Créez votre flux RSS

2 novembre 2005,
par Romy Têtue

Mots-clefs associés à cet article :

Voici comment créer un flux RSS sur votre site, de façon manuelle ou automatique, ce qui mettra un fil de diffusion des nouveautés à disposition de vos internautes.

Méthode manuelle

Un flux RSS peut être créé manuellement avec un simple éditeur de texte. Il s’agit de lister les pages que l’on souhaite diffuser par syndication, et de mettre ce fichier à jour à chaque fois que l’on veut diffuser une nouvelle information.

Créez un fichier texte (.txt), que vous renommerez avec l’extension .rss, par exemple « index.rss ». Voici ce qu’il doit contenir :

Copiez-collez le code ci-dessus dans votre fichier index.rss en remplaçant les textes entre les balises par vos propres données. Placez ensuite ce fichier à la racine de votre site, sur votre espace d’hébergement.

Vérifiez son bon fonctionnement en le consultant dans votre navigateur (voir ci-après). N’oubliez pas d’annoncer son existence sur votre site en invitant les internautes à s’y abonner.

Convenable pour les petits sites statiques, cette méthode devient cependant fastidieuse dès lors que la fréquence des mises à jour augmente. Elle n’est évidemment pas praticable pour les sites dont le contenu est régulièrement mis à jour, c’est-à-dire la plupart des sites ayant une information à diffuser. Dans ce cas, il est conseillé d’automatiser la création du flux RSS.

Testez et validez votre flux RSS

Pour être considéré comme valide, le fichier doit tout d’abord être bien formé XML. La méthode la plus facile pour tester cela consiste à ouvrir votre fichier dans le navigateur Mozilla ou Internet Explorer qui vous mentionneront les éventuelles erreurs.

Voici le flux RSS du site RezoFem tel qu’il est affiché dans le navigateur Mozilla Firefox.

N’oubliez pas les balises de base du format RSS : <title>, <link>, <date>, <description>, et vérifiez que leur contenu est correct et reflète bien l’actualité de votre site. Il existe de nombreuses autres balises, la plupart optionnelles, qui permettent de mieux décrire son contenu, et aux autres sites de mieux utiliser ce contenu.

RSS est aujourd’hui le format de syndication le plus populaire. Ce n’est pas une norme, ni un standard du Web. Il en existe plusieurs versions, pas forcément compatibles : RSS 0.91 (Rich Site Summary), RSS 1.0 (RDF Site Summary), RSS 2.0 (Really Simple Syndication). Atom est un format de syndication libre mis au point de façon collaborative et qui constitue une alternative à RSS.

Ensuite, il faut tester sa validité. L’outil recommandé pour cela est le Feed Validator for Atom and RSS : soumettez l’adresse de votre flux à l’analyse de ce validateur qui vous signalera les erreurs.

Méthodes automatiques

Il existe plusieurs méthodes permettant d’automatiser la création du flux RSS. Il s’agit de créer un script chargé de récupérer les informations à syndiquer et de les écrire dans un fichier XML au format RSS.

  • Le moyen de plus simple est probablement d’utiliser les services de sites externes (comme RSSify) qui prennent en charge cette création, pour peu que le site source ait inclu certaines balises spécifiques dans son code HTML.
  • Pour les plus bricoleuses, il est facile de programmer une fonction en langage serveur (comme Perl, PHP ou ASP), permettant l’exportation au format RSS de ressources sauvegardées dans un fichier texte ou dans une base de données.
  • Les systèmes de gestion de contenu (CMS), comme SPIP ou PHP Nuke, proposent une exportation automatique au format RSS des actualités diffusées sur le site. De même, les outils (Dotclear, Wordpress...) et services (Blogger, Joueb, CanalBlog, Typepad...) de création de blogs proposent généralement une exportation RSS des billets publiés.

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom