Calendrier 2010 des bonnes pratiques d’utilisabilité

Bad Usability Calendar 2010

25 janvier 2010,
par Romy Têtue

Mots-clefs associés à cet article :

Ce calendrier vous aidera à améliorer votre site web en 12 conseils simples et pertinents, à appliquer de façon progressive, mois après mois, pour chasser les mauvaises habitudes et éviter les erreurs ergonomiques. Indispensable !

Ce très chouette calendrier est réalisé par une agence norvégienne de design web spécialisée en utilisabilité, qui diffuse ses bons conseils sous cette forme depuis 2005. Voici ses 12 conseils pour cette nouvelle année :

  1. Janvier : Vous ne connaissez que 10 % du contenu de votre site. Faites le point !
  2. Février : Les utilisateurs sont rarement comme vous les imaginez. Consultez vos statistiques !
  3. Mars : Analysez les 100 premières requêtes de vos logs. Assurez-vous qu’elles donnent toutes de bons résultats.
  4. Avril : Ajoutez des appels à l’action à toutes les pages pertinentes. Commencez par les 5 pages les plus importantes.
  5. Mai : Avez-vous besoin de tous ces menus ? Insérez la navigation dans votre contenu.
  6. Juin : Les intitulés de liens doivent être explicites. Réécrivez tous les « Lire la suite ».
  7. Juillet : Ne laissez pas les actualités distraire vos utilisateurs. Coupez les news !
  8. Août : Le plus important doit être en premier. Réécrivez vos textes en appliquant le principe de la pyramide inversée.
  9. Septembre : Mettez votre site web au régime. Vous pouvez l’alléger de 50 % à 90 %.
  10. Octobre : Le gros du travail commence après le lancement de votre site web. Procédez par itération pour augmenter sa qualité.
  11. Novembre : Testez votre site sur au moins 5 utilisateurs. Ils trouveront les erreurs que vous n’avez pas vues.
  12. Décembre : Si vous avez tout fait correctement, vous pouvez vous permettre un petit extra sur votre site. Bonnes fêtes !

Réalisé par NetLife Research, ce calendrier est disponible en différentes langues et formats sur le site dédié badusability.com, où l’on trouve toujours ceux des années précédentes. Cette façon progressive de diffuser des conseils est une excellente idée, à suivre : je serais ravie d’accrocher semblable calendrier de ParisWeb au dessus de mon bureau !

Petit détail hors sujet mais que j’apprécie particulièrement : ce calendrier mentionne, en mars, la journée internationale des femmes, à la promotion de laquelle j’ai contribué dans le Web francophone (c’était mon premier site dynamique !)...
Mon conseil préféré est celui peut-être celui de juin, très simple mais qui combat une mauvaise habitude qui a la peau bien dure : débarrassez donc vos sites de tous ces stupides « lire la suite » et autres redondants « cliquez ici » !

Et vous, quel est votre mois préféré ?

{#TITRE,#URL_ARTICLE,#INTRODUCTION}

Vos commentaires

  • Le 25 janvier 2010 à 15:29, par Jacques Pyrat En réponse à : Calendrier 2010 des bonnes pratiques d’utilisabilité

    Moi aussi, j’aime beaucoup celui de juin auquel j’avais déjà consacré : Cliquez-ici !

  • Le 26 janvier 2010 à 14:56, par Spyro En réponse à : Calendrier 2010 des bonnes pratiques d’utilisabilité

    "débarrassez donc vos sites de tous ces stupides « lire la suite »"

    Et on les appelle comment ? "Lire la suite" est un titre très explicite dans son rôle, et parfait pour établir une convention que tout le monde comprend. Et dans une page qui serait une liste de résumés, la répétition de l’indication la rend facile à repérer. Ça n’a rien de stupide, c’est au contraire très pratique.

  • Le 26 janvier 2010 à 15:59, par azerttyu En réponse à : Calendrier 2010 des bonnes pratiques d’utilisabilité

    @Spyro pour une personne voyante et sans problème cognitif, il n’y aura en effet pas de problème particulier pour la compréhension.

    Cela se complique lorsqu’on utilise un autre média, comme par exemple un lecteur d’écran sonore. Pour optimiser la lecture, le lecteur peut négliger les liens pour aller au contenu et ensuite lire les liens, dans ce cas tu imagineras très bien le problème. Tous les « Lire à la suite » vont s’enchainer sans préciser leur association au contenu lu préalablement. Si je ne m’abuse on trouver le même problème pour les lecteurs en braille.

    De même si on s’adresse à des personnes ayant un problème d’attention, ils peuvent ne pas faire de distinction entre les différentes redondances.

  • Le 26 janvier 2010 à 16:23, par Jacques Pyrat En réponse à : Calendrier 2010 des bonnes pratiques d’utilisabilité

    C’est très courant, mais c’était explicitement interdit pas les WCAG 1.0 (tout lien doit être explicite en dehors de son contexte + le libellé de liens pointant vers des destinations différentes doit être différent/propre à chaque destination).

    Dans les WCAG 2.0, un lien n’a plus à être explicite hors de son contexte.

    Mais les spécialiste du référencement (SEO) préconisent de faire des intitulés de liens en rapport avec le contenu de destination...

  • Le 26 janvier 2010 à 17:15, par Olivier G. En réponse à : Calendrier 2010 des bonnes pratiques d’utilisabilité

    @Spyro : regarde http://access-key.org/?p=36

  • Le 27 février 2010 à 01:15, par Spyro En réponse à : Calendrier 2010 des bonnes pratiques d’utilisabilité

    (désolé de revenir si tard)
    Non mais je comprends très bien le problème, je suis tout à fait sensible à l’accessibilité, mais quelle est l’alternative ? Ne donner aucune indication qu’il existe une suite à lire ? Si on utilise un extracteur de lien sur une rubrique de mon blog ça donne :

    • titre 1
    • nom de la sous-rubrique
    • x commentaires
    • lire la suite...
    • titre 2
    • nom de la sous-rubrique
    • x commentaires
    • lire la suite...

    Ça va quand on parcourt la liste non ? Au passage il n’y aucune indication que le nom est celui d’une sous rubrique. Chez moi le lien est précédé de « dans : » et je devrais probablement l’inclure dans le lien.

    Sinon je mets souvent des title et parfois des rel (et toujours des title/alt sur les images).

    Si, comme indiqué dans le lien ci-dessus, l’extracteur de lien choisit le champ le plus long, je mettrais bien un title « lire l’article titre » y compris sur le lien du titre de l’article ou « dans la rubrique rubrique ».

  • Le 6 mars 2010 à 22:01, par truffo En réponse à : Calendrier 2010 des bonnes pratiques d’utilisabilité

    Un cas d’utilisation courant pour les liens et non pas de parcourir les listes comme dans ton cas, mais de parcourir la liste des liens présent dans la page. C’est en ce sens que libellé du lien « Lire la suite » n’est pas suffisant, rajoutais le title comme tu le suggère est une bonne solution.

    J’avais écrit un article sur comment faire des liens accessibles il y a quelques temps.

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Raccourcis : {{gras}} {italique} -liste [bla->url] <q> <quote> <code>.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom