Cliquez le fauteuil roulant

et la bobinette cherra

2 mai 2013,
par Romy Têtue

Mots-clefs associés à cet article :

Mais à quoi sert ce picto « fauteuil roulant » cliquable ?

Vous l’avez remarqué, certaines pages web, typiquement les articles, sont pourvues d’une « toolbar », ou barre d’outils, permettant quelques actions pratiques. En voici une qui laisse perplexe :

Avec les outils de cette barre, je peux envoyer, imprimer, agrandir et… mais à quoi peut bien servir ce picto de fauteuil roulant ?

Dans les guides touristiques comme dans l’espace public, ce pictogramme signale les lieux et établissements accessibles, notamment aux fauteuils roulants, mais pas seulement. Ce dessin stylisé d’une personne en fauteuil roulant, vue de profil, n’est rien moins que le symbole international d’accessibilité — pour signaler les lieux accessibles aux personnes handicapées.

Mais sur le Web ? Les difficultés rencontrées ne sont pas les mêmes. Les pages web se parcourent-elles en fauteuil roulant, à la force du triceps ? Les utilisateurs en difficulté sur le Web ne sont pas tous handicapés. L’accessibilité web concerne un public bien plus large.

Ce picto intrigue. S’il évoque clairement le handicap, les internautes n’arrivent pas à deviner ce qu’il signifie dans une barre d’outils. Voici les hypothèses qu’ils formulent :

- Ce bouton déclencherait une lecture audio de la page ? Dans ce cas, mieux aurait valu un picto en forme d’oreille ou plutôt de haut parleur, comme sur le site de l’Élysée ou même un bouton « play », accompagné d’une mention textuelle explicite comme dans cette barre d’outils du site Service-Public.fr (avec la solution « ReadSpeaker ») :

Exemples de toolbars avec bouton audio

- Ce bouton permettrait-il d’améliorer le confort de lecture de la page ? C’est déjà le rôle, en partie, des deux boutons voisins, qui permettent d’augmenter et réduire la taille du texte. Permettrait-il alors d’accentuer le contraste de la page ? de changer les couleurs de fond ? Dans ce cas, mieux aurait valu un pictogramme symbolisant le contraste, ou en forme d’œil, ou carrément une palette de couleurs, comme sur le site HandiCapZéro (avec la solution « Confort de lecture ») :

Exemples de toolbars avec réglages visuels

- À défaut, les internautes imaginent d’autres choses, parfois surréalistes comme se faire livrer le site, plus précisément se faire envoyer la page imprimée en braille, ou gravée sur CD ; ou encore, au clic une rampe pour fauteuil sort de l’ordinateur… Personne n’évoque la génération de PDF accessible ni la traduction automatique en anglais, japonais ou LSF (Langue des Signes Française), pourtant plus réalistes et déjà pratiquées par ailleurs sur le Web.

- Utilisé sur une page web, le symbole international de l’accessibilité, signalerait plutôt le lien vers la page exposant la politique d’accessibilité du site. Mais un tel lien trouve habituellement sa place parmi les mentions de pied de page, et non pas dans la barre d’outils de chaque page. C’est ce que l’on présume néanmoins à l’affichage de l’infobulle, qui n’est pas un verbe désignant une action, mais le simple nom propre « accessibilité ».

Je ne peux pas vous dire à quoi sert ce bouton, puisqu’en réalité il ne se passe pas grand chose quand on le clique : une nouvelle page s’affiche, intitulée « Accessibilité », quasi vierge, avec un petit lien « Activer la version accessible », lequel reste sans effet. Qui peut m’expliquer ce qu’est une « version accessible » ? Est-ce une vidéo de LSF ? un autre habillage graphique qui s’impose, présumant de mon besoin ? un cul de sac pour écarter le problème ?

Sur ce site on n’a pas oublié les « handicapés », la preuve, ils ont leur picto — ça devait faire bien sur les maquettes graphiques présentées au commanditaire —, mais on n’a pas su faire davantage. Allez, au boulot !

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom