CMU : des numéros de tel pipeau !

23 mars 2001,
par Romy Têtue

Mots-clefs associés à cet article :
  • RMI

En septembre 2000, Sonia remplit un dossier de demande de CMU dans la Caisse Primaire d’Assurance Maladie dont elle dépend. Sa situation lui donne en effet droit à la Couverture Maladie Universelle. Le temps passe, Sonia s’enrhume, consulte un généraliste et s’inquiète alors de savoir comment ses frais médicaux seront remboursés. Aucun courrier ne lui a été adressé, mais cela n’est pas surprenant, il en est de même pour le RMI : rien dans la boîte aux lettres, et pourtant les versements ont soudainement eu lieu, chaque mois. Sonia se rend donc directement à la CPAM où elle avait rempli le dossier : Oui, vous allez recevoir un courrier. Mais vous pouvez appeler directement le numéro vert de la CMU.

CMU, Votre santé n’attendra plus. C’est la phrase qui figure sur le petit prospectus avec le Numéro Vert : 0 800 555 222. Sonia le compose et entend alors : Le numéro que vous demandez n’est pas attribué, veuillez consulter le service des renseignements.
Un autre document assure qu’au Numéro Azur 0 810 75 33 75 on peut tout connaître de l’étendue de sa protection sociale... Une charmante voix de standardiste répète inlassablement : Le numéro que vous demandez ne peut être obtenu à partir de la ligne ou du réseau téléphonique que vous utilisez : nous ne pouvons donner suite à votre appel. À tout hasard, Sonia recompose le même numéro, à partir d’un portable cette fois. Un répondeur chantonne alors : Assurance maladie de Paris en ligne, bonjour. Nous sommes actuellement fermés. Nos techniciens sont à votre disposition du lundi au vendredi de 8H30 à 17H30 sauf les week-end et jours fériés. Trop tard, il est déjà 18H...
En désespoir de cause, et sait-on jamais, elle compose le 0 820 900 900 (Allo Sécu) Bonjour et bienvenue sur le serveur vocal de votre caisse d’assurance maladie. Ce service vous permet de connaître les derniers remboursements qui vous ont été effectués. Appuyez sur la touche étoile de votre poste téléphonique. Composez les treize chiffres de votre numéro de sécurité sociale. Composez maintenant votre code confidentiel... Je suis désolée, je n’ai pas reconnu vos références. Votre numéro de sécurité sociale figure sur votre carte d’assuré social, votre code confidentiel vous a été transmis par courrier. Courrier qu’elle n’a justement jamais reçu... à l’autre bout du fil, la voix s’entête : Essayons une dernière fois : composez les treize chiffres de votre numéro de sécurité sociale....

Ah ! la lenteur administrative ! Six mois ont passés, et Sonia attend toujours le fameux courrier qui doit lui indiquer l’ouverture de droits. D’autres frais médicaux ont été engagés, et aucun correspondant n’est joignable concernant la CMU, tandis qu’à la CPAM, on lui répète d’attendre le courrier. Normalement, un dossier de demande de CMU est traité en 3 semaines.

La sécurité sociale, simple comme un coup de fil ?

Un conseil ? besoin de renseignements ? une information ? Inutile d’appeler un quelconque numéro vert ou azur ! Concernant la CMU, aucun interlocuteur n’est joignable. Débarquez plutôt chez l’assistante sociale qui vous confirmera en haussant les épaules qu’aucun numéro n’est valable, et qui, bien aimable, proposera de vous rappeler dans les deux jours, dès qu’elle aura obtenu les renseignements que vous cherchez à obtenir depuis 6 mois. Sonia apprendra ainsi qu’elle peut recommencer toutes les démarches. Aucune trace de son dossier nulle part.
Pourtant, sa situation, on ne peut plus banale, est loin d’être un cas particulier, et lui ouvre normalement les droits à la CMU.

{#TITRE,#URL_ARTICLE,#INTRODUCTION}

Vos commentaires

  • Le 12 juillet 2009 à 11:25, par Gaël En réponse à : CMU : des numéros de tel pipeau !

    pas surprenant, le service public est en train de se rapprocher des méthodes du privé. pour les opérateurs téléphoniques par exemple il n’y a plus que des vendeurs en boutique. Pour les problèmes il faut appeler un numéro de téléphone (pas d’adresse postale bien sur) et c’est un numéro taxé ! bon en gueulant un peu beaucoup dans une boutique ils consentent parfois à appeler eux même de la boutique. le principe est toujours le même renvoyer les mécontent ou les simples renseignements ailleurs.

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Raccourcis : {{gras}} {italique} -liste [bla->url] <q> <quote> <code>.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom