Les filles des cit├ęs ? invisibles... - commentaires Les filles des cités ? le 22 à Asnières... 2007-12-21T16:50:06Z http://romy.tetue.net/les-filles-des-cites-invisibles#forum556 2007-12-21T16:50:06Z <p>je né kune chose a dire:lesb filles prené la parole !!!!!!!!!si tt le monde mé du sien vs y arriveré wallah..........c vraiment déguelasse et triste.....c grave mé allah nous voit.....le jour du jugement arrive..</p> Les filles des cités ? le 22 à Asnières... 2007-12-21T16:46:37Z http://romy.tetue.net/les-filles-des-cites-invisibles#forum555 2007-12-21T16:46:37Z <p>c vrémen triste tt sa franchmen je pense kil devré y avoir des entrenemen de boxe special pr les fille de banlieu pou rkel se defende kan les garcon jou leur malin</p> Les filles des cités ? le 22 à Asnières... 2005-11-26T03:41:26Z http://romy.tetue.net/les-filles-des-cites-invisibles#forum79 2005-11-26T03:41:26Z <p>Le lendemain, toujours sur un site d'outre atlantique :</p> <blockquote class="spip"> <p>« Grandes absentes des émeutes, recluses chez elles, les jeunes filles des banlieues ont de la difficulté à vivre leur vie de fille, changer les mentalités, faire comprendre aux garçons qu'elles ne sont <i>ni putes, ni soumises</i>.</p> <p>Pas toujours rose, la vie des filles des cités. Pourtant, leur combat pour le droit au respect, elles ne le mènent pas dans la rue en fracassant des vitrines, incendiant des écoles et des milliers de voitures. Elles laissent ça aux garçons. Garçons qui les traitent si facilement de <i>putes</i>. »</p> </blockquote> <p><a href="http://www2.canoe.com/infos/international/archives/2005/11/20051111-074200.html" class="external" rel="external">« Ni putes ni soumises »</a>, Canoe Infos International, 11/11/2005</p> Espace de débat « banlieue sans femme, banlieue s'enflamme » 2005-11-19T14:41:47Z http://romy.tetue.net/les-filles-des-cites-invisibles#forum72 2005-11-19T14:41:47Z <blockquote class="spip"> <p>« Deux semaines qu'on parle de violences urbaines... les problèmes et les jeunes dont on nous a parlés jusqu'à présent sont "asexués" aux yeux des medias et des politiques... ou alors, l'évidence est-elle sous-entendue ?</p> <p>Les filles et les banlieues... quelques articles (ex. magazine ELLE !), la radio (ex. le téléphone sonne, sur France Inter il y a quelques jours), les sites des mouvements (ex. Ni Putes ni Soumises). Faut-il en faire plus ?</p> <p>Quelques jours à peine qu'on commence à prononcer les mots ... "femmes, filles, mères"... qu'on suggère qu'elles ont ou sont peut-être les solutions... mais en quoi font-elles partie du problème ? Leurs problèmes à elles, c'est quoi ? c'est qui ? et puis, de quelles femmes, quelles filles parle t-on ? De quelle marge de manoeuvre, pouvoirs, moyens disposent-elles pour définir, proposer, négocier des solutions ? LEURS solutions. »</p> </blockquote> <p>Le réseau <strong>Genre en action</strong> vient d'ouvrir un espace de débat autour de la dimension genre des violences urbaines en France (et ailleurs pourquoi pas).</p> <p><a href="http://www.genreenaction.net/article.php3?id_article=3755" class="external" rel="external">Banlieue sans femme, banlieue s'enflamme ?</a> Un forum sur les rapports hommes-femmes dans les banlieues dans le contexte des violences urbaines. Un débat à part ou à part entière ?</p>