8 mars et constipation

10 mars 2002,
par Romy Têtue

Mots-clefs associés à cet article :

« La vraie république :
aux hommes leurs droits et rien de plus,
aux femmes leurs droits et rien de moins. »
(Susan Anthony)

Il paraît que cette année pour le 8 mars, ce ne fut pas de la connerie. Pour une fois, à la radio, ils nous ont parlé d’autre chose que de rouge à lèvres, de crèches, d’amour sentimental et de serviettes hygiéniques s’enthousiasme Sun, La revue de presse de France Inter sur la journée de la femme était plus que sensée. Enfin. Il y a des progrès que je n’arrive pas à croire. Je n’aurais jamais pensé à 16 ans que je vivrais ça à 26 ans.

Un peu partout on aura entendu Julien Clerc chanter Femmes, je vous aime et autres louanges, hommages, berceuses... Il faut dire que nous sommes en pleine campagne électorale, et qu’il est judicieux de concerner la majorité des électeurs : plus de la moitié sont en effet de sexe féminin. À suivre donc...

Quant à moi, je n’étais pas là pour manifester place de la République ou profiter des programmations spéciales dans les cinémas et théâtres, puisque je me trouvais à 1250 m d’altitude dans les Alpages, à relever le défi de m’occuper de trois enfants en bas âge. J’avais moins le nez dans la neige immaculée que dans les couches maculées.
À ce propos, j’ai une question : comment font les femmes seules avec leurs enfants, pour trouver le temps, entre tétées, biberons, légos et puzzles, crispy céréales renversées sur la moquette, pipi au lit, et autres menues bêtises, de s’occuper d’elles-mêmes, ne serait-ce que d’aller aux toilettes ? Personnellement, tout comme ma mère dans les mêmes circonstances, je me suis retrouvée constipée, à la limite de faire une occlusion intestinale...
Bébé pleure et réclame son biberon, pile quand on s’assied sur le trône, son petit frère trébuche et se fait mal alors que la douche tant attendue commence à couler, ou se réveille en pleine sieste pour cause de caca dans la culotte alors que l’on croyait avoir une heure devant soi... non, non, je n’ai pas une minute à moi !

Ce qui ne m’empêchera pas — espèrons-le ! — de sortir ma carte d’électrice de mon sac à main pour user de mon droit de vote.

{#TITRE,#URL_ARTICLE,#INTRODUCTION}

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Raccourcis : {{gras}} {italique} -liste [bla->url] <q> <quote> <code>.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom