lesquelles ma motivation n’a pas faibli. Pourtant c’est à peine si j’ai pu apercevoir les cheveux roses fushia de Cha... Elle dessine trop lentement pour absorber la queue des fans qui poireautèrent longuement et, pour la plupart, vainement. Le soleil cognait à s’en choper une insolation si bien qu’à la fin, mes neurones ayant fondu, je bargeotais allégrement. Heureusement, une distribution gratuite de smoothies ananas, bananes & coco préserva la forme et le moral des fans.

Je n’ai malheureusement par trouvé quel tome de Maliki contient ce strip hilarant sur l’impossibilité de travailler tranquillement quand on possède un chat. J’en ai profité pour découvrir d’autres talents. Parmi mes heureuses acquisitions :

  • Le goût du chlore, de Bastien Vivès (KSTR, Casterman, 2008) : une rencontre aquatique qui se fait tendre leçon de natation, où la piscine occupe toute la place, plongeant le lecteur dans une lente, silencieuse et paisible apnée. En savoir plus.
  • Romain de Mélaka (collection Mimolette, L’Association, 2003) : une histoire de collégiens et de premières amoures, terrible et poignante, qui remet Riad Satouf et son insipide Retour au collège à sa place : nombriliste et détestable. En savoir plus.
  • Moi je, d’Aude Picault (Warum, 2004) : un format mini, pour des instantanés certes narcissiques, mais saisis avec justesse et finesse, d’un trait souple et épuré. Délicieux !

J’ai découvert avec effroi que la BD souffrait, elle aussi, d’une tendance « girly », qui consiste à faire la promo, à peine déguisée, de l’industrie cosmétique et des marchands de sacs et chaussures, sous forme de BD certes très agréablement dessinées, mais par des filles qui n’ont pour seule préoccupation que leur apparence, le désir de plaire et leur conformité aux stéréotypes commerciaux véhiculés par la presse féminine. Par pitié, cessez d’être tentées de les imiter, soyez vous-même !

Bien pratique malgré son format à l’italienne peu maniable et son affreux papier glacé à reflets ne facilitant pas la lecture debout, en posture d’attente de dédicace, le Dico des blogs (édité par Foolstrip) offre un panorama complet de la créativité de la blogosphère BD, que je suis allée explorer une fois rentrée chez moi. J’ai aimé les Mélakarnets, Méphistofélix, les frères crétins, le blog de Gally... Pour découvrir ce nouveau monde, le plus simple est encore de s’abonner à 30 jours de BD, un site qui publie différents auteurs, pour la plupart encore amateurs, à raison d’une planche par jour. Bonne lecture !

{#TITRE,#URL_ARTICLE,#INTRODUCTION}

Vos commentaires

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Raccourcis : {{gras}} {italique} -liste [bla->url] <q> <quote> <code>.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom