Développement itératif incrémental - commentaires Développement itératif incrémental 2017-04-08T11:43:13Z http://romy.tetue.net/mona-lisa-agile#forum7376 2017-04-08T11:43:13Z <p>Voila en lien, un <a href="http://www.entreprise-agile.com/HistoAgile.pdf" class="external" rel="external">pdf en réponse à la question que fait-on pour l'adaptatif</a>.</p> Développement itératif incrémental 2017-02-21T20:47:52Z http://romy.tetue.net/mona-lisa-agile#forum7347 2017-02-21T20:47:52Z <p>Bonjour,<br class="manualbr" />J'ai bossé pendant plusieurs années dans une boite de dev internet et on ne travaillait qu'en incrémental. A titre indictaif, on mesurait nos temps de développement à la minute prés et on tenait toujours les délais. Les exemples données ici ne sont malheureusement pas assez représentatifs de ce que c'est. Tu écris « Dans un processus agile, l'on ne sait pas à l'avance quel sera le résultat final, et c'est ce qui fait sa force : cela permet d'innover constamment ». Justement, non. Et c'est bien là le problème. Au lieu de prendre l'exemple de Mona Lisa, prenons l'exemple de la peinture d'une piéce. En itératif, tu vas poncer le mur 1, puis mettre la couche de préparation du mur 1, puis la première couche de couleur du mur 1, la seconde couche puis la dernière. Tout content, tu vas pouvoir montrer le mur 1 tout fini. Tu vas ensuite faire pareil pour le mur 2, puis le 3 et enfin le 4. C'est quand tu vas mettre la couleur sur le 4, qui a une porte donnant sur une autre piéce que tu vas te rendre compte que le choix de couleur est pas bon. Et tu vas avoir tout à refaire. En incrémental, on va poncer les 4 murs, puis on va mettre la couche de préparation sur les 4 etc... On se repose donc sur des choses pas finies, facile à modifier.<br class="manualbr" />Un autre exemple typique : la création d'un PPT. En Itératif tu vas faire la diapo 1 avec le titre, la mise en place du titre, choix de la fonte, image, texte etc... Imagine que le titre soit « Création ». C'est court donc tu vas écrire en fonte 50. Tu fais donc toute ta diapo 1 puis tu passes à la 2 (seconde itération). Le titre de la diapo 2 c'est « Gestion » donc tout content tu remets en fonte 50. Bien évidement, Loi de l'Emmerdement Maximum, c'est quand tu vas arriver à la diapo 20 que le titre sera « Construction des schémas en fonction des données principales ».... Et là, pour ton titre en corps 50, t'es bien coincé. En incrémental, tu vas « jeter » rapidement les titres sur toutes les diapo. Puis tu vas choisir la fonte pour toutes les diapos, puis la taille du corps pour toute.<br class="manualbr" />S'il faut modifier la dispo précédente, tu le feras car elle ne sera pas terminée.<br class="manualbr" />En fait, l'incrémental évite un GROS problème : un dév informatique, ça évolue comme la course sur la plage, vers la mer. Au départ, tu cours lentement car t'es dans le sable sec. Puis tu accélères quand tu arrives sur le sable humide et là, ça fonce ! Puis tu entres dans l'eau et plus tu avances, plus tu vas lentement. Cela vient du fait que la mise en page de la diapo 1 de ton PPT ne dépend de rien. Mais que la mise en page de la diapo 2 dépend de la mise en page de la 1. La 3 dépend de la 2 qui dépend de la 1 etc... En fait, plus tu avances, plus tu « pédales dans la choucroute ». Même un diagramme de Gantt ne t'aidera pas car le diagramme de Gantt se base sur l'idée que la conception de la diapo 1 dure le même temps que la diapo 20. Or, si en incrémental c'est effectivement le cas, cela ne l'est pas en itératif.<br class="manualbr" />C'est ça qui explique qu'il y a beaucoup de développement qui sont commencés mais peu qui sont terminés. Et pout ceux qui sont terminés, les délais sont rarements tenus, du fait que l'estimation de temps se base sur le postulat qu'un bout de code prendra le même temps de développement au début ou à la fin du projet, alors que ce n'est pas vrai.<br class="manualbr" />Cordialement <br class="manualbr" />PL</p> Développement itératif incrémental 2016-07-12T11:51:32Z http://romy.tetue.net/mona-lisa-agile#forum7204 2016-07-12T11:51:32Z <p>Merci pour cette synthèse. On dit que l'agilité est itérative, incrémentale et adaptative, comment représenteriez-vous ce dernier aspect avec la métaphore de la Joconde ?</p> <p>Cordialement,</p>