Carbonara Club

13 avril 2013,
par Romy Têtue

Mots-clefs associés à cet article :

Je déteste les carbonara À LA CRÈME. N’importe quoi à la crème, d’ailleurs. D’où vient cette manie d’ajouter de la crème fraîche partout ? Est-ce pour masquer le goût original des aliments ? par dégoût de la bonne bouffe ?

Des pâtes « carbonara » à la crème, oignons et vin blanc, à la carte d’un restaurant… italien : oh scandale ! mensonge et vilenie !

Dès qu’on ajoute de la crème, c’est « à la normande ». Avec oignons, lardons et vin blanc, autant dire que c’est une tartiflette aux pâtes ! Ou plus précisément des pâtes à la flammekueche… Que reste-t-il de la recette originale, dite « carbonara » ? Vous avez le droit d’aimer, mais ça n’a franchement plus rien d’italien, soyons honnêtes. Comment un restaurant « italien » peut-il oser proposer cela dans sa carte ?

Jetez donc cette crème fraîche, malheureux ! Et rangez-moi ces lardons en plastique s’indigne Floriana. Les vraies pasta alla carbonara se font avec des œufs, de la pancetta, du parmesan et du poivre noir fraîchement moulu. Mais ni crème, ni petits pois, ni oignons, ni champignons, ni tomates, ni basilic, ni olives… arrêtons ce saccage !

Voici donc la vraie recette italienne des pâtes à la carbonara, racontée par une Floriana en colère — et il y a de quoi —, ou Pasta alla carbonara, résumée sur Cuisine-libre.fr. Régalez-vous et partagez vos photos avec le mot-dièse « #CarbonaraClub ».

Et pour ne plus vous faire avoir à manger du faux italien, consultez la carte des meilleurs restos du « Carbonara Club », complétée par les internautes :


Voir en ligne : http://mapsengine.google.com/map/view?mid=zQld (...)

{#TITRE,#URL_ARTICLE,#INTRODUCTION}

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Raccourcis : {{gras}} {italique} -liste [bla->url] <q> <quote> <code>.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom