Erreurs d’accessibilité courantes

26 juin 2019,
par Romy Têtue

Mots-clefs associés à cet article :

En février 2019, le centre WebAIM a évalué l’accessibilité des pages d’accueil d’un million de sites web. Riches d’enseignement, les résultats brossent un un tableau plutôt sombre de l’état actuel de l’accessibilité du Web puisque 97,8 % des pages d’accueil présentent des erreurs !

Cette évaluation se base uniquement sur les problèmes détectables automatiquement (à l’aide de WAVE), qui constituent une petite partie des erreurs possibles. Cela signifie que le niveau de conformité aux WCAG 2 de ces pages est très faible, sans doute inférieur à 1 %.

Autre enseignement, bien que les erreurs soient nombreuses, les types d’erreurs détectés sont relativement peu nombreux :

  1. Contrastes insuffisants : le manque de contraste des textes est le problème la plus courant, présent sur la grande majorité (85.3 %) des pages analysées. Seules 4,6 % présentent un contraste suffisant sur tous les éléments (pas seulement textuels) de la page.
  2. Alternatives textuelles incorrectes : 68 % des pages ont des images dont l’attribut alt est manquant ou vide, causant des liens vides, ou dont l’alternative est douteuse (tel que alt="image").
  3. Liens vides : 58.1 % des pages proposent des liens vides et 24,4 % ont des liens à l’intitulé ambigu (comme « cliquez ici », « lire la suite »…). Seulement 9,6 % des pages disposent de liens d’évitement.
  4. Formulaires sans étiquette : 52.8 % des pages présentent des champs de formulaire sans étiquette (<label>, aria-label ou aria-labelledby). Les pages avec au moins une étiquette manquante présentent en moyenne une trentaine d’autres erreurs.
  5. Document mal structuré : 37,6 % des pages n’ont aucune région ARIA landmarks. Environ la moitié possèdent bien <header>, <footer> et/ou <nav>. Mais seulement 23.5 % possèdent l’élément principal <main>. À noter : ces dernières présentent en moyenne trois fois moins d’erreurs que les autres.
  6. Titres incorrects : 36,3 % des pages ont une hiérarchie de titres brisée (titres sautés) et 14,9 % des pages ne comportent aucun titre.
  7. Pas de langue déclarée : 33.1 % des pages n’indiquent pas la langue dans laquelle elles sont rédigées. Cependant, 74,1 % des pages ont un doctype HTML5 valide.
  8. Boutons vides : 25 % des pages contiennent des boutons sans intitulé.

La résolution de ces quelques types de problèmes aurait un impact positif significatif sur l’accessibilité du Web. La bonne nouvelle est que ces erreurs sont parmi les moins compliquées à résoudre.

La nature basique de ces erreurs indique aussi que le niveau des développeurs (et/ou frameworks et/ou CMS utilisés) est faible en accessibilité et, plus précisément, en sémantique HTML.

À celleux qui se demandent par où commencer, en accessibilité, cette étude donne des réponses :

  • mettez en place un outil de test automatique (même s’il ne détecte qu’une petite partie des erreurs, celles-ci sont nombreuses) ;
  • donnez-vous pour objectifs d’éviter les erreurs ci-dessus listées, comme autant de quick wins (plutôt que d’ambitionner d’emblée la conformité aux WCAG) ;
  • et formez les développeurs au HTML (et les designers à l’accessibilité).

Voir en ligne : https://webaim.org/projects/million/

{#TITRE,#URL_ARTICLE,#INTRODUCTION}

Répondre à cet article

forum message

Raccourcis : {{gras}} {italique} -liste [bla->url] <q> <quote> <code>.

Qui êtes-vous ? (optionnel)

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom