Comprendre

5 avril 2012


« Comprendre… Vous n’avez que ce mot-là à la bouche, tous, depuis toujours. Il fallait comprendre qu’on ne doit pas jouer avec l’eau et rester des heures sous l’orage les mains en l’air, qu’il n’est pas normal d’aimer traîner seule sous la pluie, qu’on ne touche pas à la terre parce que cela tache les robes et qu’il n’est pas en vogue de ne pas être présentable. Il fallait comprendre qu’on ne doit pas manger tout à la fois, donner tout ce qu’on a dans ses poches au mendiant qu’on rencontre, qu’on doit parfois s’arrêter de courir après le bonheur, que courir dans le vent jusqu’à ce qu’on tombe par terre est dangereux. Comprendre que la vie ce n’est pas toujours faire ce que l’on a envie, que l’on ne vit pas de ses désirs et ni au jour le jour. Comprendre qu’on ne hurle pas sans raisons et que pleurer tous les jours est malsain. Comprendre que l’âme soeur est une connerie internationale et que cracher les mots qui nous râpent la bouche ne sert à rien. Comprendre que l’on doit faire parfois semblant d’aller bien devant les gens et que la vie est souvent notre premier ennemi. Comprendre que l’on tombe par terre sans manifester sa douleur et qu’on doit trouver la force de se relever seul. Comprendre que compter sur les autres est un leurre, que notre plus beau trésor sont nos souvenirs et que ceux ci nous appartiennent pour la vie. Comprendre, toujours comprendre. Moi, je ne veux pas comprendre. Je comprendrai quand je serai vieille. Si je deviens vieille. Pas maintenant. »
― Jean Anouilh, Antigone, 1944

{#TITRE,#URL_ARTICLE,#INTRODUCTION}

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Raccourcis : {{gras}} {italique} -liste [bla->url] <q> <quote> <code>.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom