Comment publier son book en ligne ?

Exposer ses œuvres sur le web, ouvrir sa propre galerie virtuelle

19 décembre 2004,
par Romy Têtue

Mots-clefs associés à cet article :

Ami-e-s artistes, vous avez entendu parler d’Internet, de combien c’est merveilleux et c’est magique, et comme il est facile de présenter ses œuvres en ligne... calmez-vous, calmez-vous ! Il ne suffit pas de savoir manier le pinceau (ou le ciseau et le marteau) ni d’être un génie créatif pour savoir pondre un site web.
Pour commencer, répondez d’abord à ces trois questions.

1 - Avez-vous déjà un book ?

Non ? Vouloir mettre votre book en ligne sans disposer de book au préalable, c’est un peu comme demander à un portraitiste de tirer le portrait d’une personne qu’il ne peut voir... il y a très peu de chance que ce soit satisfaisant.

Commencez donc par prendre des photos de vos œuvres. N’oubliez pas de les légender avec précision : date de création, matériaux utilisés, dimensions de la chose, etc... Enfin, faites une sélection.
Si on vous a venté les capacités du Web comme étant infinies, cela ne vous dispense pas de rechercher précision et cohérence, toutes deux garantes d’une bonne présentation, sur Internet comme dans la vie. Ne gardez que les œuvres qu’il vous semble important de montrer : les plus récentes ou celles qui représentent le mieux l’ensemble de votre travail.

Pour finir, regroupez-les dans une pochette, ou reliez-les en carnet. Félicitations, vous venez de vous constituer un book (ou portfolio). Servez-vous en donc pour faire connaître votre travail, puisque c’est le but. Quand vous aurez eu quelque succès avec votre book-papier et qu’on vous aura demandé à plusieurs reprises si vous avez aussi un site web, il sera temps de passer à la question suivante.

2 - Êtes-vous déjà allé-e sur le Web ?

Je ne parle pas de lire vos mails et d’y répondre, mais bien de surfer sur le Web, de visiter des sites. Non ? commencez donc pas surfer et découvrir cet espace de publication, sinon vous risquez de vous sentir comme un illettré qui aurait... publié un livre.

Regardez d’autres sites d’artistes et répertoriez ceux dont la présentation vous plaît, c’est-à-dire : les books en ligne auxquels vous souhaitez que le votre ressemble. C’est d’abord cette sélection de sites qu’il faut présenter à un webmestre, pas vos œuvres.

3 - Avez-vous numérisé votre book ?

Euh... c’est-à-dire !? Vous avez votre book sous le bras. Très bien. Il ne suffit pas de le glisser dans une enveloppe libellée à l’adresse du Père Noël pour que votre book apparaisse soudain sur le Web. Non. La machine-ordinateur ne sait pas faire cela. La seule chose qu’elle comprenne, ce sont des données numériques : vous n’obtiendrez rien d’elle si ce n’est pas du numérique que vous lui donnez à bouffer.

Comment faire ? Si vous n’en avez pas, faites-vous prêter un ordinateur. Reprenez chacune de vos photos et glissez-les dans le scanner. Enregistrez-les dans un format de fichier convenable : du jpg à 72 dpi devrait suffire pour le web. N’oubliez pas les légendes : tapez chacun des textes qui accompagnent vos œuvres, et enregistrez-les en fichiers textes basiques (.txt). Gravez tout cela sur un CD (compatible Mac/PC tant qu’à faire).
Si cette manipulation vous semble insurmontable, déposez votre book dans un labo photo numérique et repassez prendre le CD (moyennant finance bien sûr).

Voici enfin comment faire :

-  style='float:right;'>
Je vous recommande d’utiliser les services de sites-annuaires de book en ligne (ou galeries virtuelles), présentant (souvent gratuitement) vos réalisations. Nul besoin de connaître le HTML, il suffit d’avoir préparé vos textes et images et de suivre la procédure indiquée par l’un de ces sites par exemple : creabook.com, windonweb.com, enviedart.com, artmajeur.com, annuwebart.com, etc.

-  style='float:right;'>
Si vous souhaitez un site personnel, à votre image, faites appel à un(e) webmestre. Présentez-lui votre book gravé sur CD et votre sélection de sites de référence. Réservez quelques centaines d’euros pour un site simple à prix d’ami-e, sinon deux à trois mille euros pour la réalisation d’un site complet personnalisé et sa mise en ligne (mises à jours ultérieures non comprises).

-  style='float:right;'>
Si vous avez déjà épuisé ces deux possibilités, faites-le vous-même ! Si vous connaissez des rudiments de HTML et que vous avez déjà publié une page web, vous êtes en bonne voie et n’avez nul besoin de lire cette page. Sinon, lisez donc celle-ci : Mon premier site web tout de suite !
Voyez ces exemples de sites d’artistes auto-administrés : Pernl, Laurent Askienazy, Virginie Salot, Daniel Friedman, Julien Gardair, Alain K, Cannibalologue, Aurélie Brame.

Vos commentaires

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom