Faut-il dire « mail » ou « courriel » ?

23 juin 2009,
par Romy Têtue

Mots-clefs associés à cet article :

Bien que « courriel » soit l’abréviation officielle, le vocabulaire français sur le courrier électronique reste instable et l’usage hésite encore parmi plusieurs termes.

E-mail : anglicisme déconseillé

Très courant, le mot « e-mail » (prononcé /imɛl/ ou /imel/) est l’abréviation anglo-américaine de « electronic mail », soit « courrier électronique ». C’est un anglicisme déconseillé. La majuscule n’a pas de raison d’être, sauf en début de phrase (cas rare en français). Attention, omettre le trait d’union est une faute : en français « email » évoque davantage l’émail dentaire que le courrier électronique.

Mail : faux-ami

Jeu de mailLe mot « mail » est très employé, mais il s’agit d’un faux-ami, en anglais ainsi qu’en français.

En anglais, le mot « mail » désigne soit le courrier postal, soit une cotte de mailles. Cependant mail tend à désigner aussi le courrier électronique, et non plus uniquement postal : le verbe « to mail » remplace progressivement « to send an e-mail » (envoyer un courrier électronique).

En français, un « mail » (prononcé /maj/ comme le mot « maille ») est une avenue plantée d’arbres et qui était à l’origine un espace réservé pour le jeu de mail ; c’est aussi une voie piétonnière de grande largeur, dans une zone urbaine.

Mél. : symbole inusité

La fausse abréviation « Mél. », contraction de « message électronique », n’est pas un nom mais un symbole, proposé en 1997 par la DGLFLF (Délégation Générale à la Langue Française et aux Langues de France) pour préfixer une adresse électronique, comme on utilise « tél. » pour indiquer un numéro de téléphone. Mais ce mot ne s’est pas implanté, dans aucun pays francophone.

Courriel : terme officiel

D’origine québécoise (1990), le mot « courriel » est la contraction de « courrier électronique ». Il est agréablement explicite en plus d’être de jolie consonance, si bien que de nombreux locuteurices francophones l’ont adopté. Accepté par l’Académie française, présent dans les dictionnaires courants, ce terme a été rendu obligatoire en France pour les textes officiels, depuis le 20 juin 2003 par la DGLFLF.

En Europe, courriel est encore trop peu fréquent. Pour bien parler français et s’assurer d’être compris en francophonie, aussi bien au Québec où l’anglicisme « e-mail » est très rare qu’en Suisse où « courriel » est une étrangeté, il est recommandé de préciser les deux, par exemple : « Merci de répondre par courriel (e-mail) ».

Vocabulaire du courrier électronique

Vocabulaire du courrier électronique
De quoi parle-t-on ? terme anglais terme français correct
Le système de courrier électronique en tant que tel electronic mail

e-mail

courrier électronique

courriel

Logiciel servant à lire et envoyer des courriers électroniques user Agent client de messagerie
messagerie électronique
messagerie
Boîte de réception qui permet de recevoir les messages mailbox
inbox
boîte aux lettres
BAL
Le message transféré par une messagerie électronique email message électronique
courriel
Message électronique non sollicité spam pourriel
Adresse permettant l’identification d’un utilisateur et l’acheminement des messages qui lui sont destinés e-mail address adresse de courrier électronique
adresse électronique
adresse courriel
Signe « @ », utilisé comme séparateur dans les adresses électroniques at arobase

chez

{#TITRE,#URL_ARTICLE,#INTRODUCTION}

Vos commentaires

  • Le 23 juin 2009 à 10:22, par Maïeul En réponse à : Faut-il dire « mail » ou « courriel » ?

    pour « l’adresse de courrier électronique » j’utilise couramment, par métonymie sans doute (ou alors par flemme) courriel.

    par exemple : mon courriel est toto@truc.tld

    d’ailleurs, toi même sur ton form de forum tu propose de remplir le champ « courriel »

    bizarrement, à l’oral j’utilise plus souvent mail, alors qu’à l’écrit je dis courriel (question de longueur de mot amha)

  • Le 24 juin 2009 à 23:48, par James En réponse à : Faut-il dire « mail » ou « courriel » ?

    Sur la forme :

    Pour remplacer le point d’interrogation de ton tableau, on parle de « User Agent » pour le logiciel en anglais.

    Sur le fond, je rejoins Maïeul :

    Je ne me vois pas dire « courriel » à qui que ce soit, béotien ou grand expert de la chose informatique, mais je me vois bien me prendre la tête pendant des heures pour savoir comment l’écrire :)

    Tout bien réfléchi, et parce que le courrier, la lettre épistolaire, tend à disparaitre, du moins dans mon univers, je me demande si « courrier » ne va pas prendre toute la place...

  • Le 25 juin 2009 à 00:03, par Romy Têtue En réponse à : Faut-il dire « mail » ou « courriel » ?

    J’ai adopté « courriel », depuis assez longtemps, très naturellement, sans trop me poser de question. Mais... est-ce que je l’emploie à l’oral ? je crois que je dis plutôt « message », « courrier électronique » et « adresse mail ». Je ne dis « mail » que par mimétisme avec un interlocuteur, et je n’ai jamais aimé, car c’est flou et source de malentendus, puisque ça désigne autant le message, que l’adresse ou le service.

    Encore merci James : c’est corrigé :-)

  • Le 28 juin 2009 à 13:09, par AxeNet En réponse à : Faut-il dire « mail » ou « courriel » ?

    Merci pour ce cours de français. Pour ma part, je me contente de m’assurer que le lecteur comprenne le sujet. « Mail » ou « email » me semblent être entrés dans les moeurs, non ?
    J’utilise d’ailleurs aussi assez souvent les mots : parking, loft, hamburger, etc.
    J’avoue toutefois être plus allergique à des termes comme « promotionner » en lieu et place de « promouvoir » , ce n’est qu’un exemple.

  • Le 31 mai 2013 à 15:40, par quote En réponse à : Faut-il dire « mail » ou « courriel » ?

    La sotte prétention des Français à tout régenter, seuls et de façon exclusive, dans la langue française, pour le présent comme pour le futur, est illustrée de la façon la plus caricaturale par l’affaire de la création d’un équivalent français de l’anglo-américain e-mail […]. Le bon sens a fini, non sans mal, par triompher et la France, contrainte et forcée, a abandonné ce « maudit » mél […]. Nous avons en tout cas, en la circonstance, montré une fois de plus notre manque total d’esprit de coopération francophone et confirmé cette arrogance qu’on nous reproche tant et qui rend évident, une fois de plus, que nous nous jugeons les seuls propriétaires de la langue française.

    J’ajoute que non seulement « courriel » a permis, comme on pouvait le prévoir, de créer le dérivé verbal « courrieler », mais qu’il a engendré, au Québec du moins, (mais peut-être en userons-nous à notre tour un jour), le terme « pourriel » qui désigne joliment les « courriels » importuns et souvent porteurs de virus qui, de plus en plus, envahissent nos messageries électroniques et que nos machines appellent "spams".

  • Le 2 septembre 2015 à 02:42, par quote En réponse à : Faut-il dire « mail » ou « courriel » ?

    Avis d’un membre de la Commission de terminologie et de néologie dans le forum WordReference.com en décembre 2014 :

    Pour demander l’adresse électronique : dans l’administration notamment, on est contraint d’employer « adresse de courrier électronique » ou, en abrégé, « adresse électronique » (…). Ne pas demander « Quel est votre courriel ? » ("Courriel" = "message électronique".)

    Cela étant, dans le le langage parlé et dans les entreprises commerciales, on lit et entend souvent des phrases du type : « Pouvez-vous me donner votre adresse mail ? ». Ou même « …votre/ton mail ? ».

    En ma qualité de membre de la Commission de terminologie et de néologie, je suis l’emploi de nombreux termes officiels ; à ce titre, je considère qu’il est excessif d’écrire que le néologisme officiel courriel « n’est guère employé » (même s’il est vrai qu’il est encore nettement moins utilisé que, notamment, « mail ») ! […] Déjà, dans l’administration française, « courriel » est d’usage obligatoire.

  • Le 15 mai à 11:17, par Arthur En réponse à : Faut-il dire « mail » ou « courriel » ?

    personnellement j’aime bien la contraction mel pour « adresse électronique » (et url pour « site ouebe »), tout comme on met tel (et on mettais fax) comme abréviation.

    courriel a un double sens, à la fois lié au message ("envois moi un courriel") et à l’adresse ("c’est quoi ton courriel ?"), qui est dérangeant....

    j’aime bien aussi le « pourriel » des québécois (pour le « spam »)

  • Le 19 juillet à 16:36, par Pic Pierre En réponse à : Faut-il dire « mail » ou « courriel » ?

    Merci j’ai la réponse..... à l’avenir j’écrirai...... e-mail
    Bonne fin de journée .

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Raccourcis : {{gras}} {italique} -liste [bla->url] <q> <quote> <code>.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom