FEAN 2012

26 mai 2012,
par Romy Têtue

Mots-clefs associés à cet article :

Compte-rendu du 6e Forum Européen de l’Accessibilité Numérique (FEAN) dont le thème était : « Placer l’accessibilité numérique au cœur des systèmes d’information ».

Y aller progressivement, mais dès le début

Bruno Ménard a apporté un témoignage passionnant du parcours de Sanofi dans la mise en accessibilité de ses services internes. Sanofi, grand groupe pharmaceutique français, se devait d’avoir cette préoccupation. Les leçons à tirer de ce parcours :

  • commencer par les fondamentaux,
  • rester modeste et progresser pas à pas, en commençant par le premier niveau (A/Bronze),
  • enfin, mieux vaut 50 % d’applis accessibles à 80 % que 10 % d’applis accessibles à 100 %.

S’il y avait un message à faire passer, ce serait de prendre en compte la problématique le plus en amont. Dans le cas contraire, il estime que la prise en compte tardive de l’accessibilité occasionne un surcoût d’un quart du budget global.

L’accessibilité, c’est un retour sur investissement « gagnant-gagnant » témoigne Sanofi. On n’en mesure jamais assez la nécessité. Par exemple, lors de la mise en place de traductions en langues des signes, la surprise a été grande face à la forte demande, qui était bien au delà des besoins initialement estimés.

L’accessibilité concerne bien plus de monde qu’on ne croit

Microsoft a crée le poste de directeur de l’accessibilité, le Chief Accessibility Officier (CAO), occupé par Robert Sinclair. Celui-ci parle moins au nom de Microsoft que pour l’accessibilité en général.

L’accessibilité concerne bien plus de monde qu’on ne croit. Pour n’évoquer que les handicaps : vision (1/4), audition (1/5), motricité (1/4), cognition (1/7). Mais face au 15 % de la population qui vit avec un handicap, il ne faut pas oublier que 100 % de la population vieillit chaque jour.

Il faut faire comprendre aux concepteurs qu’il n’y a pas d’utilisateur type, ni d’utilisateur moyen, mais une diversité d’utilisateurs ayant des difficultés différentes, qui peuvent se combiner entre elles. Chacun avec la même attente : « Je veux que la technologie fonctionne bien pour moi ».

Beaucoup ne comprennent pas l’accessibilité et l’abordent comme si c’était spécifique, comme si c’était le contraire de produire pour le grand public. C’est ainsi que beaucoup d’entreprises commencent par un produit « normal » puis en font une variante « accessible ». En procédant ainsi, elles perdent le bénéfice de l’accessibilité, qui consiste précisément à produire pour le plus grand nombre et donc satisfaire le plus de clients.

En mobilité

Pour montrer comment ordinateurs de bureau et applications mobiles accessibles changent la vie quotidienne des personnes handicapées Robin Christopherson d’AbilityNet a fait quelques démos épatantes, tweetant en direct depuis son smartphone, via synthèse vocale. L’application Siri sur iPhone 4S repose sur le traitement du langage naturel (oral) pour répondre aux questions, envoyer des messages, fixer des rendez-vous ou passer des appels, etc. Voir le site dédié : siri-et-moi.fr

Renaud Cornu-Emieux, directeur de l’Ecole de Management des Systèmes d’Information, rappelle que l’ordinateur de bureau n’est plus l’engin le plus utilisé pour accéder au Web : les usages mobiles (smartphones et tablettes) ont explosé. Pour lui, il y a convergence entre les besoins d’accès mobile au système d’information, la conception pour tous et l’accessibilité numérique.

Comment améliorer la formation à l’accessibilité ?

Comment améliorer la formation à l’accessibilité ? demande la salle. Car il y a encore beaucoup trop d’ingénieurs qui sortent des écoles sans en avoir entendu parler.
— Il n’y a pas que les ingénieurs ! les décideurs aussi ! Il faut éduquer non seulement les concepteurs, mais aussi les ingénieurs, les décideurs, les leaders d’entreprise, etc. Oui il reste un gros travail de vulgarisation à faire.

La table ronde était particulièrement intéressante, notamment par la présentation de méthodes et outils pour mettre en place la conformité aux WCAG :

Voir en ligne : http://inova.snv.jussieu.fr/evenements/colloqu (...)

{#TITRE,#URL_ARTICLE,#INTRODUCTION}

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Raccourcis : {{gras}} {italique} -liste [bla->url] <q> <quote> <code>.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom