Des contresens dans SPIP

13 juillet 2011,
par Romy Têtue

Mots-clefs associés à cet article :

Dans SPIP, certains mots sont employés approximativement, ce qui ne facilite pas la compréhension. Comment renommer plus justement ?

Je n’ai pas besoin de faire un très long article pour critiquer SPIP.
Je trouve l’ensemble très satisfaisant. La seule chose qui me dérange est l’imprécision du vocabulaire. Cela entraîne des défauts d’ergonomie. [...] Mais ce n’est pas un défaut propre à SPIP, c’est tout le web qui hésite sur les mots. [...] Il y a un travail qui serait passionnant à faire sur l’adaptation des vocabulaires de la presse traditionnelle (papier, radio, télé) aux spécificités du web. C’est quelque chose de trop important pour le laisser se former exclusivement sous la plume des publicitaires !
— Message « Fwd : remarques sur SPIP », juin 2011.

Quelques notions importantes de SPIP sont ainsi désignées par des mots employés dans un sens approximatif : « sommaire », « mots-clés », « espace privé », « portfolio », « logo ». Les spipmestres s’y sont habitués, certains y sont attachés, parfois viscéralement, mais les nouveaux venus sont déroutés et n’y comprennent rien. Voici les appellations qui me chagrinent le plus.

sommaire
-> accueil !

Le sommaire et la table des matières sont des listes organisées de titres pour une information rapide sur les chapitres d’un livre ou document.

Dans SPIP, comme pour marquer un fort lien de parenté avec le livre, ce mot désigne la page d’accueil du site web, bien que celle-ci soit rarement un « sommaire » au premier sens du terme.
Sur le Web, cette page est couramment appelée « home page » ou « home », quelque soit la langue maternelle. Le fichier correspondant est généralement « index.html » ou « index.php » où le sélecteur parent distinctif (sur <body>) le plus conventionnel est « .home ».

On préférera donc « accueil » et « accueil.html ».

espace privé
-> interface SPIP ?

« Espace privé » désigne généralement un endroit, par opposition à l’« espace public », où l’on peut s’isoler, seul ou avec ses proches et intimes. Sur le Web, cela désigne un espace protégé, accessible individuellement sur authentification avec un mot de passe.

Votre espace privé
Dans SPIP, l’expression désigne l’interface utilisateur, qui permet de contribuer au site : l’espace privé est l’espace à accès restreint dans lequel les administrateurs et rédacteurs peuvent écrire des articles, des brèves, modifier la structure du site, suivre et modérer les contributions postées dans les forums, etc. dit cet article de la documentation officielle, C’est quoi cette histoire d’« espace privé » ?, dont les nécessaires explications montrent que ce n’est explicite pour personne. De plus, cette interface utilisateur n’est pas strictement « privée » puisque toute l’équipe de rédaction s’y connecte et peut y travailler en collaboration — un des points forts de SPIP. Ainsi n’importe quel « rédac chef » peut consulter tout ce que j’écris via cette interface, y compris mes brouillons que je croyais, à tort, privés.
Enfin certains sites proposent un « espace privé » frontal, un vrai, ainsi nommé, dédié à leurs internautes, qui ne sert pas du tout à éditer le site : dans ces cas c’est à se pendre pour se comprendre !

Le terme habituel pour désigner les coulisses d’un site est anglais : « back office » — en opposition à « front office » pour la devanture, appelée « site public » dans SPIP. Pour rester proche de l’esprit de SPIP, suggérons plutôt : « interface de rédaction » ? « salle de rédaction » ? ou tout simplement « rédaction » ?
L’actuel titre (<title>) de page « Votre espace privé » deviendrait « Votre interface rédactionnelle » et l’URL d’accès au back office serait complétée d’un « /redac » assorti, au lieu de l’historique « /ecrire » peu mnémotechnique (mais tous deux prêtent le flanc à l’erreur avec leur caractères accentués malvenus dans une URL), là où les CMS emploient souvent une URL en « /admin ».

J’aime bien « interface SPIP », tout simplement. Je renomme souvent le bouton d’admin du site public, pour afficher « SPIP » au lieu de « espace privé » et tout semble soudain évident. L’URL d’accès serait complétée de « /spip », naturellement. Car, pour le rédacteur, qu’est-ce que SPIP si ce n’est cette interface qui lui permet de publier sur le Web ?

bandeau
-> navigation SPIP ?

En webdesign le « bandeau » est un visuel horizontal, animé ou statique, rectangulaire. Souvent situé en haut de page, dans l’en-tête, il caractérise le site ou la rubrique. À ne pas confondre avec la « bannière », formellement semblable, mais ambassadrice, souvent publicitaire. Plus anciennement, c’est un élément architectural décoratif, horizontal.

Trois registres de navigation (prototype)

Dans SPIP, « bandeau » désigne le menu de navigation principal de l’espace privé, certes horizontal, mais qui pourrait aussi bien être vertical. On ferait mieux de l’appeler « navigation », tout bêtement ! Ou « navigation privée » pour préciser qu’il s’agit de la navigation haute de l’interface utilisateur... Pourquoi pas « navigation SPIP » (abrégeable en « navspip ») puisque c’est littéralement ce qui permet de naviguer dans le système de publication ?

bouton
-> item de navigation SPIP ?

En informatique, un bouton est un élément d’une interface graphique permettant d’exécuter des fonctions.

Dans SPIP, « bouton » désigne une entrée du menu de navigation principal de l’interface utilisateur. C’est ainsi que la documentation « Définir des boutons » ne permet pas comme elle l’annonce d’ajouter des boutons dans l’espace privé mais plutôt d’ajouter une entrée dans les sous-menus de cette nouvelle navigation, ici appelée « bandeau ».

Reconnaissons que la chose n’est pas aisée à nommer. Suggestions : « entrée de menu » ? « entrée » ? « item de navigation » ? « navitem » ? « navspipitem » ? Cf. : ticket 2176.

portfolio
-> album ?

Un portfolio est un dossier personnel dans lequel les acquis de formation et les acquis de l’expérience d’une personne sont définis et démontrés en vue d’une reconnaissance par un établissement d’enseignement ou un employeur.

Dans SPIP, sans rapport avec le démarchage, le terme désigne la galerie d’images associées à un article. Comme un « book » d’artiste ? Mieux vaut appeler cela « galerie ». Je préfère « album » qui, plus polysémique, permet de désigner aussi bien un album musical qu’un album photo. D’après moi cela devrait même être un objet éditorial à part entière (cf. : Mais où est passée la médiathèque de SPIP ?).

logo
-> logo...

Un logotype, plus couramment appelé logo, est une représentation graphique qui sert à identifier de manière unique et immédiate les sociétés, associations, institutions, produits, services, événements.

Dans SPIP, cela désigne l’image principale associée à un objet éditorial (article, rubrique, auteur, etc.) et qui permet de l’identifier. Le sens n’est donc pas trop détourné, mais peu usuel et consécutivement peu compris.
La chose n’est pas simple à renommer à cause de sa diversité : le « logo d’auteur » est en fait une « trombine » ou « avatar », le « logo de site » pourrait être une « favicon », le « logo d’article » peut être appelé « vignette », « aperçu » ou tout bêtement « visuel », tandis que le logo de rubrique peut être une « icône » ou même un « picto »... Ce n’est pas trivial, car il faudrait aussi renommer les balises en conséquence. Pourquoi pas #IMG_RUBRIQUE et #IMG_AUTEUR ? Ou #ICO_ARTICLE et #ICO_SITE ? Oh, gardons donc nos logos !

Ce mécanisme des « logos de SPIP » devrait être déporté dans un plugin, hors du core, et étendu afin de permettre de traiter de même d’autres éléments graphiques de la page web, comme le bandeau, qui pourraient bénéficier de balises appropriées comme #BANDO_RUBRIQUE et #BANDO_ARTICLE.

mot-clé
-> thème !

Un « mot-clé » est un terme servant à l’internaute pour préciser sa requête sur un outil de recherche.

Dans SPIP, les « mots-clés » servent à établir une navigation transversale et indépendante, comme expliqué dans la FAQ de l’administrateur SPIP. Le terme prête à confusion et induit en erreur : ce ne sont pas tout à fait des « tags » même s’ils peuvent constituer un « tagcloud », encore moins des « keywords », même s’ils peuvent être utilisés pour remplir les meta tags... Ce sont plutôt des « thèmes » !

Mais, plus généralement, la classification du contenu dans SPIP est trop contraignante, entre les rubriques affectables de façon unique et les mots-clés non arborescents que les contributeurs s’échinent à surmonter avec des « mots arborescents », des « mots partout », de la « polyhierarchie »... Mieux vaudrait fusionner tout ça en un seul objet éditorial, qui porterait un nouveau nom, comme « catégories », pour éviter toute confusion avec ses ancêtres dont il reprendrait toutes les caractéristiques afin d’en reproduire le comportement selon les besoins.

Et vous, quelles sont vos suggestions ?


Liste à compléter et discuter dans le carnet wiki de SPIP-Contrib : « Contresens et approximations », suite à la possible constitution d’une « Nomenklatura » dans SPIP.

Partagez cet article :

Voter pour cet artice sur hellocoton.fr Netvibes Del.ico.us

Vos commentaires

  • Le 15 juillet 2011 à 21:00, par acatonne (aka Alexandre) Gravatar En réponse à : Contresens de SPIP

    Bonjour,

    • Espace privé :
      Le plus courant me semble « administration du site »
    • Bandeau :
      C’est l’appellation que je trouve la plus floue. Clairement à mon sens il faudrait indiquer que ça appartient à l’administration
      Le menu d’administration
    • Logo : là je ne suis pas convaincu, car c’est le seul terme qui véhicule l’idée d’une image - unique - représentative d’un texte. Et c’est bien de conserver une appellation unique pour tous les objets.
      Picto ou favicon renvoient à des petits formats

    Il y a aussi squelette, mais ce serait tellement dommage de passer à template...
    A+
    A.

  • Le 16 juillet 2011 à 10:06, par Stanislas Gravatar En réponse à : Contresens de SPIP

    « Espace de rédaction » me semble restrictif (tout comme le terme « auteur ») car les personnes qui participent à un site ne sont pas seulement appeler à rédiger mais plus largement à contribuer en commentant les propositions d’articles, en relisant les textes pour corrections typographiques, en ajoutant les mots clés appropriés, en faisant respecter la charte éditoriale, etc. Donc « espace de contribution » me parait refléter davantage la réalité.

    L’url pourrait devenir « contrib » donc sans le problème des caractères accentués.

    J’aime bien la proposition de « thèmes » ou « catégories » à la place de « mots clés » ce qui laisserait la place à « mots techniques »...

    Stanislas

  • Le 23 juillet 2011 à 20:50, par claude Gravatar En réponse à : Contresens de SPIP

    bonjour,

    pour l’espace de rédaction, oui bien que je trouve un peu restrictif (c’est aussi l’espace d’administration)

    pour les « mots-clés », la définition me surprend. Ce terme existait avant Internet et je l’utilise d’abord dans le sens biblio-économique du terme, tel que l’utilisent les bibliothèques et centres de doc. Il existe aussi des dérives — auxquelles je participe grandement — pour en faire beaucoup d’autres choses :)

    La saisie de mots dans les formulaires de moteurs de recherche est abusivement nommé « mots-clés » alors que la réponse provient généralement d’une recherche en texte intégral — qui peut plus ou moins bénéficier d’un algorithme améliorant la pertinence (proximité des termes, etc.) — et non d’une liste indexée faisant autorité.

    Claude

  • Le 24 juillet 2011 à 16:07, par Romy Têtue Gravatar En réponse à : Contresens de SPIP

    @acatonne : « squelettes » est peut-être folklorique mais ce n’est pas un contresens. C’est un terme que j’ai plusieurs fois entendu être spontanément utilisé par des néophytes, indépendamment de SPIP, avant « template » ou « gabarit » qui sont liés à une connaissance minimale du métier, ce qui n’a jamais été un prérequis à l’utilisation de SPIP.

    @stanislas : on peut en avoir des usages différents, mais SPIP est d’abord un système de publication où des auteurs rédigent des articles... Ce vocabulaire correspond à l’identité de l’outil.

    @claude : oui, la définition est un peu courte, mais ce qui est ainsi désigné dans SPIP n’a qu’un faible rapport : c’est une classification alternative qui sert à tout (navigation thématique, nuage de mot-clés, barre de nav, mises en pages, édito, diaporamas, etc.) et que le mot « thème », plus vague et avantageusement polysémique, identifierait mieux.

  • Le 18 août 2011 à 11:32, par Bucé Gravatar En réponse à : Contresens de SPIP

    Bonjour,

    Que penser de ce petit bloc informatif sur votre site : « Il me plaît de contribuer à des projets libres, tel que SPIP, un système de publication développé de façon collaborative, en open source, depuis 2001. » ?

    « Open source » dites-vous ! C’est un peu restrictif pour désigner un logiciel libre répondant aux objectifs proposés par Stallman !

    Plaisanterie mise à part, vos réflexions sur le vocabulaire de spip et sur la terminologie (par ex sur les « webdesigners ») sont très intéressantes. Je reviendrai ! - CTRL D -

    Bucé

  • Le 21 octobre 2011 à 14:53, par Marion Gravatar En réponse à : Contresens de SPIP

    Hello Romy,

    Je crois que tu as fait l’impasse sur le nom qui à mon sens dans SPIP est le moins adéquat de tous : il s’agit du nom « auteur ». En effet, les auteurs d’un site SPIP sont loin d’être tous des auteurs, au sens d’auteur de contenu, mais ils sont tous des « utilisateurs ». Pourquoi ne pas avoir adopté ce terme (ou son équivalent anglais plus court « user ») dès l’origine ?

    Et à propos des « mots-clé » de SPIP, lorsque je les présente à des utilisateurs, je les compare souvent à des petits drapeaux de couleur que l’on pourrait planter sur tel ou tel élément du site : articles, rubriques, auteurs, documents... afin de les regrouper. Il s’agirait donc plus d’« étiquettes » (ou leur équivalent englais [1] « tags »). En tous cas je préfère étiquette à thème, car thème est trop précis dans ce cas (voir les "mots clés techniques" par exemple, qui n’ont rien de thématique).

    Mais SPIP a 10ans, c’est un « grand » maintenant ! Il a déjà pris des habitudes... qu’il me semble difficile de changer, même si ça vaut le coup de lui faire remarquer quand elles ne sont pas bonnes.

    La bise,
    Cyril

    [1] oui, plus court aussi

  • Le 22 novembre 2011 à 11:09, par YannX Gravatar En réponse à : Contresens de SPIP

    Bonjour,

    En complément — mais j’ai survolé très vite — encore une confusion potentielle à la quelle je pense : $prefix et préfixe de plugin !

    Ne serait-il pas préférable de parler de ’radical’, voir d’espace de nom pour le second ?
    Cdlt
    Yx

  • Le 4 juillet 2013 à 10:49, par Lyne Gravatar En réponse à : Des contresens dans SPIP

    Merci beaucoup pour cet article ! Je découvre SPIP et j’avoue que dans mes recherches sur le web pour comprendre son fonctionnement j’ai été confrontée à ce problème sémantique. La communauté d’utilisateur a vraiment besoin de s’accorder sur un lexique précis pour pouvoir partager et progresser !

  • Le 3 novembre à 12:55, par 1138 Gravatar En réponse à : Des contresens dans SPIP

    J’ai vu que des auteurs avaient un souci avec « Descriptif rapide », qu’ils estiment comme un résumé succinct (ce qui peut être le cas).

    Je verrais peut-être « Accroche » mais j’y vois le risque de vouloir justement y mettre quelque chose d’accrocheur, alors que ce peut parfois être judicieux d’y mettre un truc simple comme la date et le lieu d’un événement.

Un message, un commentaire ?


Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d'abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n'oubliez pas d'indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom