romy.tetue.net

Conception web, UI et UX,
sémantique, ergonomie et accessibilité.


Éditeur de code : Dream ou Coda ?

4 février 2009, 6 décembre 2009,
par Romy Têtue


J’ai eu l’occasion dernièrement de tester simultanément deux éditeurs de code : Dreamweaver CS3 et Coda 1.6.2.

Dès que j’en ai l’occasion j’essaye de changer d’éditeur, dans l’espoir un peu maso de trouver mieux que ce cher vieux Dream qui fait rigoler dans les chaumières. Je joue le jeu, en développant pour de vrai quelques projets sous Coda, comme je l’aurais fait sous Dream.

Ça me parle dans ma langue ! Premier avantage à Dream, dont l’interface est en français tandis que Coda est en anglais. Mais ce n’est pas bloquant, poursuivons. Mon premier sentiment : complexité et sérieux poussiéreux pour Dream et simplicité enfantine pour Coda, plus attrayant. Voici mes retours, en vrac :

  • Coda n’auto-complète pas les entités HTML ! et il ne complète pas les balises HTML invalides là où Dream remplace automatiquement <br> par <br /> par exemple, ce qui évite de s’attarder sur ce genre de détails triviaux.
  • Coda auto-complète le CSS, mais uniquement dans une feuille de style, pas dans un fichier HTML ! Il ne propose pas, contrairement à Dream, de sélecteur de couleurs ni de formulaire d’upload de fichier graphique pour compléter les propriétés (color et background par exemple).
  • La coloration syntaxique des CSS est bizarre, mais c’est peut-être une question d’habitude. Problème : elle est difficilement personnalisable dans Coda.
  • Ah ça c’est con : dans Coda, après une recherche, les fichiers trouvés sont listés, mais il faut « déplier » pour voir les occurrences dans un même fichier. Pénible. Autre petit plus à Dream qui affiche le nombre total de résultats trouvés pour une recherche donnée, ce qui est parfois la seule chose qu’on voulait connaître.
  • Dans Dream, je peux afficher à l’écran, côte à côte, la liste des fichiers locaux, la liste des fichiers sur le serveur (pratique non ?) et la liste des fichiers trouvés (suite à une recherche). Pas dans Coda, où je n’ai qu’une de ces vues à la fois. Bouh !
  • Trop cool, je peux SVN avec Coda ! Je n’y suis pas aussi à l’aise qu’en ligne de commande mais c’est sans doute une habitude à prendre. Ça n’empêche que j’apprécie pouvoir, en FTP, synchroniser automatiquement fichiers locaux et distants avec Dream, d’un seul clic, sans me préoccuper de ma position dans l’arborescence.
  • Dernier petit avantage à Dream : le menu « Fichier > Ouvrir les fichiers récents » qui, comme son intitulé l’indique permet de retrouver rapidement l’un des 10 derniers fichiers sur lequel on a travaillé récemment. C’est bien pratique car mine de rien, en intégration on ne fait que ça : des petites modifications de fichier en fichier, non sans aller-retour.

J’en reviens finalement à Dream, malgré la poussière. Coda est trop simpliste et ne fait pas le poids en auto-complétion, ce qui a pour inconvénient majeur de ralentir ma vitesse de frappe. C’est rédhibitoire : qui accepterait de tout faire pareil ou presque, mais en y perdant plus de temps qu’avant ?


Voter pour cet artice sur hellocoton.fr Netvibes Del.ico.us

Vos commentaires

  • Le 6 février 2011 à 16:30, par Pablo Gravatar En réponse à : Éditeur de code : Dream ou Coda ?

    Bonjour,
    Si Coda est « simpliste » il répond à mes attentes et surtout n’est pas l’usine à gaz DW. J’ai débuté avec DW il y a des années et j’avoue que Coda me séduit. Certes, il lui manque quelques éléments cruels comme le ’collapse’ ou encore la complétion html, bien que, contrairement à ce que vous publiez, je ne veux pas qu’un éditeur corrige de lui-même les balises… pour tout vous dire je suis un maniaque du code et j’aime saisir les six caractères du ’br’ sans « auto-intervention » :))) Pour le reste, je dirai que j’ai choisi Coda pour sa simplicité et une interface très agréable… Le reste, je souscrit totalement à ce qui a été rédigé. Voilà pour mon simple avis. Bien à vous tous et excellente continuation.

  • Le 6 février 2011 à 16:36, par Pablo Gravatar En réponse à : Éditeur de code : Dream ou Coda ?

    Autre chose (pardon de reposter) que ne fais pas Coda et qui était bel et bien pris en charge par DW c’est le voilage des dossiers (ou répertoires). Quand vous modifier certains fichiers en local vous avez dans DreamW la possibilité de les voiler pour qu’ils ne soient pas publiés en distant (par exemple les paramètres de bases de données ou des dossiers avec du code provisoire… Hélas, malgré mes relances chez l’éditeur, cette méthode ne verra pas le jour tout de suite. Dommage, du coup il faut être prudent si vous intervenez sur des fichiers liés à votre serveur local par exemple… (j’espère que c’est assez clair :))) )

Un message, un commentaire ?


Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d'abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n'oubliez pas d'indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom